COMPLETE, la revascularisation complète en cas de STEMI

L'étude randomisée contrôlée COMPLETE revient sur la question de l'intérêt d'une revascularisation complète d'emblée ou non en cas de prise en charge d'un infarctus par angioplastie primaire. Une étude importante puisque jusqu'à présent les études entreprises n'avaient pas la puissance statistique permettant de détecter un impact sur la mortalité ou les réinfarctus.

MITRA-FR, données à 2 ans

Les premiers résultats de l'étude indépendante multicentrique randomisée française MITRA FR ont fait couler beaucoup d'encre car ils étaient très différents de ceux de l'étude COAPT publiés à la même époque.

La dapagliflozine ne profite pas qu'aux diabétiques

L'étude DAPA HF restera sans nul doute dans les annales de ce congrès annuel de l'European Society of Cardiology suite à la démonstration d'un impact positif de la dapagliflozine dans la prise en charge de l'insuffisance cardiaque à fraction d'éjection réduite, que les patients soient ou non diabétiques.

Nouvelles recommandations: diabète, prédiabète et maladie cardiovasculaire

Le congrès annuel de l'European Society of Cardiology qui s'est tenu à Paris du 31 août au 4 septembre a été l'occasion d'une actualisation de plusieurs "guidelines" dont celles consacrées à la maladie cardiovasculaire chez le diabétique qui ont été élaborées en collaboration avec l'European Association for the Study of Diabetes (EASD). Focus sur le diabète de type 2.

Une "superpilule" pourrait réduire le risque cardiovasculaire

Une seule pilule quotidienne combinant des principes actifs contre l'hypertension, le cholestérol, ainsi que de l'aspirine, permettrait de réduire réduirait d'un tiers le risque d'accidents cardiovasculaires en cinq ans chez les personnes d'âge mûr. Elle pourrait constituer une solution pour les pays à faibles revenus.

Impression 3D : des parties du coeur fonctionnelles ont été reproduites

A partir de collagène et à l'aide de l'impression 3D, des scientifiques américains ont créé et reproduit des parties fonctionnelles du coeur humain, comme une valve cardiaque ou un petit ventricule. Cette percée pourrait un jour permettre, selon eux, de reproduire des organes entiers et elle donne de l'espoir aux personnes en attente d'une transplantation.

Un taux d'oestrogènes élevé augmenterait le risque d'autisme chez l'enfant

D'après une nouvelle étude, les enfants ayant été exposés à de forts niveaux d'oestrogènes dans l'utérus de leur mère seraient plus susceptibles d'être atteints d'autisme en grandissant. Cette découverte conforte la théorie liant des taux élevés d'hormones stéroïdiennes prénatales à l'autisme, exposée pour la première fois il y a 20 ans.

Une utilisation excessive du smartphone peut faire prendre du poids

Passer 5 heures ou plus par jour sur un smartphone accroît les risques d'obésité. Les personnes qui consacrent un temps excessif à leur téléphone portable sont aussi susceptibles de pratiquer moins d'activités sportives et d'avoir un style de vie qui favorise les maladies cardio-vasculaires, entre autres.

Les acharnés de boulot auraient plus de risque de faire un AVC

Travailler plus de dix heures par jour, au moins cinquante jours par an, est associé à un risque d'AVC supérieur à celui encouru en travaillant moins. Ce risque est même quasiment doublé si cette habitude s'inscrit sur au moins une dizaine d'années.