Certains membres du Risk Assessment Group (RAG) préconisent d'abaisser à 10 ans l'âge du masque obligatoire si l'épidémie venait à s'aggraver en Belgique. Cependant, aucun accord n'a pu être dégagé en ce sens lundi soir au sein du groupe d'experts, ni au sein du Risk Management Group, a-t-on appris mardi à bonnes sources.

Aujourd'hui, on paraît aussi désarmé devant l'épidémie qu'il y a 100 ans et cela malgré des vagues incessantes de mesures dans tous les sens. Que l'Etat et les scientifiques n'aient d'autres armes que d'arrêter la vie normale et qu'à terme le remède paraît devoir tuer le malade, voilà sans doute l'explication des révoltes auxquelles on assiste un peu partout.

D'après la direction du centre hospitalier de Wallonie picarde, l' établissement a fait l'objet d'une cyberattaque " sans précédent " dimanche à 20h46 précise. Heureusement, elle a été immédiatement repérée et le plan d'urgence hospitalier technique a été immédiatement déclenché. Les serveurs ont été déconnectés du réseau dans l'heure qui a suivi.

Après avoir été approuvé par les médecins et les mutuelles mercredi dernier à l'unanimité, l'accord médico-mutualiste pour 2021 a été approuvé au Comité de l'assurance et par le Conseil général de l'Inami ce lundi. " En cette période marquée par l'incertitude, les tarifs garantis chez le médecin 2021 sont une certitude très appréciable ", réagit le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke.

Newsletter

Abonnez-vous à nos newsletters

Cette semaine dans votre jdM

- Ouverture de postes médicaux d'orientation à Namur- GBO : "Les généralistes sont très créatifs"- Des solutions de détection à distance

Concours

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.