La dermatite de contact allergique

Dr Jean-Claude Lemaire

Dans cette vidéo, Olivier Aerts, UZ Antwerpen, attire l'attention sur le fait que pratiquement toutes les formes cliniques de dermatites peuvent être en rapport avec une allergie de contact, il rappelle qu'une dermatite de contact allergique peut également se développer chez des sujets présentant une autre dermatose et souligne que la dermatite de contact allergique est, comme la syphilis, une grande simulatrice, car elle peut pratiquement ressembler à n'importe quelle autre affection cutanée.

PROSE, le sécukinumab améliore de concert la qualité de vie et la symptomatologie des patients avec psoriasis modéré à sévère, indépendamment de leurs antécédents thérapeutiques

Dr Jean-Claude Lemaire

Dans le psoriasis, peu de travaux ont évalué l'impact d'un traitement systémique précédent sur les résultats d'un traitement subséquent, en termes d'efficacité et de qualité de vie. Tel était l'objectif de l'étude multicentrique prospective de phase IV PROSE menée chez des patients atteints de psoriasis modéré à sévère débutant un traitement par sécukinumab et dont les résultats à 52 semaines ont été rapportés lors de l'EADV 2019, Madrid 8-13 octobre.

Hidradénite suppurée, un impact sanitaire important

Dr Jean-Claude Lemaire

L'hidradénite suppurée (HS) est une affection inflammatoire chronique de la peau qui se caractérise par diverses lésions inflammatoires de type nodules, abcès et fistules qui sont à l'origine d'une grave altération de la qualité de vie. Les estimations de prévalence de l'HS varient considérablement d'une étude à l'autre, ce qui a décidé une équipe allemande à se pencher sur la question en ciblant particulièrement la population active.

Chute de cheveux, la pollution sur le banc des accusés

Dr Jean-Claude Lemaire

Sont regroupées soue le vocable de 'Particulate Matter' un ensemble de matériaux solides et liquides qui se trouvent en suspension dans l'air ambiant. Ces particules sont classiquement divisées en deux catégories en fonction de leur diamètre maximum exprimé en micromètre (µm) les PM10 et les PM2,5 que le 'dieselgate' a récemment remis sur le devant de la scène.

Physiopathologie et traitement de l'acné

Dr Jean-Claude Lemaire

Dans cette vidéo, Brigitte Dréno, Nantes, France, fait le point sur les dernières avancées dans le domaine de la physiopathologie de l'acné et sur l'impact qu'elles ont ou auront dans un futur proche sur la gestion de cette affection qui constitue une part très importante de la pratique clinique des dermatologues. Cette interview constitue un prélude bienvenu à la communication en Late Breaking Abstract du rôle des diverses expositions (rassemblées sous le vocable exposome) dans la genèse, l'entretien et le degré de sévérité de l'acné.

Sunbeds and melanoma: Time to ban the tan ?

Dr Jean-Claude Lemaire

Dans cette vidéo, Mariano Suppa, Bruxelles, nous explique pourquoi il a rajouté un point d'interrogation au titre de la communication qui lui était proposée: 'Sunbeds and melanoma: Time to ban the tan'. Un plaidoyer pour une approche raisonnable, ce qui ne l'empêche pas, comme le prouve les nombreux articles qu'il a publié sur le sujet, d'être fondamentalement pour le non-emploi des bancs solaires, tout particulièrement chez les sujets les plus jeunes.

Cigarette électronique : les poumons comme brulés par des gaz toxiques

Alors que le bilan des malades et des décès liés au vapotage s'alourdit aux États-Unis, une nouvelle étude montre que les lésions pulmonaires dues à la vaporisation sont le plus souvent engendrées par une toxicité directe ou des lésions tissulaires dues à des émanations chimiques nocives. Il ne s'agirait donc pas de pneumonies lipidiques.

Diabète de type 2 : les personnes de grande taille seraient moins à risque

Des chercheurs allemands observent une association inverse entre la taille des individus (hommes et femmes) et le risque de diabète de type 2, qui est largement liée à la longueur des jambes chez les hommes. Le taux de gras dans le foie et le profil cardiométabolique expliqueraient partiellement cette association inverse.

Découverte de différences génétiques et cérébrales chez les gauchers

Des chercheurs ont mis en évidence des séquences de gènes spécifiques qui semblent avoir une influence sur le fait d'être gaucher et ont découvert des liens avec des différences de structure du cerveau chez ceux qui présentent ces variations génétiques. Ces différences expliqueraient pourquoi les gauchers ont de meilleures capacités linguistiques, mais aussi moins de risque de développer la maladie de Parkinson.