L'empathie des soignants peut atténuer la douleur des patients

Selon une étude française estampillée Inserm, lorsque les soignants prononcent des paroles empathiques, les patients ressentent une douleur plus faible. Les chercheurs lèvent aussi le voile sur les mécanismes cérébraux qui sont à l'oeuvre dans ce phénomène.

Grossesse : déménager au 1er trimestre ne serait pas sans risques

Selon une étude américaine, déménager au cours des trois premiers mois de la grossesse serait lié à un risque accru d'accouchement prématurée et d'insuffisance pondérale à la naissance, ainsi qu'à un risque légèrement plus élevé d'avoir un bébé plus petit que prévu.

Impression 3D : des parties du coeur fonctionnelles ont été reproduites

A partir de collagène et à l'aide de l'impression 3D, des scientifiques américains ont créé et reproduit des parties fonctionnelles du coeur humain, comme une valve cardiaque ou un petit ventricule. Cette percée pourrait un jour permettre, selon eux, de reproduire des organes entiers et elle donne de l'espoir aux personnes en attente d'une transplantation.

En Inde, un garçon s'est fait retirer... 526 dents miniatures !

Un jeune garçon indien qui se plaignait de fortes douleurs à la mâchoire s'est vu retirer une tumeur bénigne qui contenait pas moins de 526 dents miniatures. Un record mondial, selon les chirurgiens maxillo-faciaux qui l'ont opéré. L'enfant souffrait d'un ondontome composé.

GEMINI 1-2: confirmation de l'efficacité virologique durable de la thérapie duale, dolutégravir/lamivudine, chez les patients naïfs

Lorsqu'un traitement doit être administré à vie, ce qui est actuellement le cas pour tous les patients vivant avec le VIH, il est primordial de s'assurer de son efficacité et de sa sécurité d'emploi sur le long cours. Pareilles données manquaient encore pour les nouvelles thérapies duales associant dolutégravir et lamivudine chez les patients naïfs de traitement antirétroviral. Un vide comblé, avec succès, par la présentation, lors de l'édition 2019 de l'IAS, des résultats à 96 semaines des études GEMINI 1-2 lesquels confirment l'efficacité virologique sur le long cours de la thérapie duale, dolutégravir/lamivudine, administrée en première ligne.

Manger trop de piments pourrait accroître le déclin cognitif

Si de précédents travaux ont montré que la consommation de piment pourrait être bénéfique pour le poids et la pression sanguine, une nouvelle étude longitudinale constate qu'un régime alimentaire trop épicé pourrait affecter la santé cognitive.

Instinct maternel et dépression post-partum : l'ocytocine serait impliquée

Des chercheurs américains ont découvert un groupe de cellules activées par l'ocytocine dans une zone du cerveau de souris femelles non présente dans la même zone dans le cerveau de souris mâles. Cette différence moléculaire serait une probable explication de l'instinct maternel et elle offre un espoir pour traiter la dépression post-partum.

Un taux d'oestrogènes élevé augmenterait le risque d'autisme chez l'enfant

D'après une nouvelle étude, les enfants ayant été exposés à de forts niveaux d'oestrogènes dans l'utérus de leur mère seraient plus susceptibles d'être atteints d'autisme en grandissant. Cette découverte conforte la théorie liant des taux élevés d'hormones stéroïdiennes prénatales à l'autisme, exposée pour la première fois il y a 20 ans.

Une utilisation excessive du smartphone peut faire prendre du poids

Passer 5 heures ou plus par jour sur un smartphone accroît les risques d'obésité. Les personnes qui consacrent un temps excessif à leur téléphone portable sont aussi susceptibles de pratiquer moins d'activités sportives et d'avoir un style de vie qui favorise les maladies cardio-vasculaires, entre autres.

Des tatouages intelligents pour suivre l'état de santé d'un patient

Une technologie alliant tatouage, colorimétrie et smartphone permet de détecter différents indicateurs de santé - glucose, albumine et pH - dans des tissus de peau porcine. Si son innocuité est avérée chez les animaux, elle pourrait très utile pour la surveillance et la gestion des paramètres sanguins dans certaines maladies chez l'être humain.

Trois scanners rapprochés suffiraient à augmenter les risques de cancer

En étudiant les effets de faibles doses de radiations dans l'oesophage de souris, des scientifiques britanniques montrent qu'une exposition équivalente à trois scanners rapprochés confère aux cellules mutantes potentiellement cancéreuses un avantage concurrentiel par rapport aux cellules normales dans un tissu sain.

Un bain chaud pour mieux rejoindre les bras de Morphée

Selon des chercheurs américains, prendre un bain bien chaud, environ une à deux heures avant de se coucher, favoriserait le cycle circadien naturel et augmenterait les chances de s'endormir rapidement ainsi que d'avoir un sommeil de meilleure qualité.

Une commotion cérébrale mineure peut faire perdre l'odorat

Jusqu'à présent, on pensait que seules les personnes souffrant d'une commotion cérébrale majeure pouvaient perdre leur odorat et développer des problèmes affectifs, comme l'anxiété et la dépression. Mais des chercheurs canadiens montrent que ces troubles peuvent aussi concerner les personnes victimes d'une commotion mineure.

Akkermansia pourrait limiter le risque cardiovasculaire d'un Belge sur deux

Une équipe de l'UCLouvain a mené la première étude pilote chez l'homme pour tester l'efficacité d'un complément nutritionnel à base d'Akkermansia muciniphila. La forme pasteurisée de cette bactérie s'est montrée efficace pour limiter l'augmentation de certains facteurs de risque cardiovasculaire.

Concours de l'été: gagnez un voyage pour deux au Chili

Durant cet été, le jdM publiera quatre récits de voyage sur l'Amérique Latine. A la suite de chaque article, une question. Répondez aux quatre questions qui se trouveront dans ces éditions et vous aurez peut être la chance de vous envoler pour le continent latino américain. Cette année, tous les lecteurs peuvent participer à notre grand concours de l'été. Et si vous êtes membres du Club du journal du Médecin, vous aurez la possibilité de jouer cinq fois. Suerte!

Le Prix Galien couronne des innovations dans le traitement du cancer

Mardi soir, le Prix Galien 2018 a été décerné pour la 37e fois consécutive en présence de Maggie De Block, ministre de la Santé publique et des Affaires sociales, et de Jo De Cock, administrateur général de l'Inami. Les lauréats récompensés cette année par les jurys offrent des avancées thérapeutiques innovantes aux patients.