250.000 euros, ça fait combien ?

250.000 euros, ça fait combien ?

Henri Anrys - L'idée de plafonner les revenus (professionnels s'entend) des médecins à 250.000 euros suscite bien des réactions, probablement ...

Cauchemar sur internet

Cauchemar sur internet

Richard Duport - Un matin, en allumant mon ordinateur, je suis tombé sur une bombe qui m'a sorti de ma torpeur plus rapidement que le plus serré ...

Le GBO-Cartel revendique un arbitrage

Le GBO-Cartel revendique un arbitrage

Dr Paul De Munck - Les généralistes de terrain posent des constats coups de poing. À Charleroi, par exemple, ils notent que leurs effectifs se réduisant, ...

Allez voter (bis)

Allez voter (bis)

Vincent Claes - Lundi, seulement 5.003 médecins avaient déjà participé aux élections syndicales. ...

Imaginons Liège entourée d'eau...

Imaginons Liège entourée d'eau...

Dr Jean-Louis Vincent - Liège au milieu de la mer, comme Nouméa dans l'Océan Pacifique. Liège et Nouméa font chacune un peu moins de 200.000 habitants ; la grosse agglomération de Liège un peu moins de 300.000 habitants, comme toute la Nouvelle Calédonie... qui a en plus un caractère plus épars. Mais le niveau de la médecine doit être comparable : la Nouvelles Calédonie, c'est la France, pardi !

Un couac de plus

Un couac de plus

Vincent Claes - Grand merci aux autorités de nous fournir chaque semaine de la matière pour nos éditoriaux. Depuis le début de l'année, nous avons pu sans problème rédiger plusieurs tribunes dénonçant les dysfonctionnements informatiques qui perturbent quotidiennement le travail des médecins. Peut-être devrions-nous créer une rubrique hebdomadaire.

Stop à la RERisation des soins de santé

Stop à la RERisation des soins de santé

Xavier Brenez - Les tabous se lèvent (enfin !) concernant l'idée de refédéraliser certaines matières, en ce compris dans le domaine des soins de santé.

Les médecins ne seront plus dupes... du GBO

Les médecins ne seront plus dupes... du GBO

Dr Jacques de Toeuf - La campagne électorale a basculé vers le dénigrement, les attaques infondées, le déni des faits, la manipulation. Ces techniques sont bien connues et ressortent de la manipulation de l'opinion. Il en va ainsi dans une récente tribune de mon excellent confrère De Munck, qui, faute d'arguments positifs à présenter, sans doute, laisse transpirer une animosité plus que déplaisante. Trop c'est trop.

Elections médicales: un couac de plus

Elections médicales: un couac de plus

Vincent Claes - Grand merci aux autorités de nous fournir chaque semaine de la matière pour nos éditoriaux. Depuis le début de l'année, nous avons pu sans problème écrire plusieurs tribunes dénonçant les dysfonctionnements informatiques qui perturbent le travail des médecins. Peut-être devrions-nous créer une rubrique récurrente.

Le danger du bashing des gynécos

Le danger du bashing des gynécos

Vincent Claes - La dernière couverture de nos confrères du Vif-l'Express1 est restée en travers de la gorge de plusieurs médecins. Ils se déclarent scandalisés de ce traitement de l'information qui donne une image erronée et désastreuse de leur profession. Ils réclament un peu de respect et sont outrés d'être présentés comme des " demi-brutes décérébrées. " Le titre en Une de l'hebdomadaire -" Docteur, les femmes c'est pas du bétail " - ne fait pas dans la dentelle. Il cherche sa cible et... fait mouche. Le dossier est un peu plus nuancé mais donne peu la parole aux gynécologues, accusés de nombreux maux.

Les MG ne seront pas dupes !

Les MG ne seront pas dupes !

Dr Paul De Munck - " Nous voulons un MG qui soit au centre des soins de santé ", dixit l'Absym (ndlr : lire l'interview en pages 4 à 7). Des paillettes pour vous éblouir à la veille des élections, de la manipulation intellectuelle préjudiciable à la profession ! Comme pas mal de consoeurs et de confrères, vous commencez à douter de ce qu'ils racontent ? Il y a de quoi. Le GBO-Cartel vous dit pourquoi.

Plaidoyer pour une vision des soins de santé

Plaidoyer pour une vision des soins de santé

Dr Jean-Luc Demeere - Le 16 mai dernier la commission de la santé publique de la Chambre se réunissait pour débattre en séance publique de : " La réforme de la loi coordonnée du 10 mai 2015 relative à l'exercice des professions des soins de santé "...