Sentiers de guérison

Sentiers de guérison

Dr Carl Vanwelde - La sonnerie du téléphone m'interrompt en fin de consultation: un patient, au retour d'un lointain périple en Amérique latine, tient à témoigner sa gratitude pour l'avoir aidé à réaliser ce voyage hypothéqué par une pseudopoly-arthrite rhyzomélique invalidante [1].

"Maggie, vis ma vie!"

"Maggie, vis ma vie!"

Vincent Claes - 17.000 travailleurs du non-marchand ont manifesté mardi dans les rues de Bruxelles pour réclamer de meilleurs conditions de travail en scandant des slogans explicites : "Touche pas à mes soins", "Plus de mains pour des soins plus humains", "Maggie, on fait un 'vis ma vie' avec vos réformes" ... L'occasion pour des gestionnaires hospitaliers de tirer la sonnette d'alarme.

Nouveau statut du pharmacien : les choses à faire et à ne pas faire

Nouveau statut du pharmacien : les choses à faire et à ne pas faire

Desirée De Poot - Le contenu du Cadre Pluriannuel conclu entre Maggie De Block et les organisations représentatives des pharmaciens est connu depuis à peine une semaine, mais on aurait presque l'impression que c'est toute une décennie qui s'est écoulée depuis sa présentation. Que la profession serait amenée à évoluer, on le savait déjà... et, soyons francs, il aurait fallu passer les 40 dernières années dans un bunker pour plaider en faveur d'un statu quo.

Médecine et commerce : les liaisons dangereuses

Médecine et commerce : les liaisons dangereuses

Henri Anrys - Le débat sur la marchandisation des soins n'est pas un débat théorique. Faire des activités du médecin des prestations commerciales entraîne des répercussions sur les règles et les objectifs des prestataires et la protection du malade, au moment où les progrès technologiques rendent possible la marchandisation et l'utilisation du corps humain.

La fin des accord (4) : le poids grandissant des mutuelles

La fin des accord (4) : le poids grandissant des mutuelles

Dr Roland Lemye - Le Dr Roland Lemye poursuit son voyage historique au coeur du système des accords médico-muts. Après un angle sur les dépenses, il se penche aujourd'hui sur l'éléphant de mer de la qualité, souvent prétexte à réduire la liberté thérapeutique du médecin et aussi les dépenses. Il réitère aussi sa critique du poids grandissant des mutuelles dans le système.

Euthanasie : une simple visite?

Euthanasie : une simple visite?

Vincent Claes - Au-delà des questions éthiques fondamentales liées à la pratique de l'euthanasie, des médecins généralistes nous ont récemment fait part de deux constats qui les préoccupent.

Le rôle de coach-santé, une révolution pour la profession de pharmacien

Le rôle de coach-santé, une révolution pour la profession de pharmacien

Xavier Brenez - Glissement paradigmatique au sein de la première ligne en Flandre, réforme de l'" Arrêté 78 " qui redessine le partage des compétences en soins de santé... : le secteur de la santé est en pleine évolution. Parmi toutes ces réformes, la mutation du rôle du pharmacien attire aussi l'attention. Il ressort d'une récente enquête du journal " Le Pharmacien " que les pharmaciens sont de plus en plus nombreux à souhaiter tenir le rôle de "coach-santé ". Une tendance présente aussi dans les pays voisins.

Les économies dans les hôpitaux, cela suffit !

Les économies dans les hôpitaux, cela suffit !

Yves Smeets - Yves Smeets, directeur général de santhea fait part de sa consternation devant les économies linéaires qui frappent les hôpitaux belges et en appellent au bon sens du gouvernement. "Malgré les propositions constructives que nous faisons à la ministre De Block depuis deux ans, rien n'y fait, le rou­leau compresseur budgétaire est en marche et la méthode est bien rôdée : la seule logique est financière ; la concertation avec le secteur n'est distillée qu'à dose homéopathique."

Une représentation étudiante plombée par la peur

Une représentation étudiante plombée par la peur

Richard Duport - Richard Duport, étudiant en médecine à l'ULg qui représente les étudiants depuis plusieurs années raconte les difficultés de cette entreprise entre doutes et peur.

Numerus Clausus : Quand arrêtera-t-on de prendre les étudiants en otage !?

Numerus Clausus : Quand arrêtera-t-on de prendre les étudiants en otage !?

Dr Jonathan Brauner - La planification de l'offre médicale, saga rocambolesque aux relents ubuesques, n'a cessé au cours des dernières années de faire couler... du mauvais sang à tous les acteurs des soins. Chaque semaine, on trouve des commentaires dans la presse à ce propos et ce, aussi bien en Belgique qu'à l'étranger. Cette question est tellement politisée qu'elle apparaît par exemple dans les enjeux prioritaires de la présidentielle en France. En Belgique, le CIUM, comité interuniversitaire des étudiants francophones, vient de publier tout récemment deux études intéressantes (disponibles sur pubmed) à propos de l'examen d'entrée.

Les femmes-médecins en première ligne

Les femmes-médecins en première ligne

Emily Nazionale - Dans l'enquête sur les conditions de travail des médecins publiée par le jdM ce vendredi, ...

Marchand (versus?) non-marchand

Marchand (versus?) non-marchand

Nicolas de Pape - Alors qu'on oppose souvent le marchand et le non-marchand, ils sont en réalité les deux jambes indispensables d'une humanité qui, sinon, clopinerait...

Une sécurité tarifaire coûte que coûte...

Une sécurité tarifaire coûte que coûte...

Dr Ahmed Goubella - Après un mois de Clock-Stop décidé en médico-mut, les négociations ont pu reprendre entre les médecins et la ministre de la Santé. Celles-ci ont pour objectif la concrétisation d'un accord solide et une confiance retrouvée entre les différentes parties.

Marchandisation des soins: un mauvais procès

Marchandisation des soins: un mauvais procès

Dr Jacques de Toeuf - De nombreux intervenants, tant au niveau de l'Etat que des mutualités, des universités ou de la presse, font reproche aux médecins et à d'autres prestataires de soins, d'exercer leur profession comme un commerce. L'intention est bien évidemment de mettre les professions médicales mal à l'aise par rapport à l'exercice libre de leur métier.

Et pour les francophones, la même chose...

Et pour les francophones, la même chose...

Desirée De Poot - S'il s'agissait d'une carte de voeux pour la nouvelle année, le texte commencerait par "mes très chers lecteurs francophones..."Mais nous sommes déjà bien engagés dans le mois de février et il est donc trop tard pour parler de voeux de fin d'année.

Peut-on se passer d'un DMI? Non!

Peut-on se passer d'un DMI? Non!

Dr Elide Montesi - Après lecture d'un article du jdM du vendredi 17 février où j'apprends que des médecins envisagent d'arrêter de travailler parce que l'e-prescription devient obligatoire, j'aimerais réagir car certains arguments m'ont fait bondir.

Quid des heures de visites dans les hôpitaux ?

Quid des heures de visites dans les hôpitaux ?

Dr Jean-Louis Vincent - Rappelez-vous, il fut un temps où les visites dans les hôpitaux n'étaient permises que pendant certaines heures. Les raisons précises de ces restrictions n'étaient pas très claires : s'agissait-il d'assurer le repos du patient ? de faciliter les soins ? ou d'assurer plutôt le confort du personnel soignant ?

Les héros bruxellois de l'année

Les héros bruxellois de l'année

Vincent Claes - Les services de secours qui sont intervenus lors des attentats du 22 mars ont fort logiquement reçu mardi soir le prix de "Bruxellois de l'année" organisé par nos confrères du Soir et de Vlan Bruxelles en collaboration avec VivaBruxelles et BX1.

La fin des accords ? 3e partie : Les dépenses explosent

La fin des accords ? 3e partie : Les dépenses explosent

Dr Roland Lemye - Roland Lemye poursuit son analyse de l'histoire des accords médico-mut. Malgré le système d'accords, explique-t-il, les dépenses ont, dans les années 80, continué d'exploser, ce qui se répercutait sur les accords suivants mais les diminutions d'honoraires étaient compensées par une augmentation du nombre d'actes. Le médecin prescripteur, jugé responsable des faits, devint l'homme à abattre, sinon lui du moins sa liberté de prescription.