Un différend opposant un médecin en formation et le CHU de Liège à propos d'heures supplémentaires prestées " sous la pression " et jugées par le Tribunal " insuffisamment rémunérées " s'est conclu récemment par une condamnation de l'hôpital universitaire liégeois par le tribunal du Travail de Liège. Le Dr Sid, le médecin en formation en question, a été indemnisé à hauteur d'environ 14.000 euros.

D'après la dernière enquête annuelle de Solidaris auprès de 1.000 Belges francophones sur les reports de soins médicaux, dentaires, mentaux, etc., la situation ne s'améliore guère. " Les inégalités dans l'accès aux soins augmentent car le coût de ceux-ci est plus en plus difficile à supporter pour une proportion grandissante de la population belge francophone. "

Dr Jean Creplet

Que faut-il entendre par à l'hôpital et pourquoi parler de bâtons? Comme toute organisation, l'hôpital a besoin d'optimaliser les moyens médicaux, tirer les leçons des retours d'expériences et des résultats, garantir les supports logistiques, prévoir les fournitures et veiller à des finances saines tout en favorisant de bonnes relations humaines.

Article du magazine

Jacques de Toeuf, président honoraire de l'Absym, a bien connu Frank Vandenbroucke lorsqu'il était ministre des Affaires sociales au début de ce siècle. "C'est un homme avec qui on pouvait discuter." Il n'y a aucune raison dès lors de lui faire un procès d'intention. "Il faut regarder les bons côtés d'un homme qui va gérer la santé publique pendant les 4 ans qui restent. C'est avec les bons côtés qu'on va travailler."

Hugues Malonne, n°2 de l'Agence fédérale du médicament, en charge de l'achat de millions de tests essentiels pour la Belgique, a été mis sur le grill par les députés de la Commission santé et par la presse, soupçonné de collusion et de conflit d'intérêts. Un audit le blanchit aujourd'hui en grande partie.

Le coronavirus semble capable de perturber à peu près toutes les fonctions de notre corps, ce qui rend la lutte contre le covid-19, la maladie qu'il provoque, beaucoup plus difficile. Mais la science n'abandonne pas, même s'il devient surtout évident que laisser le virus suivre son cours n'est pas un scénario réaliste.

Devant l'augmentation récurrente ces dernières années du nombre des actes de chirurgie bariatrique, le KCE émet diverses propositions d'amélioration. Il propose d'étendre la concertation multidisciplinaire systématiquement à un diététicien et au médecin généraliste du patient. Avant une intervention de chirurgie bariatrique, le patient doit donner son consentement éclairé au terme notamment d'une discussion approfondie entre l'équipe soignante et le patient et une évaluation préalable par l'équipe multidisciplinaire de la capacité du patient à comprendre les informations. Trois mois devraient s'écouler entre le premier contact avec le centre de chirurgie et l'intervention proprement dite. Un suivi de 5 ans est recommandé dans les cas problématiques.

Article du magazine

Les anticorps d'un " survivant " au Sras-Cov-2 pourraient guérir des patients atteints ou prévenir l'infection. De nombreux essais sont en cours. Mais les écueils sont nombreux, dont le risque éventuel d'administrer la maladie à cause de virus résiduel dans le sang du donneur.

Après avoir été approuvé par les médecins et les mutuelles mercredi dernier à l'unanimité, l'accord médico-mutualiste pour 2021 a été approuvé au Comité de l'assurance et par le Conseil général de l'Inami ce lundi. " En cette période marquée par l'incertitude, les tarifs garantis chez le médecin 2021 sont une certitude très appréciable ", réagit le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke.