Tout sur États-Unis

Dans son dernier ouvrage, "La médecine d'après", le Pr Michel Goldman analyse la crise sanitaire due au covid-19 comme un moment de basculement dont il faut tirer les leçons et qui a remis en perspective sa vision de la médecine du futur.

A défaut de solution miracle, des pistes existent, même s'il faut parfois corriger les leçons du passé en fonction de la situation actuelle. Et ne pas se focaliser sur des classes d'actifs globales, mais affiner le regard.

"Compte tenu du coût important pour l'Inami et les hôpitaux, nous pensons, sur la base d'une revue de la littérature et de notre propre analyse, que les avantages pour la santé de la chirurgie robotique n'ont pas été suffisamment démontrés", avance Solidaris. L'organisme assureur privilégie une programmation plus rationnelle des robots Da Vinci et un financement global, plus forfaitaire.

Dans quelles indications les infiltrations épidurales ont-elles - ou non - leur sens? C'est la question à laquelle l'anesthésiste et algologue Erwin Crombez s'est efforcé de répondre lors d'un symposium sur la douleur chronique (y compris en médecine générale) à l'UZ Gent (1). Après un topo des recherches les plus récentes, il a exposé sa propre vision des choses.

Il est établi que le risque d'obésité est plus élevé chez les patients en situation de pauvreté. 18% des répondants à notre enquête y voient une conséquence de leurs choix individuels, 72% l'effet d'une lacune dans leur éducation. "Ceci relève-t-il de la responsabilité de l'individu ou de celle de la société? C'est un débat éthique."

Le Dr Michel Roland, président honoraire de Médecins du Monde, considère notre enquête comme "très bien réalisée" mais estime qu'il faudrait confronter ses données brutes à la situation sur le terrain qui est plus structurelle que conjoncturelle. La médecine est une chose formidable mais elle ne corrige pas les inégalités en santé, elle n'est en quelque sorte qu'une (indispensable) rustine.

Malgré la lutte menée depuis plus de trente ans par l'Organisation mondiale de la Santé pour en finir avec la poliomyélite, cette maladie continue de sévir dans certaines régions du monde. Un cas récent aux États-Unis vient par ailleurs de rappeler qu'un déclin de la couverture vaccinale dans les pays où la poliomyélite est absente depuis longtemps est susceptible d'entraîner la réapparition de la maladie.

Ancien membre de Crosby, Stills, Nash and Young, Graham Nash sort son premier album live... à 80 ans!

Le 10 août dernier, le ministre Vandenbroucke et ses collaborateurs ont fait le point sur l'épidémie de variole du singe dans le cadre d'une conférence de presse qui fut notamment l'occasion d'aborder, à côté de données en rapide évolution et entre-temps dépassées, un certain nombre de considérations plus intemporelles.

Selon Nature, sept menaces pèsent désormais sur le droit à l'avortement aux États-Unis suite à l'arrêt de la Cour suprême visant à "déconstitionnaliser" ce droit: l'interdiction d'avorter dans certains États, difficultés d'accès géographiquement et financièrement, effets dominos dans les autres États, insécurité des patientes plus ou moins dans l'illégalité et augmentation des décès chez les parturientes.

Aussitôt que la Cour suprême des États-Unis a publié son arrêt, la mésinformation a fait son oeuvre un peu partout y compris dans les média prestigieux: l'avortement est interdit aux USA...

Les Cliniques de l'Europe lancent un nouveau portail digital à l'attention des patients. Il s'agit d'une plateforme qui va jouer le rôle d'épine dorsale en intégrant dans un socle commun différents services informatiques. L'hôpital veut ainsi offrir à ses patients un espace personnalisé, sécurisé et intégré où ils pourront participer à distance aux différentes étapes de leur trajet de soins. Retour sur cette initiative avec Pascal Cousin, Manager informatique des Cliniques de l'Europe.

Le fonds que vous conseille votre banquier ou que vous avez repéré dans les médias tiendra-t-il ses promesses? Impossible à prédire, hélas. Vous pouvez par contre vérifier ses performances récentes... à condition de distinguer ce qui est pertinent de ce qui ne l'est pas.

Après deux années de pandémie Covid-19, que sait-on des liens entre Sars-CoV-2 et dysfonction olfactive? Le Pr Jérôme Lechien fait le point sur les principales avancées, dont l'injection de PRP qui semble prometteuse pour traiter les patients souffrant de troubles olfactifs chroniques.

Si les cas de variole du singe survenus au cours des semaines écoulées étaient heureusement sans gravité, les questions sans réponse fusent actuellement tous azimuts dans la littérature. L'occasion, pour certains experts, de fustiger le peu d'attention accordée à la maladie dans le passé...

Second mandat de Tedros Adhanom Ghebreyesus, grande ambition mondiale, meilleure préparation à une pandémie à venir, moins de financement privés: la 75e Assemblée mondiale (AM) de l'OMS était riche d'enseignements... Mais attention à l'excès de confiance.

S'il est bien connu que des toxiques divers comme l'alcool ou le tabac sont néfastes à l'enfant à naître, la qualité de l'alimentation maternelle est également importante. Il faut y ajouter une supplémentation vitaminique bienvenue voire indispensable, comme l'explique - chiffres à l'appui - le Pr Stéphane Moniotte (Cliniques universitaires Saint-Luc).

Le vapotage est une aide au sevrage tabagique en deuxième intention. Son utilisation à d'autres fins que la lutte contre le tabagisme doit être découragée, notamment auprès des ados spécifiquement visés par de nouveaux produits ludiques et addictifs.