Tout sur États-Unis

Quelles sont les tendances observées dans les soins de santé par les médecins et infirmiers? Quelles sont, d'après eux, les dynamiques qui les sous-tendent? Comment voient-ils le secteur évoluer au cours des dix prochaines années?

Parmi les accusations qui fusent de part et d'autre dans le cadre de la guerre en Ukraine, on a notamment entendu évoquer une véritable guerre biologique. La menace est-elle réelle ou s'agit-il d'allégations sans fondement brandies par certains pour polariser, manipuler et justifier leurs propres agissements? Les professionnels de la santé restent en tout cas sur le qui-vive, conscients que, au-delà de ce contexte spécifique, les armes biologiques sont aussi un instrument de choix pour les terroristes de tout poil.

Oui, dans une large mesure, peut-on affirmer d'emblée! À condition de ne pas oublier deux éléments. D'une part, le "oui" peut devenir "non" dans certain contexte particulier. D'autre part, l'inflation présente aussi des inconvénients. Pas rédhibitoires, mais qu'on ne peut perdre de vue pour autant.

Un mois et demi après le début de la guerre en Ukraine, les attentes économiques et financières formulées par les autorités et les professionnels de la gestion d'actifs se sont affinées. Pas vraiment dans le bon sens malheureusement... Que doit retenir l'investisseur à ce stade?

Il est amusant de se rendre compte que mon exposé à l'académie de médecine il y a exactement sept ans - cinq ans avant le début de la pandémie-, laissait présager bon nombre d'éléments auxquels nous avons été confrontés ces deux années. Dans le domaine des soins intensifs, nous pouvons structurer ces éléments en quatre groupes représentés par la lettre P.

"La pollution pharmaceutique représente une menace mondiale pour la santé environnementale et humaine", avertissent les auteurs d'une étude mondiale parue dans la revue de l'Académie américaine des sciences (PNAS). L'étude a porté sur 1.052 sites d'échantillonnage le long de 258 rivières dans 104 pays de tous les continents, représentant l'empreinte pharmaceutique de 471,4 millions de personnes.

Pour la première fois depuis 2020, nous pourrions bien vivre un printemps sans (trop) devoir craindre le coronavirus. Cette évolution n'est pas sans rappeler celle d'une une épidémie virale qui a touché la gent porcine dans le courant du siècle dernier... mais attention, il y a peut-être anguille sous roche!

Dans le "benchmarking" international des soins de santé organisé à intervalles réguliers par l'OCDE, la Belgique fait piètre figure en raison du nombre de décès associés au covid... mais dans quelle mesure ces conclusions sont-elles vraiment fiables?

Le mois de janvier fut fort chahuté, mais au moins les investisseurs ont-ils maintenant une vue sur la hausse des taux d'intérêt en 2022. Quant à la baisse attendue de l'inflation, certains préviennent: pas d'illusions, l'énergie restera probablement (très) chère!

Des chercheurs américains ont observé un développement psychomoteur plus lent chez les enfants nés au cours de la pandémie du coronavirus que chez les petits venus au monde juste avant la crise, et ce indépendamment d'une éventuelle exposition au Sars-CoV-2.

Envol de l'inflation et, dans la foulée, hausse des taux d'intérêt: c'était la double préoccupation de l'investisseur depuis l'automne 2021. Dès le tout début de cette année pourtant, la seconde a pris un tour beaucoup plus concret. Comment doit-il réagir?

Des chercheurs canadiens ont développé une application mobile qui identifie les syndromes de prédisposition au cancer en oncologie pédiatrique. Véritable outil d'aide à la décision, elle donne accès à des algorithmes simples, spécifiques aux tumeurs, qui permettent au clinicien de déterminer si un enfant nécessite une évaluation en génétique.

Si le fait que les vaccins n'offrent qu'une protection limitée contre l'infection par le variant delta est évidemment une forte mauvaise nouvelle, on s'en console un peu en se disant qu'ils continuent tout de même largement à prévenir les formes graves et les décès. Peuvent-ils aussi nous prémunir du Covid long? Les études livrent à ce sujet des conclusions fort divergentes.

Une étude de l'UCLouvain, menée dans huit pays d'Europe et d'Afrique, démontre que l'éco-anxiété entrave le bien-être d'une personne sur dix et qu'elle constitue une menace pour l'adaptation comportementale au changement climatique.

Fin octobre, la FDA a donné son accord à un vaccin contre le Covid-19 spécifiquement conçu pour un usage pédiatrique. L'aval des CDC a suivi quelques jours plus tard. Dès à présent, les enfants de cinq à onze ans peuvent donc être vaccinés aux États-Unis.

Des scientifiques américains ont conçu un pacemaker transitoire composé uniquement de matériaux biocompatibles. Sans fils et ne nécessitant pas de batterie, ce qui limite certaines complications rencontrées lors de l'implantation ou de l'extraction, le dispositif se dissout dans l'organisme en quelques semaines. Une première!