Tout sur CMG

Le Collège de la médecine générale francophone (CMG) tient exprimer son entier soutien au Dr Schiepers, accusée par une patiente d'empoisonnement suite à l'administration d'un vaccin contre le covid.

Présidente honoraire du GBO, le Dr Anne Gillet, généraliste schaerbeekoise, prend la tête du Collège de médecine générale (CMG). Elle succède au Dr Christophe Barbut.

Le Collège de médecine générale (CMG) est à l'origine de plusieurs initiatives à l'écoute des médecins généralistes. Plusieurs témoignages vidéo d'abord, sur la gestion de la crise du Covid-19. Ensuite, deux groupes de travail (avenir de la médecine générale et télémédecine) et une enquête sur les facteurs de risque du burnout sont sur les rails.

"Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil", aurait paraphrasé Jean Yanne. Les syndicats sont satisfaits de l'accord, tout comme, naturellement, les ministres de tutelle. Seuls les étudiants francophones pestent contre l'accord.

La solidarité s'organise pour venir en aide aux victimes de la guerre en Ukraine. L'Inami et les organismes assureurs ont rapidement mis en place une procédure, communiquée au corps médical, pour permettre la prise en charge de ces réfugiés et la couverture financière de leurs soins. Une nouvelle fois, les médecins vont devoir faire preuve d'une belle flexibilité pour appliquer les nouvelles règles.

Pour faire face à l'afflux de patients ukrainiens, le Collège de médecine générale (CMG) a rédigé, en collaboration avec les 'OST' francophones, l'Aviq, l'APB et Fedasil, une check-list qui permettra de guider vos consultations. Elle contient cinq chapitres. Petit résumé.

Le Collège de médecine générale (CMG) se base sur un document de huit pages pour étayer ses propos, réalisé en collaboration avec le Dr Anne-Laure Lenoir (ULiège). Si les conditions reprises sont davantage théoriques, la note propose tout de même quelques arguments solides en faveur de la médecine générale.

Le Dr Jimmy Fontaine se demande comment vaincre l'hésitation vaccinale contre le Covid-19. Des solutions pédagogiques existent.

Le Dr Jimmy Fontaine se demande comment vaincre l'hésitation vaccinale contre le Covid-19. Des solutions pédagogiques existent.

Le 13 mars dernier, une session de " questions-réponses " pour la presse de la Task force vaccination a semé le doute. Une phrase est en cause : " En cas de refus de la vaccination, le citoyen ne recevra plus d'invitation et il ne pourra plus bénéficier de la vaccination dans le cadre de la campagne. " La levée de bouclier du Collège de médecine générale (CMG) ne s'est pas faite attendre, ce dernier jugeant cette philosophie du " maintenant ou jamais " inacceptable. Heureusement, la vérité semble plus nuancée.

Le Collège de médecine générale en Belgique francophone propose des webinaires aux médecins généralistes et à la première ligne pour répondre à leurs questions sur la vaccination. Ces outils rencontrent un franc succès. Le CMG réitère sa demande d'intégrer la Task force vaccination pour y apporter l'expertise de la médecine générale.

Le Collège de médecine générale (CMG) et le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) ont mis au point un arbre décisionnel en collaboration avec la SSMG, Domus Medica et l'AFMPS. Il permet la prise en charge intensifiée à domicile des patients atteints de Covid-19 dans un contexte de saturation des hôpitaux belges.

Le Dr Jean-Luc Belche, médecin généraliste et chargé de cours à la faculté de médecine de l'ULiège, a partagé ses réflexions sur l'hésitation vaccinale dans le contexte du Covid-19, lors du dernier webinaire du CMG

Mardi dernier, la Belgique a lancé officiellement la première vague de vaccination. L'occasion pour le CMG, à travers un webinaire, de faire le point sur les questions que se posent les médecins généralistes, acteurs majeurs de la vaccination contre la Covid-19. Premier intervenant, le Pr Michel Goldman, professeur d'immunologie à l'ULB.

Des patients à domicile ne peuvent actuellement pas bénéficier d'oxygène en raison d'une forte tension sur l'approvisionnement. Le Collège de médecine générale invite à " rationaliser, ne pas stocker et sevrer les patients à temps " !

Le Collège de médecine générale (CMG) constate sur le terrain "une augmentation considérable des cas d'infections virales positives au Coronavirus". 1ère et 2e lignes ainsi que tous les secteurs d'activité sont touchés. Les maisons de repos aussi sont impactées. D'où le rappel de suivre attentivement la dernière version actualisée du Protocole de soins aux personnes âgées (lire encadré).

Les médecins généralistes peuvent s'enorgueillir d'avoir pris l'initiative rapidement contre la pandémie via, certes des structures existantes, mais opérationnelles. Ce sont eux qui sont à l'origine des centres de tri. Les cercles de MG ont également retrouvé leur légitimité aux yeux des autorités de santé publique. Les MG ont largement contribué à éviter des goulets d'étranglement dans les hôpitaux. Mais il manque un plan d'urgence pandémique global en Belgique inspiré de la chose militaire... Tirerons-nous les leçons de la pandémie ? Rien n'est moins sûr alors que se profile une crise économique et sociale profonde.