Tout sur UE

L'Europe tire la sonnette d'alarme et publie son Plan de lutte contre le cancer en Europe. Nous devons prendre le problème à bras-le-corps, nous rappelle-t-elle. Le Covid-19 a créé une diversion, voire même entravé la lutte contre le cancer. L'appel de la Commission européenne se justifie donc pleinement. L'impact du cancer sur notre société est énorme. La mise en place d'une politique en la matière équivaut à ouvrir une poupée russe: plusieurs domaines sont concernés (prévention de la maladie, politique médicamenteuse, réinsertion professionnelle, etc.). Une vraie stratégie de "Santé dans toutes les politiques" en somme. Dans une Belgique aux compétences morcelées, l'affaire prend un tour encore plus complexe.

L'Europe tire la sonnette d'alarme et publie son Plan de lutte contre le cancer en Europe. Nous devons prendre le problème à bras-le-corps, nous rappelle-t-elle. La Covid-19 a créé une diversion, voire même entravé la lutte contre le cancer. L'appel de la Commission européenne se justifie donc pleinement. L'impact du cancer sur notre société est énorme. La mise en place d'une politique en la matière équivaut à ouvrir une poupée russe : plusieurs domaines sont concernés (prévention de la maladie, politique médicamenteuse, réinsertion professionnelle, etc.). Une vraie stratégie de " Santé dans toutes les politiques " en somme. Dans une Belgique aux compétences morcelées, l'affaire prend un tour encore plus complexe.

Jean Van Wetter, Directeur général de l'Agence belge de développement Enabel (1), plaide en faveur d'une véritable solidarité européenne et mondiale dans le cadre du Covid-19 et de la vaccination.

Mardi dernier, les députés de la Commission européenne de la santé ont interrogé Sandra Gallina, négociatrice en chef de l'UE pour les contrats de vaccins contre le Covid-19 et directrice générale de la Santé. L'enjeu? Les derniers développements liés à la transparence des contrats, aux autorisations, à la disponibilité et au déploiement des vaccins contre le coronavirus. Pour les eurodéputés, le manque de transparence nourrit l'incertitude et la désinformation.

Cette semaine, Pfizer réduira temporairement ses livraisons de vaccin dans l'UE afin d'assurer l'augmentation de sa capacité de production. La Task force Vaccination s'étonne du manque de concertation de la firme avec la Belgique., mais ce réjouit de l'augmentation annoncée de la capacité de production.

Le Bahreïn, l'Urkaine, le Canada, le Royaume-Uni et depuis vendredi, les États-Unis ont autorisé l'administration du vaccin à ARN messager de Pfizer/BioNtech. En Europe, l'Agence européenne des médicaments, l'EMA, remettra son avis au plus tard le 29 décembre.

Grâce au premier rapport sur la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques dans l'Union européenne, la recherche médicale gagne en transparence. Il peut aussi se lire comme un outil de réflexion au temps du coronavirus et de la remise en question de l'expérimentation animale en Wallonie.

Green Deal, actions contre le changement climatique, contre l'envahissement des substances toxiques et autres perturbateurs endocriniens: depuis fin 2019, l'Europe met tout en oeuvre pour combattre les effets de l'environnement sur la santé. La Belgique met elle aussi le pied à l'étrier, avec un nouveau plan national sur les rails. Il était temps.

La pandémie de Covid-19 a mis en lumière toutes les carences de notre société pour répondre adéquatement à l'urgence. Cela a été cas en Belgique comme dans d'autres pays, mais également pour l'Union européenne (UE) qui n'a pas joué de rôle majeur dans la crise sanitaire. Par l'entremise de plans de relances, dont un nouveau programme de santé, la Commission européenne veut tirer les leçons de la crise pour " réparer les dommages et préparer l'avenir pour la prochaine génération ". De bonnes intentions, mais de la parole aux actes, il y a encore un pas que l'UE a toujours eu du mal à franchir.

Il est capital que le futur vaccin développé pour lutter contre le Covid-19 soit disponible pour tout le monde et ne soit pas protégé par un brevet offrant un monopole aux grands groupes pharmaceutiques, estiment plusieurs organisations dont le CNCD-11.11.11.11 et Handicap International, dans un plaidoyer rédigé en marge de l'assemblée mondiale que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) tient ce lundi.

Ce jeudi à Bruxelles, les ministres européens de la Santé vont se réunir en urgence pour discuter de mesures contre la propagation du nouveau coronavirus dans l'UE, a-t-on appris auprès du Conseil de l'Union européenne. Les ministres, qui se réuniront en présence d'un représentant de l'OMS à partir de 10H00, devraient tenter de trouver une approche coordonnée face à cette maladie, dont une trentaine de cas ont été recensés dans l'UE.

Nous nous pencherons bientôt tous sur les rétrospectives de 2019. C'est sûr que l'on y trouvera l'histoire de la petite Pia. Tout comme Victor et Elias il y a quelques années, à nouveau une histoire déchirante de parents qui sont confrontés à un médicament excessivement cher qui peut aider leur enfant. De tels dossiers montrent le défi que représentent ces nouveaux médicaments et leur coût exorbitant pour la viabilité financière des systèmes de santé européens. Pour la solution, tout le monde a le regard tourné vers l'Europe. Mais que peut-elle faire ?

RECHERCHE Lorsque le RGPD (ou règlement général sur la protection des données) est entré en vigueur en mai 2018, la mesure avait été présentée comme un barrage bienveillant contre les abus liés au partage sauvage des données. Malheureusement, cette nouvelle réglementation entrave sévèrement le travail de groupes internationaux de recherche.

Aujourd'hui est un jour important pour Ursula von der Leyen. L'intéressée présente en effet son équipe de Commissaires européens pour les cinq années à venir. Première présidente de Commission, au sein d'une Commission européenne plus féminine que jamais. L'histoire s'écrit donc bien aujourd'hui. Le 1er novembre, la nouvelle équipe sera à pied d'oeuvre. Ursula s'en réjouit déjà. " Cette union mettra clairement la barre plus haut ", déclarait-elle en juin déjà.

Aujourd'hui est un jour important pour Ursula von der Leyen. L'intéressée présente en effet son équipe de Commissaires européens pour les cinq années à venir. Première présidente de Commission, au sein d'une Commission européenne plus féminine que jamais. L'histoire s'écrit donc bien aujourd'hui. Le 1er novembre, la nouvelle équipe sera à pied d'oeuvre. Ursula s'en réjouit déjà. " Cette union mettra clairement la barre plus haut ", déclarait-elle en juin déjà.

Les patients en Europe font encore peu usage de leur droit à recevoir des soins médicaux remboursés dans un autre pays de l'UE. Seule une minorité d'entre eux est consciente de son droit de se faire soigner à l'étranger. La Cour des comptes européenne conclut en ce sens dans un nouveau rapport.

DÉONTOLOGIE Le Conseil national de l'Ordre des médecins a émis des lignes directrices pour les médecins concernant le Règlement général sur la protection des données (RGPD). Le médecin individuel est appelé à la vigilance quant aux possibles " fuites " mais sa pratique n'est pas fondamentalement modifiée. On attend de l'UE de nouvelles directives plus précises quant aux obligations des médecins.