Congress reports - On demand e-learning

Les nouvelles options thérapeutiques pour les tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) ont été passées en revue lors de l'ESMO Education Weekend du 16 au 18 octobre 2020. À cet égard, on a prêté attention aux nouveaux médicaments, mais aussi à l'amélioration de l'efficacité des traitements existants via une prise en charge personnalisée.

Les femmes qui ont suivi un traitement de l'infertilité dans le passé, comme une fécondation in vitro (FIV), ne sont pas exposées à un risque plus élevé de développer un cancer de l'ovaire que les femmes qui ont suivi un autre traitement contre l'infertilité. Y compris à long terme, après plus de vingt ans. Le risque de tumeur borderline de l'ovaire est toutefois légèrement supérieur chez les femmes qui ont subi une FIV.

Dans cette étude espagnole multicentrique, ouverte, 46 patients subissant une résection en raison d'un carcinome pulmonaire non à petites cellules de stade III ont reçu du nivolumab (360 mg au Jour 1 de chaque cycle de 21 jours pendant trois cycles avant la résection chirurgicale, suivis d'une monothérapie adjuvante par nivolumab IV pendant un an, à raison de 240 mg toutes les deux semaines pendant quatre mois, puis 480 mg toutes les quatre semaines pendant huit mois) en plus de leur chimiothérapie néoadjuvante à base de paclitaxel intraveineux (200 mg/m²) et de carboplatine.

Newsletter

Abonnez-vous à nos newsletters

Afin de nous faire une meilleure idée de la manière dont vous informez les patients et leurs proches et de l'aide que nos services pourraient vous apporter à ce niveau, la Fondation contre le Cancer organise une brève enquête.

L'urologie en Belgique en période de coronavirus : compte rendu du deuxième webinaire organisé par la SBU, la BVU et Scientific Summits

Belgian Oncology & Hematology News