Tout sur Wallonie

4 médecins sur 10 ont du mal à trouver une place de parking réglementaire

Trouver une place de stationnement est une préoccupation majeure des médecins lors de leurs visites à domicile : l'an dernier, 1 sur 8 a reçu une amende pour stationnement fautif et plus de 4 sur 10 ont du mal à trouver une place de parking plusieurs fois par mois. 4 médecins belges sur 10 se sont par ailleurs vu infliger une amende pour excès de vitesse au cours de l'année écoulée. Voilà ce qui ressort d'une nouvelle enquête du Journal du Médecin sur la sécurité routière et donc les résultats ont été analysés par l'institut Vias.

Un jeune sur deux se sent accro à son smartphone

Quel est l'impact de l'utilisation du smartphone sur la santé des jeunes ? C'est le sujet de l'enquête présentée par les Mutualités libres vendredi dernier lors de son symposium " Grandir en bonne santé à l'ère numérique ". Résultat : un jeune sur deux se déclare en situation de dépendance.

Wallonie Santé, la nouvelle boite à outils des hôpitaux

La Wallonie se dote d'un nouvel outil d'investissement et de conseil dans les secteurs de la santé et de l'action sociale. Le fonds d'investissement offre de multiples possibilités aux infrastructures de soins côté financier bien sûr, mais aussi côté conseil. " Notre vocation n'est pas uniquement économique, elle est également d'apporter notre intelligence ", explique Philippe Buelen, patron de Wallonie Santé.

Le projet "réseaux hospitaliers" adopté en commission

La commission de la Santé de la Chambre a adopté mardi, en deuxième lecture, le projet de loi organisant les hôpitaux en un maximum de 25 réseaux à l'horizon 2020, 13 en Flandre, 8 en Wallonie et 4 à Bruxelles, avec au minimum un réseau pour 400.000 habitants.

La Wallonie débloque 345 millions d'euros pour le GHdC

Le Gouvernement wallon a validé ce 16 novembre l'inscription dans le premier plan de construction hospitalier régional du projet de construction du Grand hôpital de Charleroi (GHdC). Le gros oeuvre du bâtiment pourra commencer début 2019.

Réseaux hospitaliers wallons : De Bue débloque la situation

En Wallonie, la constitution des huit réseaux hospitaliers loco-régionaux est bloquée par un vide juridique concernant la collaboration entre institutions privées et publiques. La ministre Valérie De Bue a fait adopter le 8 novembre par le gouvernement wallon un avant-projet de décret visant à sécuriser sur le plan juridique toute forme de rapprochements.

La Mutualité chrétienne réorganise ses forces

L'organisme assureur chrétien compte réunir ses 19 mutualités régionales en une mutualité flamande et une mutualité wallonne d'ici 2022. Objectifs : une meilleure efficacité et un renforcement de la proximité grâce à ses 40 centres de mutualité santé.

Unessa : "Il faut investir dans la réforme des réseaux"

" Unessa est très favorable à la réforme visant à créer 25 réseaux hospitaliers locorégionaux. Nous souhaitons nous engager dans cette dynamique et pas la subir. Notre position est volontariste", explique Stephan Mercier, président de la fédération hospitalière du secteur privé associatif.

Pour le Modes/GBO, le "numerus fixus", c'est la double peine

Le Modes (Monde des spécialistes - GBO - Cartel) s'oppose vigoureusement à la vision du Cium (conseil interuniversitaire des étudiants en médecine) qui s'était associé récemment à l'Absym pour réclamer ce que le Modes apparente à un "numerus fixus". Le Modes estime que cela revient à une double peine alors qu'on importera encore plus de médecins étrangers pour faire face à la pénurie.

Chirurgie complexe : levée de boucliers contre les projets de l'Inami

L'Inami planche actuellement sur une nouvelle convention visant à centraliser les interventions chirurgicales du pancréas et de l'oesophage. Les critères qu'il met en avant se heurtent toutefois à une franche levée de boucliers. Plusieurs grands hôpitaux risquent en effet de se retrouver sur le carreau...

40% des hôpitaux généraux en déficit

Le résultat courant des hôpitaux s'est fortement détérioré en 2017. Par rapport, à l'exercice précédent, il est en baisse de 67,1 millions d'euros, soit une chute de 70%. " Cette nette détérioration des résultats des hôpitaux risque de fragiliser la capacité du secteur à affronter les défis et les réformes futures ", préviennent les auteurs de l'étude Maha (1) 2018. Les fédérations hospitalières sont inquiètes.

La refédéralisation des compétences, une bonne idée, vraiment ?

"Je suis persuadé qu'au stade où nous en sommes, une seule option reste possible pour gérer efficacement et équitablement la santé des Belges : aller au bout de la scission de la gestion des soins de santé, y compris la régionalisation du budget des soins de santé, depuis sa récolte jusqu'à son attribution."

Suppression du numerus clausus en France : le système restera sélectif

À l'heure de lire ces lignes, Agnès Buzyn, ministre française de la Santé, termine sans doute sa présentation de la réforme du système de santé français. Au menu, une annonce de taille, qui était une des promesses électorales du président Macron : la suppression du numerus clausus.

Marcourt stupéfait par la "mauvaise foi" de Maggie De Block

Le ministre de l'Enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles a fermement rejeté mercredi les critiques de la ministre fédérale de la Santé quant au nombre de lauréats cette année à l'examen d'entrée en médecine, près de deux fois supérieur aux nombres d'attestations Inami qui leur sont destinées à la fin de leurs études.

L'Absym exige la suppression de la double taxation de la pratique

Dans le cadre des élections communales et provinciales du 14 octobre 2018, l'Absym interpelle les futurs élus sur des problématiques locales : organisation de la première ligne, mobilité et sécurité des médecins et double taxe sur les cabinets médicaux.

Réseau hospitalier namurois : vers une table de discussion à six ?

La réforme du paysage hospitalier proposé par Maggie De Block instaure de subdiviser le territoire en bassins de soins de 400.000 à 500.000 habitants. Cela tombe bien, la province de Namur compte 489.204 habitants au dernier recensement. De quoi rassembler les six hôpitaux de la province ? C'est ce vers quoi l'on se dirige selon Paul d'Otreppe, directeur général de la Clinique St-Luc de Bouge.

La téléconsultation en 5G au Royaume-Uni

Les patients ambulatoires d'Outre-Manche auront bientôt droit à la 5G, la cinquième génération de standards pour la téléphonie mobile, faisant suite à la 4G. Grâce un internet mobile bien plus rapide et fiable, la 5G permet des téléconsultations d'urgence dans le comté des Midlands de l'Ouest.

La clinique de Bouge accréditée "or" par l'ACI

L'accréditation Canada International (ACI) a décerné à la Clinique Saint-Luc de Bouge l'accréditation niveau Or. L'objectif de l'hôpital namurois est bien entendu la reconnaissance de la qualité de son travail. Pas seulement pour les trois prochaines années, mais également pour la suite avec une démarche d'amélioration continue.