Tout sur Wallonie

Le jugement par le Tribunal du travail de Liège sera rendu le 8 septembre, le temps pour le juge d'étudier le dossier et les conclusions des parties. En attendant, il a été décidé que les patients atteints de mucoviscidose pouvaient poursuivre leur prise en charge par leur équipe médicale du MontLégia.

MintT n'est pas une inconnue pour les lecteurs assidus du journal du Médecin (voir jdM n°2599) ou pour les mordus d'eSanté. Depuis deux ans, la start-up fait son chemin et vient d'annoncer un partenariat avec Microsoft pour l'utilisation de sa solution de détection et de prévention des chutes des patients destinées aux établissements de soins. La société basée à Charleroi renforce dans le même temps sa structure financière de trois millions d'euros.

La vaccination va bon train désormais en Belgique. D'aucuns se gargarisent de la situation et imaginent déjà leurs vacances sous les tropiques. Pas les parlementaires wallons apparemment, qui ont tiré une salve de 13 questions sur la situation vaccinale au sud du pays mardi dernier, au Parlement wallon. L'occasion pour Christie Morreale de dresser un état des lieux détaillé et les perspectives des prochains mois concernant la stratégie vaccinale.

Les études sont unanimes: sans accompagnement psychologique et cognitivocomportemental adéquat, les chances de réussir un sevrage tabagique sont moindres. Même sans être tabacologue, le médecin traitant peut faire toute la différence... dans un sens comme dans l'autre.

Nous constations récemment (lire jdM n°2672) sur base des chiffres de l'Inami une forte poussée des burnouts et des dépressions sur la période 2016-2020 (près de 40% du nombre de personnes en incapacité de travail de plus d'un an pour dépression et burnout). La population générale semble décidément souffrir des mêmes maux que les médecins (lire jdM N°2673). L'Inami détaille cette fois ces chiffres et leurs coûts par âge, genre et région du pays. Femmes et Wallons semblent plus touchés par l'incapacité pour causes psychiques.

La livraison des vaccins augmente bon train. Pour absorber le nombre de doses reçues et distribuées - la Région parle de près de 400.000 injections par semaine, soit quasi le double de la cadence actuelle - la Wallonie activera, dès fin mai, un nouveau levier pour augmenter la capacité de ses centres de vaccination.

Ce lundi, la Wallonie a entamé la phase 2 de la campagne de vaccination destinée au grand public. En parallèle, la Région a nommé le Dr Lambert Stamatakis comme délégué général Covid-19 de la Wallonie en remplacement d'Yvon Englert.

Le Groupe cdH a proposé une résolution visant à prévenir les suicides et les tentatives de suicide dans le contexte de fragilisation de la santé mentale causé par la crise sanitaire du Covid-19. La proposition, débattue la semaine dernière en Commission santé wallonne, a débouché sur un débat riche autour des moyens - trop faibles - mis sur la table pour la santé mentale en Belgique.

Depuis son introduction, en 2006, le vaccin HPV qui protège les jeunes filles contre le cancer du col de l'utérus a déjà sauvé bien des vies de femmes... et un programme de vaccination bien pensé pourrait même déboucher sur l'éradication presque complète de ce type de tumeur!

Le gouvernement wallon a décidé d'augmenter la capacité des 52 sites de vaccination de Wallonie, pour la faire passer à 250.000 doses par semaine dès début mai et à 400.000 doses dès le 1er juin. Cela permettra d'absorber la totalité des doses annoncées par les firmes pharmaceutiques, si elles se confirment, a annoncé mardi l'exécutif de la Région sud du pays.

La nouvelle plateforme permettant aux Bruxellois de s'inscrire pour se faire vacciner contre le Covid-19 est en ligne depuis ce 19 avril. La procédure d'inscription a été fortement simplifiée. Bru-Vax est un maillon essentiel de la stratégie vaccinale bruxelloise.

La Wallonie propose une seconde chance de vaccination pour les citoyens âgés de 80 ans et plus. L'objectif est de clôturer la vaccination de ce groupe cible dont 26 à 28% n'a pas encore pris rendez-vous.

La nouvelle plateforme permettant aux Bruxellois de s'inscrire pour se faire vacciner contre le Covid-19 est en ligne depuis ce 19 avril. La procédure d'inscription a été fortement simplifiée. Bru-Vax est un maillon essentiel de la stratégie vaccinale bruxelloise.

Les soubresauts de la saga AstraZeneca n'en finissent pas. Avec eux, c'est la confiance de la population en les vaccins qui baisse.

Wallonie Santé, unique fonds public d'investissement du secteur de la santé et de l'action sociale en Wallonie, lance le nouveau prêt "ProPulsion Santé". Les structures fragilisées peuvent renforcer leur solvabilité financière tout en bénéficiant de liquidités. Ce prêt subordonné d'un montant maximal de 1,8 millions d'euros et conjoint à un crédit bancaire équivalent est disponible dès à présent.

En se basant sur les avis scientifiques récents, les ministres belges de la Santé ont décidé de remplacer l'AstraZeneca par d'autres vaccins pour les personnes âgées de 18 à 55 ans ; pour les personnes de 56 ans et plus, tous les vaccins continueront d'être administrés. La campagne de vaccination va être adaptée. Les personnes concernées ne doivent rien faire.

L'Inami met en ligne un nouvel outil à destination des patients via le portail MaSanté. be. MesMedicaments permet d'avoir un aperçu de ses traitements en un clic et dispose d'un journal en ligne qui permet de prendre des notes en cours de traitement pour en discuter avec son médecin. MesMédicaments est déjà disponible en Flandre et sera disponible en automne en Wallonie et à Bruxelles.