Tout sur Union européenne

Les revenus des biens immobiliers situés à l'étranger doivent être déclarés en Belgique. La Cour de Justice de l'Union européenne, a condamné la Belgique en 2014 au motif qu'elle discriminait les contribuables qui étaient imposés plus lourdement sur les revenus immobiliers de source belge que sur les revenus immobiliers situés à l'étranger. À la suite d'une seconde condamnation prononcée en 2018 et de nouvelles mesures prises par la Commission, la Belgique a enfin décidé de prendre les choses en main et d'adopter de nouvelles mesures. Explications.

La fin de 2020, l'année Corona, approche à grands pas. Le virus a profondément changé nos vies, mais nous avons de la chance de bénéficier de soins de santé et d'une sécurité sociale solides, ce qui n'est pas le cas partout. En Afrique également, le Covid-19 a montré l'importance des soins de santé et de l'assurance maladie, même si la liste des efforts à fournir est encore longue. A ce titre, la Belgique et l'Europe peuvent apporter conjointement leur pierre à l'édifice.

L'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) a été victime d'une usurpation de son identité. L'usurpateur a tenté d'obtenir une copie de l'agrément d'une entreprise pour pouvoir faire usage de précurseurs de drogue, des matières qui peuvent être utilisées pour la production illégale de stupéfiants. "Nous avons ouvert une enquête en collaboration avec le parquet fédéral et les services de police", a indiqué mercredi un porte-parole de l'institution, Olivier Christiaens.

Aujourd'hui est un jour important pour Ursula von der Leyen. L'intéressée présente en effet son équipe de Commissaires européens pour les cinq années à venir. Première présidente de Commission, au sein d'une Commission européenne plus féminine que jamais. L'histoire s'écrit donc bien aujourd'hui. Le 1er novembre, la nouvelle équipe sera à pied d'oeuvre. Ursula s'en réjouit déjà. " Cette union mettra clairement la barre plus haut ", déclarait-elle en juin déjà.

ARGENT Le concept du droit au respect de la vie privée semble encore bien établi parmi les valeurs les plus importantes de l'Union européenne, mais il compte aussi parmi ceux qui souffrent le plus de l'évolution de notre société moderne. La collecte de nos données personnelles par les entreprises, notre tendance à partager aux yeux de tous notre vie quotidienne dans ses plus intimes détails sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram font de nous les acteurs de la sape de nos libertés individuelles. Il en est de même en matière fiscale puisque l'administration dispose de nombreuses possibilités qui augmentent chaque année pour connaître votre vie privée dans les moindres détails. Retour sur l'évolution des pouvoirs d'investigation de l'administration au cours de ces dernières années.

Aujourd'hui est un jour important pour Ursula von der Leyen. L'intéressée présente en effet son équipe de Commissaires européens pour les cinq années à venir. Première présidente de Commission, au sein d'une Commission européenne plus féminine que jamais. L'histoire s'écrit donc bien aujourd'hui. Le 1er novembre, la nouvelle équipe sera à pied d'oeuvre. Ursula s'en réjouit déjà. " Cette union mettra clairement la barre plus haut ", déclarait-elle en juin déjà.

A l'occasion des élections européennes du 26 mai prochain, le CIN (collège intermutualiste national) attire l'attention sur une Union européenne " qui mette les citoyens, la santé et la protection sociale en position centrale ". Et notamment " une Europe sociale qui gomme les inégalités via la mise en oeuvre concrète des principes du socle européen des droits sociaux ".

La déficience auditive invalidante et non traitée touche 475.000 personnes en Belgique. Avec un coût de 11.200 euros par individu, le montant total annuel de ce manque de traitement s'élève à 5,3 milliards d'euros pour le plat pays. La qualité de vie inférieure pour les Belges non soignés et le taux de chômage plus élevé chez les malentendants mènent à de lourdes dépenses pour la Belgique, rapporte lundi le communiqué de Hear-it AISBL, une organisation internationale non commerciale basée à Bruxelles.

Suite de l'entretien accordé par le Pr Michel Roland au jdM (N°2542) où il témoigne de son engagement en mai 1968.

Fin 2016, le Sénat a publié un rapport d'information sur la prévention face aux perturbateurs endocrinien (PE) et leur élimination, au bénéfice de la santé publique. Le texte final contient un certain nombre de recommandations qui pourraient encourager les différents niveaux de pouvoir publics belges à élaborer une politique en la matière. Mais on a bien dit " pourraient "...

Que diriez-vous d'un pays qui empêche ses jeunes d'exercer la médecine/la dentisterie mais qui importe sans aucune restriction des médecins/dentistes étrangers ? Que c'est un non-sens complet ! C'est pourtant ce que fait la Belgique.

La Fédération wallonne de l'agriculture (FWA) est pour un maintien de l'autorisation du glyphosate le temps de trouver des solutions alternatives pour les agriculteurs, indique-t-elle jeudi dans un communiqué. Elle dénonce un débat "hypocrite" sur cet herbicide controversé dont la licence européenne expire en décembre, et réclame une période transitoire de plus de cinq ans.

Le défaut d'un vaccin et le lien de causalité avec une maladie peuvent être prouvés par un faisceau d'indices graves et concordants s'il n'y a pas de consensus scientifique, a estimé mercredi la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE). Il ne faut donc pas nécessairement prouver un lien de cause à effet. Cet arrêt a été rendu dans l'intérêt du patient.

INTERNATIONAL : "Si tous les retraités britanniques qui bénéficient actuellement d'une prise en charge sanitaire dans les autres pays de l'UE devaient rentrer au Royaume-Uni, le National Health Service devrait dépenser un milliard de livres supplémentaire par an", affirme Mark Dayan, l'auteur d'un rapport sur le sujet.

"Il reste en santé comme dans d'autres secteurs beaucoup à faire pour sécuriser les données sensibles", affirme Jean-Pierre Heymans dont la société, Heymans consulting, est spécialisée dans le domaine de la protection des données à caractère personnel. Actif dans le cybercrime et le cyberdélit depuis 2000, tant pour le secteur privé que public, ce "cyber-détective" estime que le domaine médical et de la santé devient de plus en plus sensible.

Le journal du Médecin/Artsenkrant veulent grâce à cette enquête évaluer la consommation ou parfois l'abus de substances psychoactives par les professionnels des soins de santé. En 2021, ce thème reste malheureusement difficile à aborder, en raison de la honte et de la stigmatisation.