Tout sur Santé publique

Frank Vandenbroucke libère 852 millions d'euros pour l'augmentation linéaire des honoraires des prestataires indépendants, la concrétisation de l'accord social et la valorisation du travail des infirmières spécialisées.

"Le 5 mai, le gouvernement de la Communauté française a approuvé la note de principe visant à instaurer un concours d'entrée. D'ici le 25 mai, la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Glatigny (MR) doit préparer un projet de décret. Pas une promesse vide, mais un engagement politique concret."

"Il est important que nos stratégies ne soient pas seulement axées sur le Covid-19, mais plutôt de plancher sur une préparation et une réactivité génériques à différents types de crises sanitaires, au départ d'une approche de gestion des risques qui évalue la probabilité et l'impact des différents risques", a déclaré Frank Vandenbroucke lors du symposium consacré aux soins de santé en crise.

Le ministre des Affaires sociales et de la Santé publique a présenté ce vendredi 28 janvier à 17h sa réforme du financement et de l'organisation des hôpitaux aux fédérations hospitalières, aux syndicats médicaux, aux mutuelles... Le jdM a pu prendre connaissance des grandes lignes de cette réforme tant attendue.

Le 9 et le 16 novembre dernier, la note de politique générale Santé publique de Frank Vandenbroucke a été disséquée à la Chambre. D'aucuns notent une meilleure reconnaissance de la santé mentale et des soins palliatifs notamment, mais nombreux pointent également les manques de la note de politique générale: peu de choses sur la première ligne, sur la revalorisation des professions médicales.

Le ministre fédéral de la Santé publique, Frank Vandenbroucke, a estimé vendredi qu'il était "urgent" de prendre des mesures pour ralentir la poussée des indicateurs de la pandémie. Dans De Ochtend, sur la VRT, le socialiste flamand a plaidé pour plus de télétravail au retour des vacances d'automne et pour une limitation des contacts.

Pas encore de grandes annonces pour réformer le secteur hospitalier, mais le ministre de la Santé publique a présenté lors du récent congrès de l'Association belge des hôpitaux le fil rouge de sa politique hospitalière. En ligne de mire l'amélioration de l'accessibilité et la fin progressive des suppléments d'honoraires.

Ce 1er juillet, Jo De Cock prend sa retraite. Il a été à la tête de l'Inami pendant 26 ans. Dans cette newsletter et dans la suivante, nous vous proposons une interview de fond sur son parcours. Comment l'institution a-t-elle évolué depuis le siècle dernier - et quelle est la contribution des médecins à l'assurance maladie ?

Le plan d'action du ministre de la Santé publique pour réformer le secteur hospitalier a été dévoilé mardi lors d'un symposium de Zorgnet-Icuro. Après la réforme de la nomenclature (lire en Une), Frank Vandenbroucke compte améliorer le BMF, la collaboration entre les hôpitaux et les soins de santé primaire et l'accessibilité aux soins.

Le 30 avril dernier, l'Inami, le SPF Santé publique et l'Agence fédérale des médicaments et produits de santé (AFMPS) ont présenté, pour avis, un projet d'organisation et de financement de l'hospitalisation à domicile (HAD). L'objectif est de fournir un cadre financier et réglementaire d'ici le 30 juin prochain.

Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke (Vooruit), s'est fait administrer mardi sa première dose de vaccin contre le coronavirus. Il s'agissait du vaccin d'AstraZeneca, a-t-il annoncé via Instagram.

Les membres de la CIM Santé publique ont débattu des principes, des critères et de quelques groupes cibles spécifiques qui pourraient être prioritaires dans les phases 1B et 2 de la stratégie de vaccination Covid-19. Les athlètes pour les Jeux olympiques, les détenus les plus vulnérables et le personnel pénitentiaire seront d'ores et déjà vaccinés en priorité.

"On a largement étudié la prévention et le traitement des burn-out, y compris l'impact sur le contrôle et le sentiment de contrôle du prestataire sur son activité, mais pas spécialement sur les causes de ce manque de contrôle ni l'impact du carcan administratif."

Pour la 21e année, nous présentons les six candidats au Prix du Généraliste, co-organisé avec la SSM-J, et en collaboration avec l'UCLouvain, l'ULB et l'ULiège. Ce challenge met en compétition amicale six jeunes généralistes qui ont remis des travaux de fin d'études présentant des qualités particulièrement remarquables. Les prix des lecteurs du jdM, avec le soutien d'Amonis, et du jury de la SSM-J seront remis le 10 septembre 2022 lors d'une grande journée "jeunes médecins" organisée par la SSM-J.