Tout sur Jean-Pascal Labille

Inégalité de santé, publics précarisés, déterminants sociaux de la santé: pas de doute, on est bien aux Assises de Solidaris, qui se sont tenues la semaine dernière. L'occasion de se plonger dans un débat qui sort un peu des sentiers battus, celui des droits fondamentaux en ces temps de Covid-19. La parole aux experts.

Depuis 2015, Solidaris ausculte la société belge francophone afin de mesurer de manière globale l'état de bien-être et de confiance de la population. L'édition 2020 du Baromètre confirme la lente dégradation des conditions de vie et le recul de l'indice bien-être, particulièrement marquant chez les femmes et les plus précarisés.

Depuis 2015, Solidaris ausculte la société belge francophone afin de mesurer de manière globale l'état de bien-être et de confiance de la population. L'édition 2020 du Baromètre confirme la lente dégradation des conditions de vie et le recul de l'indice bien-être, particulièrement marquant chez les femmes.

D'après la dernière enquête annuelle de Solidaris auprès de 1.000 Belges francophones sur les reports de soins médicaux, dentaires, mentaux, etc., la situation ne s'améliore guère. "Les inégalités dans l'accès aux soins augmentent car le coût de ceux-ci est plus en plus difficile à supporter pour une proportion grandissante de la population belge francophone."

Invité sur la Première (RTBF) pour commenter le mouvement des Gilets jaunes, le secrétaire général de Solidaris, Jean-Pascal Labille, en a profité pour critiquer vertement la politique menée par le gouvernement MR et plus spécifiquement par Maggie De Block.

Michel Mahaux appelle à ne pas botter en touche chaque fois qu'on parle de réforme du système de soins de santé. Car le système solidaire qui fait la fierté de la Belgique ne peut se pérenniser qu'au travers d'une réforme substantielle de son fonctionnement. Cela vaut aussi pour la vision de Maggie De Block. Et de déterrer la réflexion autour du statut "sui generis" de l'hôpital public dans lequel les médecins hospitaliers sont largement impliqués dans la gestion de l'hôpital.

Selon Jean-Pascal Labille (Solidaris), la Wallonie n'est pas prête à accueillir les nouvelles compétences sociales et en santé début 2019. L'Aviq (Agence pour une vie de qualité) notamment est pointée du doigt en tant que mastodonte sans âme. Le patron de la FGTB partage ce constat. Maxime Prévot, ministre cdH parle de "diversion".

Après avoir décidé de rembourser intégralement la consultation chez le gynécologue, Solidaris a choisi de rembourser depuis début avril toutes les formes de contraception, tant pour l'homme que pour la femme. Via sa complémentaire. L'environnement commercial de la contraception n'y est pas étranger.