Tout sur Frank Vandenbroucke

L'Observatoire sociale européen (OSE) propose d'étendre le tiers payant à tous les soins ambulatoires et d'accorder automatiquement l'intervention majorée afin d'améliorer l'accès aux soins aux personnes à faible revenu. L'ensemble des mesures doivent toutefois maintenir l'équilibre au sein du système entre assurés ordinaires et précaires. Frank Vandenbroucke, qui a réceptionné le rapport plébiscite une autre proposition de l'OSE: l'abaissement du plafond du MàF à 250 euros.

Dans un courrier adressé le 7 octobre aux ministres en charge de la Santé, le Groupement belge des spécialistes leur demande de mobiliser les moyens nécessaires pour administrer une troisième dose de vaccin anti-Covid à tous les soignants, médecins généralistes et spécialistes. Moins directif, le Collège de médecine générale (CMG) estime que les soignants qui veulent bénéficier d'une troisième dose doivent pouvoir en avoir une.

Homme de l'ombre, le Dr Luc Herry succède au scintillant Dr Philippe Devos à la tête de l'Absym dont il termine le mandat jusqu'en mai prochain. Une présidence de transition qui pourrait toutefois être chaude. A la clé: le budget (voté ce lundi, lire page 2), l'amélioration du fonctionnement interne du syndicat médical, le refinancement des syndicats et le rattrapage de la baisse des dépenses et des honoraires des médecins due à la pandémie et comment sortir de celle-ci et, enfin, des élections médicales plus équitables pour l'Absym et le Cartel vs AADM.

Le budget 2022 introduit une nouvelle approche: "les objectifs de soins de santé et soins appropriés". Une partie du (provisoire) budget global des soins de santé (31,8 milliards) y sera affectée.

50 psychiatres demandent à Frank Vandenbroucke une attention plus grande pour leur spécialité médicale tout en soulignant que le soutien à la Première ligne de soins psychiques est une bonne chose. Ils font remarquer que la consultation du psychologue est désormais mieux remboursée que celle du psychiatre alors que la psychiatrie est en pénurie.

Meurtri par des décennies d'économies aveugles, le corps médical et soignant sort grandi de la pandémie: le système de soins, contrairement au système politique, a démontré une énorme efficacité. Le nouveau président de l'Absym, Luc Herry, estime que les médecins doivent en profiter pour avancer leurs pions.

Des anticorps monoclonaux parviennent à diminuer drastiquement le nombre de crises de migraine et prouvent leur efficacité en prévention. Mieux: ils sont remboursés depuis juin dernier aux patients les plus invalidés, avec un impact important sur la qualité de vie. Les patients du professeur Schoenen de la Citadelle (ULiège) ont participé avec fruit aux essais cliniques de cette nouvelle famille: les bloqueurs de CGRP.

Le Dr Caroline Depuydt, chef de service au centre psychiatrique Epsylon (Bruxelles) et qui représente l'Absym à la Conférence transversale psychologue/psychiatre, se réjouit des 150 millions débloqués par le gouvernement pour la 1ère Ligne de soins psychiques. Mais elle rappelle que la consultation en psychiatrie est désormais moins bien remboursée que celle des psychologues. Le risque existe d'exclure de facto les psychiatres du circuit de soins psychiques, dit-elle à l'adresse de Frank Vandenbroucke qu'elle espère rencontrer bientôt.

Le ministre Vandenbroucke estime qu'il faut réfléchir à l'utilisation du Covid Safe Ticket dans les hôpitaux et les maisons de repos en Flandre et en Wallonie. La fédération bruxelloise Gibbis, plaide pour la mise en place du Covid Safe Ticket à Bruxelles et la vaccination obligatoire du personnel des institutions de soin.

Les trois syndicats représentés en médico-mut, Absym, Cartel et AADM, se plaignent dans une lettre adressée au Premier ministre, au ministre des Affaires sociales et à la Secrétaire d'Etat au Budget, de ce que les méandres de l'administration freinent tout une série de dossiers. C'est le cas de l'introduction d'une taxe de surveillance pour les hématologues de l'hôpital de jour oncologique. Nombre de lenteurs relèvent, selon les syndicats, de " manoeuvre dilatoire ". Solutionner ce problème de frein sera un des enjeux du prochain accord médico-mutualiste.

Le syndicat autonome belge des praticiens de l'art infirmier Union4U lance ce jeudi, avec le soutien au collectif inter-hospitalier M.P.A.I. (Mouvement des Praticiens de l'Art Infirmier), un appel à la grève et au rassemblement pour le lundi 6 septembre à Bruxelles. Ces actions constituent un "SOS des soignants en détresse" à destination du ministre de la Santé publique et des Affaires sociales, Frank Vandenbroucke.

Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) proposera de rendre obligatoire la vaccination pour le personnel soignant, a-t-il déclaré lundi dans l'émission "Terzake" sur Canvas. "Je proposerai expressément au gouvernement fédéral et aux collègues des régions que nous rendions la vaccination obligatoire pour les personnes actives dans le secteur des soins."

Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, a reçu vendredi la mission de mettre au point un système de responsabilisation des Communautés française et flamande, en concertation avec elle, afin qu'elles respectent les quotas de numéros Inami pour les médecins. Si la concertation n'aboutit pas d'ici la fin janvier 2022, les quotas seront maintenus à l'échelon fédéral et soumis aux règles fédérales, a-t-il expliqué dans un communiqué.

La vaccination progresse à Molenbeek mais elle se heurte dans une partie de la population à une deuxième opinion publique, alimentée par les opposants aux vaccins sur les réseaux sociaux, a expliqué mercredi la bourgmestre de Molenbeek, Catherine Moureaux, à l'occasion d'une visite de la commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, en compagnie des ministres fédéral et bruxellois de la Santé, Frank Vandenbroucke et Alain Maron.

Frank Vandenbroucke a répondu longuement à une kyrielle de questions parlementaires en Commission Santé publique de la Chambre sur l'avers et le revers de la campagne vaccinale Covid-19 dans notre pays. Il estime que la Belgique et les entités fédérées peuvent s'enorgueillir de leur action jusqu'à présent.