Tout sur Frank Vandenbroucke

Selon la Task force vaccination, le bilan de la première semaine de vaccination est bon (lire en page 2). Le Dr Catherine Fonck (cdH) ne partage pas cet enthousiasme. La députée médecin estime que la Belgique a déjà pris du retard. Elle a proposé aux autorités plusieurs mesures pour vacciner plus rapidement ceux qui en ont besoin. Elle demande d'associer les médecins généralistes à la Task force vaccination.

Dans un courrier adressé à Frank Vandenbroucke et à Dirk Ramaekers, l'Association professionnelle belge des médecins spécialistes en anesthésie et réanimation (APSAR) interpellent les autorités sur l'ordre de priorités de la vaccination anti-Covid pour les prestataires de soins. Nous publions ci-dessous le courrier dans son intégralité.

Coronavirus oblige, les festivités ont dû être reportées... mais pas balayées pour autant! Le 8 décembre dernier, trois lauréats ont reçu le Prix Galien dans leurs catégories respectives des mains du ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke.

"Depuis 38 ans le Prix Galien est une très belle reconnaissance pour nos chercheurs qui continuent, en y mettant du coeur, de chercher des médicaments et dispositifs médicaux innovants."

Le comité Hospital & Transport Surge Capacity (HTSC) a autorisé le 27 novembre les hôpitaux à redémarrer les admissions classiques et les hospitalisations de jour qui ne doivent pas faire appel aux soins intensifs.

Roel van Giel, président de Domus Medica, Guy Delrée, président du FAGW, Michel De Volder, président du FAMGB, Reinier Hueting, président du Cartel et Stefan Teughels, président de Wachtposten Vlaanderen interpellent les différents chefs de gouvernement fédéral et fédérés: le ministre fédéral des Affaires sociales et de la Santé publique, Frank Vandenbroucke, les ministres régionaux de la santé Christie Morreale, Alain Maron et Elke Van den Brandt ainsi que le ministre Wouter Beke: "Les cercles de médecins généralistes sont un des moteurs locaux de la future politique de santé."

Le comité Hospital & Transport Surge Capacity (HTSC) a autorisé le 27 novembre les hôpitaux à redémarrer les admissions classiques et les hospitalisations de jour qui ne doivent pas faire appel aux soins intensifs.

Pourra-t-on célébrer les fêtes de fin d'année en famille? Une question légitime que se posent de nombreux concitoyens après cette terrible année qui a complètement bouleversé nos modes de vie. Pour le ministre de la Santé publique et le Premier ministre, la question est prématurée. Italique" Il est vraiment trop tôt pour assouplir"/ItaliqueItalique,/Italique déclarait Frank Vandenbroucke lundi sur les ondes de la RTBF.

"Bien que de nombreux médecins aient été forcés par le Comité Hospital & Transport Surge Capacity (HTSC) de réduire fortement voire d'interrompre leurs activités médicales, ils ne pourront plus réclamer ce revenu de remplacement après le 31 août 2020. Entretemps, le gouvernement a doublé les montants du droit passerelle auquel des indépendants issus d'autres professions ont droit. Il serait logique que non seulement le droit passerelle s'applique aux médecins mais que ces derniers bénéficient également du doublement des montants y afférents."

"Learning by doing. C'est en faisant qu'on apprend." Ce fut le fil rouge du discours du ministre Frank Vandenbroucke lors de la remise du prix du Spécialiste de l'année samedi dernier.

Le gouvernement De Croo octroiera en 2020 une prime d'encouragement exceptionnelle de 985 euros bruts au personnel hospitalier. Cette prime s'ajoute à la revalorisation des salaires et aux meilleures conditions de travail prévues dans l'Accord social signé jeudi

L'arrêté royal relatif aux modalités d'octroi des deux milliards d'avances aux hôpitaux, tant attendu par le secteur hospitalier, a - enfin -été publié ce matin au Moniteur belge."Nous avons décidé d'octroyer 250 millions supplémentaires aux hôpitaux, notamment pour couvrir les pertes de recettes en tickets modérateurs payés normalement par les patients", annonce le ministre de la Santé publique.

Après avoir été approuvé par les médecins et les mutuelles mercredi dernier à l'unanimité, l'accord médico-mutualiste pour 2021 a été approuvé au Comité de l'assurance et par le Conseil général de l'Inami ce lundi. " En cette période marquée par l'incertitude, les tarifs garantis chez le médecin 2021 sont une certitude très appréciable ", réagit le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke.