Tout sur Frank Vandenbroucke

Une enquête publiée par le jdM montre à quel point les médecins - nos lecteurs - peuvent être sévères. 16,8% ont mis un zéro pointé à la politique menée par le ministre fédéral de la Santé. A contrario, ils ne sont que cinq médecins sondés à avoir attribué la note maximale à Frank Vandenbroucke.

Lundi soir, la convention médico-mut n'a pas été dénoncée. L'Absym se réjouit d'avoir "obtenu" du ministre Frank Vandenbroucke de consacrer l'année 2023 à rediscuter (notamment) des modalités d'interdiction des suppléments d'honoraires en ambulatoire pour les BIM.

Le premier échantillon d'eaux usées de l'avion chinois qui a atterri samedi à Zaventem s'est avéré décevant: très peu chargé en fèces, il ne s'est révélé que légèrement positif au covid.

"Les bons soins au bon endroit et une meilleure coopération entre les disciplines et les lignes de soins. Ce sont les idées de base", exprime le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke. À l'UZ Leuven, ce dernier a proposé une augmentation du nombre d'interventions dans l'hôpital chirurgical de jour.

L'Absym a obtenu du ministre Frank Vandenbroucke lundi soir de consacrer l'année 2023 à rediscuter (notamment) des modalités d'interdiction des suppléments d'honoraires en ambulatoire pour les BIM. La fin d'une escalade de mesures ex-cathedra qui, au cours de l'année 2022, avaient rendu le système de conventionnement presque sans objet et poussé l'Absym à actionner la possibilité d'une dénonciation de l'accord médico-mut 2022-2023. Celui-ci est désormais sauvé. Vandenbroucke se serait déclaré " davantage du côté des médecins que des gestionnaires d'hôpitaux ".

"Oui, j'ai agi comme un paratonnerre. C'était un jeu politique en quelque sorte. Plus dur que d'habitude. Comme si je propageais le virus moi-même. Comme si je survolais les villages la nuit pour le répandre (rires). Mais il faut donner une place à ces moments-là."

La 56e édition du Cycle de perfectionnement en sciences hospitalières de l'UCLouvain était l'occasion d'aborder la réforme hospitalière. Le Pr Johan Kips, conseiller au cabinet du ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, est revenu sur les ambitions de la réforme, et surtout ses prochaines échéances.

Samedi prochain à Liège(1) aura lieu un débat entre les Drs David Simon (Absym) et Pierre-Louis Deudon (GBO) sur le New Deal de la médecine générale de Frank Vandenbroucke. La discussion-débat est organisée par le Glamo (Groupement liégeois des associations et des médecins omnipraticiens).

La Chambre a voté par 87 voix pour, 0 contre et 41 abstentions la "Loi santé" de Frank Vandenbroucke. Ses articles 22 et 23 interdisent les suppléments d'honoraires pour les BIM en soins ambulatoires, selon la grille de lecture de l'Absym. Furieux, le syndicat envisage une action en justice. Le GBO/Cartel parle de "décision mal pensée et non concertée"

Les deux principaux syndicats, Absym et Cartel, pour des raisons identiques et sensiblement différentes, rejettent la loi portant des dispositions sociales de Frank Vandenbroucke qui interdit les suppléments d'honoraires pour les BIM en soins ambulatoires.