Tout sur Belgique

Maladies rares : l'éternel débat du remboursement

Valentina est atteinte du syndrome de Morquio, une maladie héréditaire rare qui entraîne des malformations sévères du squelette et un nanisme. BioMarin, fabricant de l'elosulfase alfa (Vimizim®), fournissait depuis mars 2018 le médicament à la jeune fille de cinq ans à titre gratuit. Depuis février, la firme a renoncé à ce geste. Le dénouement du procès, fort médiatisé, sera tranché mercredi prochain par le juge des référés de Bruxelles. Un procès qui relance la question du remboursement des traitements de maladies rares.

Le rendement à petit risque

FINANCE Il n'y a pas de miracles dans le monde des placements : le revenu total dépend largement des risques pris. Pourtant, certains sont objectivement faibles... et procurent parfois des plus-values inespérées.

GIM : Généraliste informatiquement modifié

Un sondage réalisé par le Ph. Marc Dooms (voir ci-contre) et ses collègues indiquent que les généralistes s'attribuent un rôle plutôt passif vis-à-vis des patients atteints de maladies rares. Le Dr Paul De Munck, président du GBO, voit les choses autrement.

Le syndicaliste de Toeuf en quelques mots

Le jdM a demandé à quelques partenaires de Jacques de Toeuf dans le secteur de la santé de qualifier l'action syndicale au long cours du désormais président honoraire de l'Absym.

Jacques de Toeuf, une vie

A 73 ans, Jacques de Toeuf prend une " retraite active " de ses activités syndicales à l'Absym dont il reste, avec Marc Moens et Roland Lemye, un des trois " présidents honoraires ". L'occasion pour le jdM de revenir sur près de 40 ans de défense de la profession. (Interview intégrale).

Pédiatrie en Belgique : état des lieux

A l'occasion de l'assemblée générale de l'Association professionnelle belge des pédiatres fin mai, le Dr Pascal Meeus, conseiller général à l'Inami, a proposé une cartographie détaillée de la pédiatrie en Belgique. Pour la première fois, les chiffres en nombre de pédiatres actifs ETP a été affinée par sous-spécialité sur base des activités spécifiques en endoscopies digestives, bronchoscopies ou ceux qui réalisent des échos cardiaques. Le chercheur a également détaillé les variations de pratiques afin de les expliquer. Idem pour la prescription (très variable) d'antibiotiques selon les arrondissements.

Est-il encore intéressant de passer en société ?

Avec le différentiel de taux que l'on peut constater entre l'impôt des personnes physiques et l'impôt des sociétés, encore accru suite à la réforme de l'impôt des sociétés, il est tentant de se lancer dans l'aventure sociétaire. Toutefois, le passage en société ne convient pas à tous et il doit s'agir d'une décision réfléchie et soutenue par un plan financier cohérent et équilibré. Nous développons ici quelques aspects importants à prendre en considération par un médecin dans sa réflexion vers la structure sociétaire.

La réforme du code des sociétés à la loupe

FISCALITÉ Le nouveau code des sociétés est entré en vigueur le 1er mai 2019. La réforme a pour objectif d'adapter la législation des sociétés, pour que le modèle belge soit concurrentiel avec celui des pays voisins et ainsi favoriser la création de sociétés en Belgique. Quelles sont les nouveautés ? Quelles sont les formalités que doivent accomplir les dirigeants des 905.000 sociétés et 230.000 ASBL belges pour adapter les statuts de leur(s) société(s) à la nouvelle législation ? Nous en traçons brièvement les contours.

Blouses blanches : la solution ne viendra pas d'en haut

Les blouses blanches font parler d'elles ces derniers jours. Les syndicats des travailleurs et des médecins, les fédérations hospitalières sont invités ci et là pour argumenter sur l'évidence des revendications d'un secteur au bord de la crise. Après un deuxième " mardi des blouses blanches ", c'est la une des quotidiens qui s'empare de l'actualité, à l'instar du Soir qui titre " L'hôpital, usine à burn-out " ce mercredi. Bien entendu, aucun écho, ou presque, en Flandre. Preuve à la fois que certaines revendications sont à destination des gestionnaires hospitaliers et non du gouvernement et que les réalités de terrain sont différentes au Nord et au Sud, la santé financière des hôpitaux étant bien différente selon la région.

L'IA et le Big Data au service de la prévention de naissances prématurées

ESANTÉ Présentée au symposium de la SSMG sur la médecine du futur, Bloomlife est une société basée à la fois dans la Silicon Valley, à San Francisco, et en Belgique, à Liège et à Genk. Grâce aux technologies connectées et au machine learning, la start-up liégeoise propose aux parturientes et aux médecins une amélioration de prise en charge des grossesses.

Le droit aux soins médicaux à l'étranger est encore peu connu

Les patients en Europe font encore peu usage de leur droit à recevoir des soins médicaux remboursés dans un autre pays de l'UE. Seule une minorité d'entre eux est consciente de son droit de se faire soigner à l'étranger. La Cour des comptes européenne conclut en ce sens dans un nouveau rapport.

Évaluation de la commercialisation des maisons de repos à Bruxelles

L'accélération du vieillissement de la population belge pose de nombreux défi s dont celui de la gestion de l'offre en maisons de repos et sa régulation. En Belgique, cette tâche est sous la responsabilité de chaque région depuis la sixième réforme de l'Etat. Bruxelles a la particularité de posséder un secteur commercial nettement plus important que la Flandre et la Wallonie avec près de deux tiers de ses maisons de repos gérées par des entreprises commerciales. Pour rappel, la commercialisation correspond à l'accroissement des services de soins de santé organisés à travers des relations de marché ou dans un but lucratif.

Mort naturelle ou mort violente ?

En Belgique, 10.000 décès par an recevraient un diagnostic erroné quant à la cause de la mort et 5 à 10% des morts considérées comme naturelles ne le seraient pas (1). Ces erreurs de diagnostic ont des conséquences d'une part, au niveau épidémiologique et scientifique car la politique en matière de soins de santé et les recherches scientifiques se basent sur des statistiques erronées et, d'autre part, au niveau judiciaire en mettant en péril la protection des citoyens et l'indemnisation des victimes (2, 3, 4, 5).

Le Prix Galien couronne des innovations dans le traitement du cancer

Mardi soir, le Prix Galien 2018 a été décerné pour la 37e fois consécutive en présence de Maggie De Block, ministre de la Santé publique et des Affaires sociales, et de Jo De Cock, administrateur général de l'Inami. Les lauréats récompensés cette année par les jurys offrent des avancées thérapeutiques innovantes aux patients.

Les données génomiques au-delà de la science

Le 10 mai dernier, le Vif l'Express publiait le " Plaidoyer pour un screening de la population sur les cancers héréditaires ", du Pr J. de Greve, invitant le gouvernement à utiliser le séquençage génomique généralisé pour une politique de prévention ciblée sur certains types de cancer.

Le don de plasma, ou le paradoxe du don rémunérateur

Médor, pour son édition d'été 2019, a enquêté sur le don de plasma qui, en Belgique, suit un parcours étrange. " Il part d'un don gratuit de particuliers, génère des bénéfices colossaux pour des sociétés privées et revient à la gratuité pour le patient ", écrit Olivier Bailly, journaliste pour le magazine trimestriel belge d'investigations1. Gratuit pour le patient, mais pas pour les hôpitaux. Retour sur un parcours juteux pour certains, mais coûteux pour d'autres.

L' action sans tabac continue au Chirec

Après la journée sans tabac de vendredi, le Chirec poursuit l'action. Ce lundi, des tabacologues étaient à l'écoute des patients dans le hall d'entrée et répondaient aux différentes questions. Quand le rôle du tabacologue peut être bénéfique dans le sevrage.

Prix du généraliste 2019

Pour la dix-huitième année consécutive, le journal du Médecin organise, en partenariat avec la SSM-J, "petite" soeur de la SSMG s'adressant plus spécifiquement aux jeunes MG, le Prix du généraliste, qui vise à faire connaître - et récompenser - les travaux de fin d'études de six jeunes sélectionnés par leurs universités respectives.Deux prix seront attribués aux candidats : le prix décerné par la SSM-J, et le prix des lecteurs pour lequel vous, médecins lecteurs du jdM, élisez le travail qui aura le plus retenu votre attention.