Tout sur cancer du sein

Fin de chaque année, le Belgian Oncology & hematology News fait le bilan de l'année. 2019 en oncologie se caractérise par une rafale de bonnes nouvelles dans de nombreux types de cancer. Pour pointer l'empreinte belge, nous avons demandé à une dizaine d'oncologues ce qui les a le plus marqué dans leur spécialité et surtout, quelles améliorations ou confirmations ils espèrent pour l'année à venir.

CANCER DU SEIN Le Dr Philippe Aftimos est responsable médical de l'unité de recherche clinique de l'Institut Jules Bordet. Nous avons fait le point avec lui sur les nouvelles approches médicamenteuses, particulièrement dans les cancers du sein.

CANCER DU SEIN En 2019, de nouveaux progrès importants ont encore été enregistrés dans le cadre du traitement du cancer du sein. Le Pr Sevilay Altintas, oncologue à l'UZ Antwerpen et à l'AZ Monica, nous donne un aperçu des évolutions les plus marquantes.

CANCER DU SEIN Deux études randomisées contrôlées de phase III démontrent un bénéfice de survie globale (OS) statistiquement significatif et cliniquement pertinent chez les femmes porteuses d'un cancer du sein métastatique avec expression de récepteurs hormonaux (RH+), mais pas de HER2 (HER2 -) recevant un inhibiteur de CDK4/6 (kinases cycline-dépendantes 4 et 6), communément appelé " ciclib ".

En 2018, au premier jour de la plus grande réunion mondiale sur le cancer du sein - San Antonio Breast Cancer Symposium -, Mary Beth Terry, épidémiologiste à la Columbia University à New York, a donné une conférence en fin d'après-midi sur la consommation d'alcool et les risques associés d'un cancer du sein.

CANCER DU SEIN C'est ce que l'on appelle pudiquement une bonne question, car il n'existe actuellement pas de réponse claire. Trois présentations consécutives de la session de communications orales sur le cancer du sein non métastatique de cet ASCO 2019 ne permettent pas de trancher, mais apportent des données précieuses et des pistes à explorer.

Non ce n'est pas une révolution mais bien une succession d'évolutions. Le BON est mort, vive le BOhN, le Belgian Oncology and haematology News.