Enquête : que pensez-vous de l'ostéopathie ?

L'ostéopathie fait beaucoup parler d'elle. Mais qu'est-ce exactement ? Est-ce efficace ? Faut-il la recommander ? Y-a-t-il des risques à se faire manipuler ? Deux étudiantes du Collège Belge d'ostéopathie, Eloïse Charlotte Van Lint et Maud Craenhals, réalisent une enquête dans le cadre de leur travail de fin d'études sur la perception de l'ostéopathie par les médecins. Pourriez-vous leur donner un petit coup de main en répondant à ce questionnaire?

Entre 350 et 400 membres du personnel du CHR Verviers en grève, l'hôpital au ralenti

La tension sociale est à nouveau perceptible au CHR Verviers où une action de grève, menée par la CGSP Admi, rassemble lundi entre 350 et 400 grévistes qui, symboliquement, bloquent l'accès au parking du personnel. La raison de ce mouvement: le non-paiement de 80% de la prime de fin d'année, une prime s'élevant entre 500 et 800 euros nets en fonction du salaire.

Cancer du col : la Belgique souffre de différences d'approche régionales

En 2018, environ 570.000 femmes dans le monde ont développé un cancer du col de l'utérus et 311.000 femmes sont décédées des suites de la maladie. C'est ce qui ressort d'une étude publiée dans le Lancet et réalisée par Sciensano avec le soutien de la Fondation contre le cancer et en collaboration avec l'International Agency for Research on Cancer. " En 2018, 640 femmes en Belgique ont appris qu'elles étaient atteintes d'un cancer du col utérin et 235 femmes sont décédées de la maladie. Cela fait du cancer du col de l'utérus le 4e cancer le plus important chez les jeunes femmes dans notre pays. " Sciensano lance un appel pour un dépistage organisé dans l'ensemble du pays.

Visite de Sa majesté la Reine à l'Huderf

Ce vendredi 6 décembre, Sa Majesté la Reine s'est rendue à l'Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola pour visiter quelques services de l'hôpital, y rencontrer les patients et le personnel et fêter la venue de Saint-Nicolas à l'école Robert Dubois.

Réseaux liégeois: l'histoire sans fin

Derniers à se constituer, les réseaux liégeois ont particulièrement animé l'actualité ces dernières semaines. Retour sur ces événements avec René Thissen, président du Conseil d'administration (CA) du CHC de Liège.

Article du magazine

L'Aframeco en quête de (re)connaissance

Les médecins coordinateurs et conseillers en maisons de repos et de soins (MRS) ont leur association professionnelle : l'Aframeco. Trop peu connue, l'association défend et représente la profession dans toute la Fédération Wallonie-Bruxelles. Une représentation nécessaire tant les enjeux - pénurie, informatisation, accès aux données patient - sont paroxystiques par rapport à la profession médicale en général. Entretien avec le président de l'Aframeco, le Dr Jean-François Moreaux.

Article du magazine

IVG : un cursus en médecine pour pallier la pénurie de médecins la pratiquant

Alors que la dépénalisation de l'IVG fait toujours débat en commission Justice à la Chambre, une question importante concerne la pénurie de médecins pratiquant cet acte. Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a inclus dans sa déclaration la volonté d'inscrire les techniques d'IVG dans le cursus des études de médecine, ce que les Fédérations de centres de planning familiaux revendiquent également.

Pénurie de médicaments : GBO et APB veulent que MG et pharmaciens travaillent ensemble

" Les relations de travail entre les médecins généralistes et les pharmaciens sont capitales car ces deux prestataires de soins sont les points de contact les plus fréquents pour les patients ", soulignent les deux organisations. " Mieux collaborer entre professionnels de la santé génère des gains d'efficience. Le patient en tire bien sûr profit essentiellement en termes de qualité des soins. "

Le futur réseau hospitalier de Charleroi explose en plein vol

Les négociations entre les trois partenaires déclarés du réseau hospitalier locorégional de Charleroi - l'ISPPC, la CNDG et le GHDC - viennent d'être rompues. Les hôpitaux ne parviennent pas à se mettre d'accord sur l'équilibre entre la représentation du public et du privé dans les organes de gestion.

Accord médico-mut : très loin de la fumée blanche

En médico-mut hier, il y avait loin de la coupe aux lèvres. Les différents syndicats médicaux se sont contentés d'écrire leur Lettre à Saint-Nicolas, soit leur cortège d'envies et de doléances, comme l'explique avec humour Paul De Munck, président du GBO. Deux dossiers majeurs toutefois ont été discutés ou sont actés : la prime de pratique intégrée (publiée le 9/12 au Moniteur) et les subventions aux syndicats médicaux, plus ou moins cryogénisées jusqu'en 2021.

" Les PMG doivent rester le libre choix du MG ", estime l'Absym

Un projet d'arrêté royal a été intercepté par l'Absym. Il ne conçoit pas que la permanence ne soit organisée en dehors de coopérations d'au moins trois PMG (postes de garde médicaux). Ceci va selon l'Absym à l'encontre de la loi qualité. Le syndicat a écrit à la ministre De Block lui exprimant son opposition et réclamant un ajustement.