La ministre de la Santé publique Maggie De Block a tenu ces dernières heures un discours rassurant dans les médias au sujet des risques face au coronavirus en Belgique, où il n'y a eu jusqu'ici qu'un seul cas connu, une personne rapatriée de Wuhan en tout début de mois. Cette unique personne testée positive au virus ne présentait pas de symptômes, et a pu reprendre le cours normal de sa vie après une période de quarantaine. L'homme "est sorti de l'hôpital et se trouve à présent en Italie", indique la ministre mardi en matinée au micro de LN24.

Be.Hive, chaire interdisciplinaire de la première ligne qui a fait l'objet de la dernière " Une " du jdM, est, selon l'Absym, " un plaidoyer exclusivement en faveur de la pratique en maison médicale rédigé exclusivement à charge contre la médecine libérale ". Déplorant n'avoir pas été consultée, l'Absym la trouve "inacceptable".

Le 21 février, le nouveau réseau hospitalier loco-régional réunissant l'ISPPC et le Centre de santé des Fagnes a vu officiellement le jour. Le Réseau Humani santé Charleroi Chimay va proposer 1.518 lits à 495.586 habitants.

Dans un avenir relativement proche, les réseaux hospitaliers, de par leur effet de taille, vont modifier les relations entre médecins, directions hospitalières et patients. C'est pourquoi le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) a examiné les principes déontologiques que le médecin doit appliquer dans le cadre d'un réseau hospitalier.

Article du magazine

Synergie amenée à se multiplier à l'avenir : l'Inami, le SPF Santé publique et l'AFMPS se sont associés avec les hôpitaux pour les auditer. Les opérations bariatriques ouvrent le bal. Le rapport d'audit révèle " de nettes différences entre les établissements ". Aucune sanction n'est prévue. L'audit doit servir à améliorer les pratiques futures.

Article du magazine

Be.Hive (de " hive " qui signifie " ruche " en anglais), la chaire francophone interdisciplinaire et interuniversitaire de la première ligne qui présentait son Livre blanc mardi, a reçu le soutien du Fonds Daniël De Coninck, lui-même géré par la Fondation Roi Baudouin. Le financement s'élèvera à 500.000 euros par an et par chaire, pendant cinq ans. En collaboration avec l'Academie voor de Eerste Lijn, Be.Hive rassemble les expertises en sciences de la santé de six partenaires : Université catholique de Louvain, Université libre de Bruxelles, Université de Liège, Haute école libre de Bruxelles Prigogine, Haute école Léonard de Vinci et Haute école de Namur-Liège-Luxembourg.

L'intercommunale de santé publique du Pays de Charleroi (ISPPC) a ouvert une clinique de l'insuffisance cardiaque qui propose aux patients une nouvelle solution de monitoring à distance. Dans le cadre d'un projet pilote, 50 d'entre eux surveillent actuellement leur santé de près grâce à une application dédiée.

Article du magazine
Luc Ruidant

Selon une étude menée par une équipe de l'ULiège et de la VUB, les sauropodes, les plus grands dinosaures ayant vécu sur Terre, ont aussi développé des maladies osseuses comme des cancers. Cette découverte pourrait inciter chercheurs et médecins à recourir davantage à l'histologie osseuse afin de mieux caractériser les pathologies.

La Belgique est passée de la 17e à la 10 place du classement Tobacco Control Scale (TCS), établi tous les trois ans par la fédération européenne des associations contre le cancer. Ce rapport évalue la politique de prévention du tabagisme dans 36 pays européens.

Le Dr Marc Vertruyen, chirurgien digestif sur le site Saint-Michel (Cliniques de l'Europe, Bruxelles), a été approché pour l'audit conjoint Inami-SPF Santé publique-AFMPS sur la chirurgie bariatrique. Il prend une position paradoxale : pour lui, l'obésité doit être combattue en amont. Ce n'est pas l'estomac le problème, mais le mental. Il faut également assurer le suivi. Il met en garde contre la propension à opérer trop vite, notamment les jeunes patients. Il avertit contre les opérations " low cost " à destination de patients dont le BMI n'est pas suffisant pour bénéficier par exemple d'un bypass. Il souligne que lors de complications (démontage d'un bypass), la nomenclature n'est pas toujours adaptée. Et l'usage de codes de nomenclature " analogues " ne satisfait pas l'Inami.

La commission Santé publique a approuvé ce 19 février le projet de loi de la ministre de Maggie De Block contenant des mesures d'économie. Elles font partie du budget 2020 des soins de santé approuvé fin novembre par le conseil des ministres. Ces mesures entreront en vigueur le 1er avril.

Catherine Fonck dénonce de nouvelles économies faites sur le dos des hôpitaux. Elles sont prévues dans un projet de loi de Maggie De Block visant à réaliser des économies dans le secteur des médicaments.

Face à l'épidémie croissante de coronavirus, les cercles de médecins généralistes belges veulent prendre leurs responsabilités. Ils proposent un plan " épidémie " et des mesures concrètes. "Les cercles de médecins généralistes de Belgique sont convaincus qu'ils peuvent jouer et joueront un rôle extrêmement important au moment où nos soins de santé en auront le plus besoin ", soutiennent la FAMGB, la FAGW, le Cartel et Domus Medica.