Tout sur ULiège

Célébration des 40 ans du journal du Médecin

Le journal du Médecin/Artsenkrant a célébré le 9 octobre ses 40 ans en excellente compagnie.Autour de l'équipe de Roularta HealthCare qui a retracé l'histoire du journal du Médecin et présenté ses nouvelles activités, la ministre de la Santé publique et des Affaires sociales, Maggie De Block ; son chef de cabinet, Bert Winnen ; le directeur général de la DG soins de Santé du SPF santé publique, Pedro Facon ; l'administrateur général de l'AFMPS, Xavier De Cuyper ; la direction de Roularta, Xavier Bouckaert et Katrien De Nolf, ainsi que les représentants des syndicats médicaux, des fédérations hospitalières, de l'industrie pharmaceutique et des entreprises des dispositifs médicaux sont venus fêter les 40 ans du journal du Médecin.Lors de la cérémonie, le Pr Philippe Coucke (ULiège), auteur du livre La médecine du futur: ces technologies qui nous sauvent déjà, a présenté brillamment les évolutions technologiques à venir dans le secteur de la santé.Dans une édition spéciale " anniversaire ", publiée le 22 novembre, nous reviendrons pour nos lecteurs sur l'histoire du jdM/AK.

Un pas supplémentaire dans la prévention de l'asthme

PNEUMOLOGIE La recherche sur le système immunitaire du poumon progresse. Des chercheurs liégeois ont découvert qu'il existe deux sous-populations de macrophages interstitiels très distinctes et ils ont mis le doigt sur des précurseurs locaux. Voilà qui pourrait contribuer à mieux cibler des maladies respiratoires, telles que l'asthme.

Les lauréates de 2019

Le Prix du Généraliste a été remis ce samedi au Drs Elsa Lebovic (ULiège) et Constance de Montpellier d'Annevoie (UCL) pour récompenser la qualité de leurs travaux de fin d'étude. Les participants au congrès jeunes médecins de la SSM-J ont réservé une écoute attentive et enthousiaste aux lauréates.

Un médicament cardiologique s'engage dans la lutte antibactérienne

INFECTIOLOGIE Une équipe de l'Université de Liège a découvert qu'un médicament antiplaquettaire, régulièrement prescrit pour traiter les maladies coronaires, le syndrome coronaire et l'infarctus, peut aussi agir en tant qu'antibiotique puissant. C'est une avancée considérable dans la lutte contre les infections par des bactéries Gram-positives résistantes aux antibiotiques.

" Too much medicine " ou quand trop soigner rend malade

De tous temps les médecins ont tenté de soigner au mieux leurs patients avec les outils disponibles. Pourtant au cours des quarante dernières années et sur fond de crise identitaire sociétale, le mouvement de " surmédicalisation " a vu le jour. Celui-ci dénonce les abus de la médecine moderne et de l'industrie pharmaceutique. En réponse à ce constat, le concept de prévention quaternaire tente de guider médecins et patients vers une médecine plus mature et plus éthique.

L'occasion de soutenir vos jeunes confrères

Nous présentons dans cette édition les six nominés au Prix du Généraliste, organisé depuis 18 ans par le journal du Médecin en collaboration avec la SSM-J. Proposés par leurs universités respectives, les docteurs Stephen O'Brien (ULB), Antigone Hatzfeld (ULB), Virginie De Ridder (UCL), Constance de Montpellier d'Annevoie (UCL), Elsa Lebovic (ULiège) et Sébastien Varreto (ULiège) concourent pour le Prix du Généraliste 2019.

Un couple médecin-infirmier ? Difficile sans se connaître

18 mois durant, des chercheurs de l'ULiège et de l'UCL se sont penchés sur la collaboration médecin-infirmier en 1ère ligne de soins1. Le projet a été baptisé " CoMInG " pour Collaboration interprofessionnelle entre médecins et infirmiers généralistes. Deux constats tirés de cette recherche-action : la méconnaissance interprofessionnelle et l'hétérogénéité des pratiques sur le terrain.

Maggie De Block lance un site internet pour prévenir et détecter le burn-out

La ministre des Affaires sociales et de la Santé publique Maggie De Block (Open Vld) a lancé lundi une nouvelle campagne de prévention pour aider à détecter le burn-out et à en guérir. Le site internet stressburnout.belgique.be dispense des conseils et collecte des témoignages à l'attention des travailleurs comme des employeurs.

Un test pourrait prédire l'échec à l'université. Y compris en médecine?

Introduire un test à l'entrée des études supérieures permettrait de prédire l'échec en première année, ressort-il d'une étude de trois universités belges sur les "dispositifs de tests et de filtres des étudiants", relayée par Le Soir. La majorité des étudiants qui échouent au test ratent aussi leur première année.

Be.Hive : une nouvelle chaire en soins de première ligne

Trois universités, trois hautes écoles, des représentants de citoyens, professionnels et politiques veulent contribuer au développement d'une première ligne d'aide et de soins forte en Belgique francophone. La chaire interdisciplinaire de la première ligne va bénéficier du soutien du Fonds Dr Daniël De Coninck, qui lui alloue 2,5 millions d'euros pendant cinq ans.