Tout sur Sciensano

Un groupe de travail a approuvé les principes d'un projet de convention qui définit ce qu'est un patient souffrant d'un Covid de longue durée et reconnaît la complexité et la diversité des problèmes de ces patients. 13.000 Belges sont concernés par ce trajet de soins qui devrait être prêt en été.

Le nombre de personnes s'étant rendues chez leur médecin avec des symptômes grippaux a encore augmenté la semaine passée, a déclaré mercredi le virologue Steven Van Gucht lors du bulletin épidémiologique hebdomadaire de Sciensano, l'Institut de santé publique. L'épidémie de grippe saisonnière est toutefois toujours qualifiée de "moyennement intense" et son pic pourrait être bientôt atteint.

La pandémie de Covid-19 n'est pas encore terminée, loin s'en faut. Mais on peut déjà tirer quelques constats: nombreux sont les États à avoir mal géré la situation, la coopération internationale a failli. On peut heureusement mieux faire. Comment? Via une approche One Health en santé publique, ce qui demandera beaucoup d'efforts au niveau international.

Une étude réalisée par le centre de recherche Sciensano décrit le gros effort fourni par le système de santé belge pour maintenir à son meilleur niveau la prise en charge des ulcères graves du pied diabétique au cours de la période de confinement liée au Covid-19.

Sciensano démontre dans une étude que les vaccins à ARN messager protègent de deux manières contre la propagation du virus: ils réduisent le risque d'infection et ils rendent la personne vaccinée moins contagieuse en cas d'infection post-vaccinale. Les personnes vaccinées sont donc moins susceptibles d'attraper une infection après un contact à haut risque.

Entre le 3 et le 9 août, il y a eu en moyenne près de 44,7 admissions à l'hôpital par jour de patients souffrant du Covid-19, soit une hausse de 17% par rapport à la période de référence précédente, ressort-il du rapport épidémiologique de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour mardi en fin de matinée. Au total, 457 personnes sont encore hospitalisées pour une infection au Covid-19 (+25% sur une semaine), dont 118 patients traités en soins intensifs (+22%).

Entre le 30 juillet et le 5 août, il y a eu en moyenne 38,6 admissions à l'hôpital par jour de patients souffrant du Covid-19, soit une hausse de 16% par rapport à la période de référence précédente, ressort-il du rapport épidémiologique de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi à l'aube. Au total, 371 personnes sont encore hospitalisées en raison du Covid-19 (+17% sur une semaine), dont 94 patients traités en soins intensifs (+1%).

Sept Belges adultes sur 10 sont désormais vaccinés, ce qui représente 6,5 millions de personnes dans le pays qui ont reçu les doses uniques ou doubles nécessaires à une vaccination complète, selon le rapport épidémiologique de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi à l'aube.

Un médecin sur quatre (24,9%) a pris des substances pour des raisons médicales au cours de la dernière année. 8,3% l'ont fait pour des raisons non médicales - pour les médecins de moins de 40 ans, cette proportion atteint même 11,1%. Les analgésiques classiques tels que le paracétamol (79,1%), les hypnotiques (18,6%) et les sédatifs (11,7%) sont particulièrement appréciés.

Fort d'un diagnostic basé sur des données objectivées nationales et des comparaisons internationales, l'Inami, ensemble avec les commissions de convention, prévoit un plan pluri-annuel mesurable. Et vous pouvez y participer via appropriatecare@riziv-inami.fgov.be. Explications avec le Dr Pascal Meeus, un de ses artisans, conseiller général à l'Inami.

Fort d'un diagnostic mesurable basé sur des données objectivées nationales et des comparaisons internationales, l'Inami, ensemble avec les commissions de convention, prévoit un plan pluri-annuel mesurable. Et vous pouvez y participer via appropriatecare@riziv-inami.fgov.be. Explications avec le Dr Pascal Meeus, un de ses artisans, conseiller général à l'Inami.

Un an après son lancement, le site Home Stress Home, mis au point par des chercheurs/chercheuses de la Faculté de Psychologie & des Sciences de l'Education et de la Faculté de Médecine & Pharmacie de l'UMONS (membres de l'Institut de Recherche Santé), confirme l'augmentation du stress, de l'anxiété voire de la dépression chez les 3-25 ans. Par ailleurs, le stress chronique dont souffrent les professionnels de l'aide et des soins atteint des sommets avec la crise sanitaire, ressort-il d'une enquête menée, elle, par Sciensano et publiée jeudi.

L'étude ENVI-EHS vise à améliorer les connaissances sur les liens possibles entre l'exposition aux champs électromagnétiques et les symptômes de l'électrosensibilité. Des volontaires sont recherchés pour passer des tests de provocation.

865 personnes sont actuellement aux soins intensifs, selon les données publiées par Sciensano mardi matin. On constate cependant une baisse de 10% des nouveaux cas sur les sept derniers jours.

Le pourcentage d'élèves et d'"employés scolaires" ayant des anticorps contre le Sars-Cov-2 est assez comparable au pourcentage dans la population générale, selon une étude réalisée par Sciensano (Institut de santé publique) en collaboration avec la KUL.

Votre avis compte !

Comment restez-vous à jour avec les soins de santé actuels ? Trouvez-vous facile ou difficile d'obtenir les points d'accréditation annuels ? Quelle est votre principale source d'information médicale ? Êtes-vous abonné au journal du médecin?Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes et ainsi pouvoir vous informer à l'avenir de la manière que vous souhaitez et avec les activités adéquates...

Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes !