Tout sur Pfizer

La vaccination du personnel hospitalier a commencé ce lundi. Priorité a été donnée aux travailleurs des unités Covid, des soins intensifs et des urgences. Début février, ce sera le tour de la première ligne, y compris les médecins généralistes.

Les gouvernements régionaux ont indiqué mercredi que le problème d'approvisionnement des vaccins Pfizer n'aura pas d'impact à court terme sur le planning de vaccination dans les maisons de repos en Wallonie et à Bruxelles. Par contre, le processus sera ralenti dans les hôpitaux wallons et suspendu la semaine prochaine dans les établissements hospitaliers bruxellois, dans l'attente de clarifications de la société pharmaceutique sur les livraisons.

Sur base des contrats d'achat anticipés conclus par la Commission européenne, la Belgique a passé commande pour cinq vaccins: Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca, Janssen (Johnson & Johnson) et CureVac. Le Pr Jean-Michel Dogné de la Task force stratégie de vaccination en détaille les principales caractéristiques.

La stratégie de vaccination wallonne, présentée jeudi, sera "évidemment évolutive", a prévenu le ministre-président de la Wallonie. Le phasage de la vaccination dépendra de l'arrivée sur le territoire belge des précieux vaccins. Le Pr Englert, délégué général Covid pour la Wallonie, a insisté sur le fait que l'organisation pourrait être modifiée, voire simplifiée, en fonction de l'arrivée plus rapide des vaccins sur le territoire belge.

Cette semaine, Pfizer réduira temporairement ses livraisons de vaccin dans l'UE afin d'assurer l'augmentation de sa capacité de production. La Task force Vaccination s'étonne du manque de concertation de la firme avec la Belgique., mais ce réjouit de l'augmentation annoncée de la capacité de production.

Selon les chiffres de Our World In Data qui calcule notamment le nombre de doses de vaccins covid19 administrées par 100 habitants, la Belgique n'est pas la mieux placée en Europe (0,46 doses/100). Mais on remonte vite. Le trio de tête (Israël, Barhein, Emirats Arabes Unis) place le Proche-Orient " moderne " à la tête du monde en termes d'efficacité, suivi de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis. La France fait encore moins bien que nous. Le bout du tunnel en Belgique est pour septembre-octobre 2021.

Les autorités ont présenté jeudi dernier la stratégie vaccinale contre le Covid-19. Les groupes prioritaires sont désignés. Il reste encore des incertitudes, entre autres, au niveau du calendrier vaccinal, lié à la bonne livraison des vaccins.

Les autorités ont présenté ce jeudi matin la stratégie vaccinale contre le Covid-19. Les groupes prioritaires sont désignés. Il reste encore des incertitudes, entre autres, au niveau du calendrier vaccinal, lié à la bonne livraison des vaccins.

Et une mauvaise? En Bourse, certaines sont évidentes, mais d'autres pas. Pour comprendre, l'investisseur doit savoir que les chiffres annoncés sont souvent moins importants que les attentes des analystes. Ou les commentaires qui les accompagnent.

Le baromètre corona qui aurait dû servir de guide pour permettre à la population de connaître quasi en temps réel l'état de l'épidémie et à quelles mesures elle doit s'attendre est enterré par le gouvernement, annonce le quotidien Le Soir, dans son édition de mardi.

Le journal du Médecin a décerné les 35èmes Prix Galien mardi dernier. La parole aux gagnants : Pfizer pour le médicament Ibrance®, Biocartis pour le kit de détection IdyllaTM et le chercheur en pharmacologie Julien Hanson primé pour ses travaux sur les récepteurs couplés aux protéines G.

Le prix Galien 2016 du médicament, qui récompense le médicament à usage humain jugé le plus innovant parmi ceux soumis à l'appréciation du jury, a été attribué à Ibrance®de la société Pfizer. Il s'agit d'un médicament indiqué pour le traitement du cancer du sein localement avancé ou métastatique.

Après avoir été approuvé par les médecins et les mutuelles mercredi dernier à l'unanimité, l'accord médico-mutualiste pour 2021 a été approuvé au Comité de l'assurance et par le Conseil général de l'Inami ce lundi. " En cette période marquée par l'incertitude, les tarifs garantis chez le médecin 2021 sont une certitude très appréciable ", réagit le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke.