Tout sur KCE

Le syndrome "Pics" (pour "Post-intensive care syndrome"), qui touche certains patients qui ont séjourné en unité de soins intensifs, est encore trop peu connu des prestataires de soins. Qu'est-ce que ce "Pics" au juste? Comment le dépister au cabinet et organiser sa prise en charge?

Le ministre de la Santé demande au Conseil technique médical de mettre en place un groupe de travail chargé d'élaborer plus concrètement les différents points à améliorer, sur base du rapport du KCE publié le 4 avril.

Pour le KCE, il faudrait combiner les projections actuelles, basées sur des données historiques, avec des prévisions reposant sur un système national dit "horizon scanning" : cela permettrait de préparer la politique du médicament pour les deux à trois années à venir.

Le KCE a fait l'exercice pour la Belgique, sur base de la littérature : pour 1.000 personnes à haut risque, en trois tours de dépistage, trois vies seraient 'sauvées' dix ans plus tard. Un coût-efficacité chiffré à 18.530 euros par année de vie gagnée en bonne santé (Qaly).

Lors du colloque Chronisanté, le Dr Ri De Ridder, conseiller du ministre de la Santé publique, a présenté la vision des soins intégrés du Cabinet et le Plan interfédéral soins intégrés, annoncé pour 2024.

Depuis 2015, l'Institut Solidaris sort chaque année une étude sur le renoncement à des soins pour raisons financières. Les résultats se dégradent, selon les chiffres de 2023, et les constats tirés par la mutualité sont clairs: les inégalités persistent, de nouveaux groupes sont touchés et certaines prestations de santé sont plus touchées que d'autres.

Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) sort son cinquième rapport sur l'efficacité de notre système de soins de santé au travers d'une analyse de ses forces et de ses faiblesses. Globalement, le système est bon et s'améliore mais des signaux d'alarme se font sentir dans tous les domaines.

Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) sort son cinquième rapport sur l'efficacité de notre système de soins de santé au travers d'une analyse de ses forces et de ses faiblesses. Globalement, le système est bon et s'améliore mais des signaux d'alarme se font sentir dans tous les domaines.

Fin décembre, Ann Van den Bruel a été nommée nouvelle directrice générale du Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE). Elle reprend le flambeau de Marijke Eyssen, qui a occupé pendant quatre ans la direction générale ad interim après avoir occupé le poste de directeur général adjoint ad interim pendant deux ans.

Lors d'un mini-symposium le 17 janvier 2024, l'Agence belge des données de santé (ABDS) a été officiellement lancée. L'ABDS vise à rendre les données de santé disponibles de manière sécurisée et transparente pour la recherche scientifique.

"Parfois, le KCE doit oser dire ''non'' aux demandes d'avis ponctuelles du ministre Vandenbroucke", estime Pierre Gillet, président du CA du KCE à l'occasion de l'anniversaire des 20 ans du Centre fédéral d'expertise des soins de santé.

Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) publie ses recommandations quant à l'organisation de l'aide médicale en cas d'incident dit "CBRNe", soit des situations d'urgence caractérisées par la libération de substances chimiques (C) ou biologiques (B) ou par une contamination radiologique/nucléaire (RN), parfois par le biais d'une explosion (e).

" Parfois, le KCE doit oser dire 'non' aux demandes d'avis ponctuelles du ministre Vandenbroucke ", estime Pierre Gillet, président du CA du KCE à l'occasion de l'anniversaire des 20 ans du Centre fédéral d'expertise des soins de santé ".

Médecine

Clinical Update

Article du magazine

La prévalence de l'asthme est toujours en augmentation dans notre pays, et tout particulièrement chez les enfants au nord du sillon Sambre-et-Meuse - la faute en revient sans doute à une densité de population et à un degré de pollution atmosphérique plus élevés. Dans ce contexte, plus que jamais, le choix d'un traitement adapté et la garantie d'un bon suivi sont d'une importance majeure.