Tout sur Hainaut

La direction d'Epicura et les représentants des travailleurs se sont rencontrés mercredi pour se pencher sur les revendications du personnel qui, tous services confondus, avait marqué lundi son mécontentement par une action de grève sur les sites de Hornu et de Baudour (Hainaut) du groupe hospitalier. Les militants voulaient, notamment, mettre en cause le non-maintien de deux travailleurs en poste pendant la nuit dans les unités de soins, le manque de bras généralisé dans les différents sites du groupe Epicura, et la charge de travail qui ne cesse d'augmenter.

D'une étude de l'Agence intermutualiste, il apparaît que l'échelonnement est à peine utilisé par rapport à son potentiel. En 2019, on a puisé seulement 1,4% du budget initialement prévu.

La Chambre a adopté jeudi en séance plénière un projet de loi porté par le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke (Vooruit) qui définit la procédure de fixation des quotas de numéros Inami octroyés en médecine et dentisterie. Le texte a été approuvé majorité contre opposition.

Ancien hôpital transformé en hôtel quatre étoiles, le Royal Hainaut est une adresse toute désignée pour les accros de la cardio cupidonesque dans la chef-lieu du Hainaut français: entre "Val-anciennes" et modernité.

Le CA de l'Absym a élu le 29 octobre au soir Luc Herry comme président du syndicat médical. Il succède à Philippe Devos qui a démissionné au début du mois. Le Dr Herry, médecin généraliste à Chaudfontaine, achèvera la dernière année de son mandat.

C'est bon. 18 mois après la date butoir du 1er janvier 2020, fixée initialement par l'ancienne ministre de la Santé publique Maggie De Block, la Wallonie a enfin ses huit réseaux hospitaliers locorégionaux. Du moins, les alliances ont été publiquement présentées pour Namur, Charleroi, Liège, le Hainaut et le Luxembourg.

Des contrôles non annoncés ont été effectués dans plusieurs hôpitaux du pays, vendredi, par le Contrôle des lois sociales, à l'initiative des auditorats du travail du Brabant wallon, de Bruxelles, du Hainaut, de Hal-Vilvorde et de Liège. Le but de cette vaste opération est de vérifier l'application correcte de la loi du 12 décembre 2010 sur la durée du travail des médecins.

La livraison des vaccins augmente bon train. Pour absorber le nombre de doses reçues et distribuées - la Région parle de près de 400.000 injections par semaine, soit quasi le double de la cadence actuelle - la Wallonie activera, dès fin mai, un nouveau levier pour augmenter la capacité de ses centres de vaccination.

Cette structure, officiellement opérationnelle depuis le 1er novembre, fait partie des huit nouveaux consortiums fédéraux regroupant une université et un hôpital. Ensemble, ces binômes permettront de doubler la capacité de dépistage nationale, pour atteindre 50.000 tests quotidiens supplémentaires par jour.

Les médecins-chefs des hôpitaux des provinces de Brabant wallon, Hainaut et Namur adressent aux ministres de la Santé un cri de détresse et d'impuissance face à la situation sanitaire que l'ensemble des hôpitaux wallons affronte actuellement. Nous publions ci-dessous l'intégralité de la lettre.

Après la 7ème semaine d'école, on a pu constater une forte hausse du nombre de cas de Covid-19 et du nombre de quarantaines dans les écoles. Une courbe qui suit l'ensemble des cas dans la population de manière générale.

Au cours des cinq dernières années, la hausse nominale des prix en maison de repos a atteint, en Wallonie, 26,4% en moyenne et même 32,1% dans le secteur privé, soit nettement plus que l'inflation (8%) pour la même période, selon une analyse de la Fédération des CPAS wallons publiée ce mercredi.

D'après les derniers chiffres de la police fédérale, 136 attaques contre des officines ont été enregistrées dans notre pays dans le courant de l'année dernière. Dans près de neuf cas sur dix, il s'agissait de vols à main armée.

Le Dr Xavier Brou exerce la médecine générale à Péruwelz, dans le Hainaut. Il nous présente le cas d'une patiente atteinte de hernie discale, à laquelle il a récemment prescrit du Brufen Codéine.

18 mois durant, des chercheurs de l'ULiège et de l'UCL se sont penchés sur la collaboration médecin-infirmier en 1ère ligne de soins1. Le projet a été baptisé " CoMInG " pour Collaboration interprofessionnelle entre médecins et infirmiers généralistes. Deux constats tirés de cette recherche-action : la méconnaissance interprofessionnelle et l'hétérogénéité des pratiques sur le terrain.