Tout sur GBO

Non, le GBO ne regrette pas l'annulation des CF qui ne tenaient pas compte des revendications du terrain. Oui, le GBO regrette que les PMG wallons risquent de perdre un budget pourtant crucial!

Non, le GBO ne regrette pas l'annulation des CF qui ne tenaient pas compte des revendications du terrain. Oui, le GBO regrette que les PMG wallons risquent de perdre un budget pourtant crucial !

Le Conseil d'Etat a annulé un arrêté royal relatif à la réorganisation des postes de garde des médecins généralistes selon des coopérations fonctionnelles. Le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke l'a indiqué mercredi. Pour le GBO, il n'y a pas lieu de crier victoire.

Le Dr Élodie Brunel, 39 ans, est administratrice à l'Absym mais aussi vice-présidente de la SSMG. Pour elle, l'approche syndicale est plus une affaire de génération que de genre. Conventionnée, elle n'a rien contre le forfait. La place du MG doit rester centrale, selon elle. Et les médecins spécialistes le comprennent de mieux en mieux.

À propos de l'embryon de débat par journal interposé entre le Dr Luc Herry (Absym Wallonie), le Dr Philippe Devos (Unessa) et Mme Sylvianne Portugaels (CHR de la Citadelle).

Ces dernières semaines, la plateforme eHealth et les services qui y sont liés ont accumulé les indisponibilités. Les syndicats montent au créneau et dénoncent, chacun à leur manière, le temps et l'argent perdus par les médecins.

Jean-Noël Godin quitte définitivement le 15 février le poste de directeur du Groupement belge des omnipraticiens (GBO) auquel il avait été nommé le 5 août 2019. Interview-bilan.

Le nouvel accord médico-mut signé en début de semaine pour les deux prochaines années implique une indexation de 6,05% de tous les honoraires, certains étant revalorisés au-delà de cette indexation. Le GBO fait le point.

Déjà hyperactif en temps normal, Frank Ignace Georgette Vandenbroucke multiplie les initiatives à l'approche de la fin de son mandat qui pourrait être le dernier. Pas assez attentif, selon beaucoup de députés, au travail du Parlement, s'agaçant des deuxièmes lectures, il passe souvent en force. Panégyrique.

Le gouvernement a déposé et fait voter son épure budgétaire lors du Conseil général de l'Inami ce lundi 16 octobre. Par rapport à la proposition de budget approuvée il y a deux semaines (lire ici), quelques changements qui ne sont pas du goût du GBO/Cartel.

La décision du ministre Vandenbroucke de forcer le chemin vers une vaccination par le pharmacien pour améliorer la couverture vaccinale ne passe décidément pas. Après l'Absym, c'est le GBO/Cartel qui critique le manque de concertation du ministre de la Santé avec les médecins. "Le capharnaüm redouté est confirmé par les premiers retours du terrain", fustige le syndicat.

Médecine

Les médecins font face à un nombre croissant de violences verbales, psychologiques, physiques, voire sexuelles, dans le cadre de leur profession. Quel impact ces agressions peuvent-elles avoir? Et comment (mieux) les gérer?

Gestion