Tout sur Christie Morreale

Le caractère extraordinaire des inondations de juillet se reflète également dans la prise en charge des risques sanitaires qui en découlent. Plusieurs phases se succèdent: la phase de secours pendant la catastrophe, la phase de remise en place de la continuité des soins juste après l'événement, et ensuite la gestion des conséquences. De nombreuses actions ont été entreprises, mais il reste des situations à gérer.

La Région bruxelloise et la Wallonie ont décidé de faire preuve d'imagination pour vacciner les Belges qui ne le sont pas encore. Les généralistes wallons vont enfin pouvoir vacciner dans leur cabinet et à domicile. Les Bruxellois peuvent désormais se rendre dans des pharmacies pour recevoir leur vaccin contre le coronavirus.

Près de deux mois après leurs collègues bruxellois, les médecins généralistes wallons peuvent désormais vacciner contre le Covid dans leur cabinet ou au domicile du patient. Les modalités ressemblent à ce qui se pratique en Région bruxelloise, à un détail près : il n'y aura pas de système de livraison.

N'est-il pas grand temps de permettre aux généralistes wallons de vacciner contre le coronavirus dans leur cabinet? Leurs confrères bruxellois peuvent déjà le faire depuis début juillet.

Le cap des 80% des citoyennes et citoyens âgés de 18 ans ou plus ayant reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19 devrait être franchi dans les prochains jours (le taux était de 78,5% ce lundi), tandis que celui des 65% de personnes bénéficiant d'une vaccination complète vient lui d'être dépassé, a indiqué mardi la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale.

53% des personnes âgées de plus de 75 ans ne disposent pas d'un accès internet, et 90% d'entre elles manquent d'au moins une compétence numérique de base. 12% du reste de la population n'ont également pas accès à internet. Comment font les autorités pour dépasser l'écueil de la fracture numérique?

La vaccination va bon train désormais en Belgique. D'aucuns se gargarisent de la situation et imaginent déjà leurs vacances sous les tropiques. Pas les parlementaires wallons apparemment, qui ont tiré une salve de 13 questions sur la situation vaccinale au sud du pays mardi dernier, au Parlement wallon. L'occasion pour Christie Morreale de dresser un état des lieux détaillé et les perspectives des prochains mois concernant la stratégie vaccinale.

Le gouvernement wallon a décidé d'augmenter la capacité des 52 sites de vaccination de Wallonie, pour la faire passer à 250.000 doses par semaine dès début mai et à 400.000 doses dès le 1er juin. Cela permettra d'absorber la totalité des doses annoncées par les firmes pharmaceutiques, si elles se confirment, a annoncé mardi l'exécutif de la Région sud du pays.

Le gouvernement wallon a inscrit la réorganisation de la première ligne dans sa Déclaration de politique régionale (DPR). La tenue des assises de la première ligne devait permettre d'alimenter la discussion, mais la pandémie a retardé les échéances. La concertation avec les parties prenantes de ces assises aura lieu "d'ici le mois de juin", espère Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé. Les premières analyses sont attendues pour la fin de l'année, et les assises, pour l'an prochain, au plus tôt.

Le gouvernement wallon a inscrit la réorganisation de la première ligne dans sa Déclaration de politique régionale (DPR). La tenue des assises de la première ligne devait permettre d'alimenter la discussion, mais la pandémie a retardé les échéances. La concertation avec les parties prenantes de ces assises aura lieu " d'ici le mois de juin ", espère Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé. Les premières analyses sont attendues pour la fin de l'année, et les assises, pour l'an prochain, au plus tôt.

Entre le 8 et le 15 décembre dernier, Sciensano et la KU Leuven ont mené une enquête auprès de 3.140 soignants. L'objectif était de sonder leur bien-être et le besoin de soutien. Résultat des courses: la fatigue, la pression, le manque de sommeil, l'anxiété et le stress ont augmenté pendant la crise du Covid-19. Sciensano recommande un soutien approprié pour les soignants et leurs dirigeants. En Wallonie, comme les autres régions, des aides sont déjà en place, à travers le site trouverdusoutien.be. 100 millions d'euros sont également sur la table, mais il reste à trouver un accord.

La vaccination, malgré une programmation remplie d'incertitudes, bat son plein. Les maisons de repos seront bientôt "globalement protégées". C'est désormais le tour du personnel exposé des institutions de soins de recevoir le vaccin, avant la première ligne. Côté wallon, 77% du personnel exposé des hôpitaux a déjà reçu une première dose, si l'on en croit Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé.

La vaccination, malgré une programmation remplie d'incertitudes, bat son plein. Les maisons de repos seront bientôt " globalement protégées ". C'est désormais le tour du personnel exposé des institutions de soins de recevoir le vaccin, avant la première ligne. Côté wallon, 77% du personnel exposé des hôpitaux a déjà reçu une première dose de vaccin, si l'on en croit Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé.

Les syndicats des enseignants sont mécontents. Le front commun syndical de l'enseignement déplore "amèrement" les décisions prises en matière de priorisation à la vaccination. Il dénonce aussi "les faux espoirs" nés des déclarations des gouvernements de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Région wallonne et marque sa colère face "au manque de considération à l'encontre des professionnels de l'enseignement alors que ces derniers ont continué à encadrer les élèves et les étudiants malgré des conditions sanitaires souvent précaires et aléatoires". Et de réclamer au monde politique "une reconnaissance des risques pris au quotidien par les personnels de l'enseignement".

L'application de suivi de contacts devrait être disponible pour tout le monde avant la fin du mois. Le but ? Avertir son utilisateur s'il a été en contact étroit avec une personne testée positive au coronavirus. Sans savoir qui, où et quand, protection des données oblige.

Le vendredi 28 août, Christie Morreale, vice-présidente de la Région wallonne et ministre des Affaires sociales et de la Santé, a rencontré le personnel de terrain dans différents services du site Hornu. Les travailleurs présents lors de son passage ont eu l'occasion de lui faire part de leurs expériences et de leurs ressentis en toute franchise, notamment dans le contexte de la crise du Covid-19 et de la reprise des activités hospitalières.