Tout sur Barcelone

"Mon sixième congrès pendant cette pandémie s'est également déroulé en ligne, comme il aurait dû le faire, mais cette fois-ci en mode virtuel. Avec des avatars ressemblant à des Sims, nous nous sommes promenés dans un monde virtuel comme s'il s'agissait d'un vrai congrès, chaque avatar étant contrôlé par des chirurgiens et des assistants du monde entier. Il faut un peu de temps pour s'y habituer".

AVC En milieu urbain, le fait de vivre dans une zone bruyante augmenterait le risque de subir un accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique grave. Au contraire, ceux qui ont le bonheur d'habiter à proximité d'espaces verts seraient davantage préservés.

ECHOS DE L'EASD 2019 La 55e réunion annuelle de l'European Association for the Study of Diabetes (EASD 2019), s'est tenue à Barcelone du 16 au 20 septembre. Voici quelques extraits choisis.

Dans l'ICD-11, l'Organisation mondiale de la santé consacre pour la première fois un chapitre aux médecines traditionnelles. The Lancet approuve, Nature s'inquiète des conséquences pour la politique sanitaire chinoise.

European Association of Urology (EAU) 2019, Barcelone, 15-19/03/2019Tabou? Oukase? Honte? Lorsqu'on aborde la thématique de la stérilité, c'est toujours le corps de la femme qui est mis en première ligne. L'homme? Mais vous n'y pensez pas ma brave dame!

Sans surprise, le vélo arrive en tête, devant la marche, des modes de déplacement urbain en termes d'avantages pour la santé globale, selon les résultats d'une étude menée dans sept grandes villes européennes. Hormis aux Pays-Bas et au Danemark, la bicyclette reste toutefois peu utilisée en ville.

Des chercheurs danois sont parvenus à créer en laboratoire des ovaires artificiels fonctionnels à partir de tissus d'oeufs humains. L'objectif est de permettre à des femmes, dont la fertilité aurait été endommagée par des traitements lourds tels que la chimiothérapie et la radiothérapie, d'avoir des enfants. Une avancée majeure.

Après avoir rencontré les autorités judiciaires liégeoises auxquelles il a présenté le projet de "salle de consommation de drogue à moindre risque", le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, rencontrera le 30 mars prochain la ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block, a-t-il indiqué lundi soir en début de séance du conseil communal de Liège.

Le constat, fait par des investigateurs américains, d'une diminution de 60 % du risque de DMLA à chaque saut de génération entre 1920 et nos jours, laisse à penser que la DMLA pourrait bientôt disparaître. Il n'en est malheureusement rien, du moins pour les 15-20 années à venir, car son incidence, elle, ne devrait cesse de croître, boostée par l'allongement de l'espérance de vie de nos populations et le nombre toujours croissant de personnes âgées, proies idéales du voleur de vue.

La maladie mentale, la folie sont souvent une réponse nette et donc confortable au djihadisme islamiste. Les politiques ont parfois tendance à renvoyer à la psychiatrie la patate chaude. Mais c'est malheureusement plus compliqué que cela.

À l'heure du bilan de ce congrès dédié à l'innovation en santé, le journal du Médecin est allé demander aux participants belges, venus en nombre, ce qu'ils ont retenu de cette expérience. Certains sont venus s'informer des nouvelles tendances, d'autres sont venus chercher des investissements. Mais qu'ont-ils retenu réellement ?

L'image est un peu cliché, sans doute, mais c'est la tendance principale relevée lors du congrès européen Health 2.0 qui s'est tenu du 3 au 5 mai à Barcelone. Si les patients désirent des applications leur permettant un plus grand contrôle de leur santé, les médecins préfèrent des solutions leur permettant de gérer le flux de travail.

Health 2.0 Europe, comme son nom l'indique, est un congrès dédié à l'innovation en santé à l'échellon européen. Étonnant donc de prime abord d'y retrouver une quantité d'interlocuteurs américains. L'explication est pourtant simple : les États-Unis sont la locomotive de l'innovation en santé.

L'un des principes des psychothérapies dites cognitives est d'exposer graduellement le patient à ses peurs (araignées, avion, claustrophobie...) afin de l'aider à dédramatiser. L'idée est de pratiquer ces exercices grâce aux images projetées sur les lunettes de réalité virtuelle, qui permettent de s'immerger dans la situation redoutée.

Huawei et Ericsson ont rencontré le ministre des Télécommunications et de l'Agenda numérique Alexander De Croo lors de sa visite au Mobile World Congress de Barcelone. Ces deux groupes travaillent actuellement au développement d'un tel réseau en Belgique dans nos villes. D'ici 2020, la 5G pourrait booster les études de médecine et la chirurgie à distance.