Tout sur Autriche

Des chercheurs de l'Université d'Oxford ont récemment pré-publié une étude1 sur l'efficacité des mesures gouvernementales en Europe pendant la 2e vague du Covid-19. La palme de la mesure la plus efficace revient à la fermeture des entreprises. Par contre, la fermeture des lieux de loisirs et de divertissement tels que les zoos, les musées et les théâtres a eu un effet plus que léger.

Ancien étudiant en médecine, Plantu a voulu dès le début de la pandémie marqué sa gratitude envers les soignants, s'attelant à un véritable tour de France des hôpitaux et Ehpads. Plutôt que de les applaudir, le dessinateur a préféré les dessiner... au balcon!

Après l'annonce de l'Autriche et du Danemark de ne plus recourir au vaccin AstraZeneca, l'Islande et la Norvège ont emboîté le pas. Ont rapidement suivi l'Italie, puis l'Allemagne, les Pays-Bas, la France, l'Espagne... Bref, toute l'Europe occidentale. En Angleterre, par contre - ce n'est guère politiquement surprenant - le gouvernement juge le vaccin "sûr et efficace ". Un jugement que partage la Belgique, ce qui place le pays en porte-à-faux par rapport à ses partenaires européens.

Le Danemark a suspendu par précaution et jusqu'à nouvel ordre l'utilisation du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 à cause de craintes liées à la formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées.

L'Europe, comme en Italie et en Belgique lundi, se lance cette semaine dans le déconfinement de ses millions d'habitants, au moment où de l'autre côté de l'Atlantique, le président américain Donald Trump promet un vaccin contre le coranavirus avant la fin de l'année. La première phase du plan belge de déconfinement est entrée en vigueur ce lundi, signe d'une évolution favorable de l'épidémie de Covid-19, même si le mot d'ordre "restez chez vous" et la plupart des règles de confinement restent de rigueur.

AUTO Le cycle de vie de la voiture lambda s'élève à environ six ans, mais des modèles iconiques comme la Mercedes Classe G sorte clairement du cadre et vous accompagneront toute votre vie.

BAUHAUS Ville récente, Karlsruhe devint ville nouvelle grâce à l'intervention du Bauhaus

La Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg et l'Autriche (BeNeLuxA) travaillent ensemble pour mettre de nouveaux médicaments à la disposition des patients plus rapidement et à un prix acceptable. Ces pays veulent également améliorer l'accès à des médicaments innovants importants et à des traitements à prix abordable. Le site web www.beneluxa.org permet d'en savoir plus et constitue une nouvelle étape dans le cadre de cette collaboration.

La problématique des places de stages pour les quelque 150 médecins en formation étrangers dans nos hôpitaux (essentiellement francophones) a encore donné lieu mercredi à une passe d'arme entre la ministre de la Santé publique, Maggie De Block, et la députée cdH Catherine Fonck. Qui a dit que la femme est l'avenir de l'homme?

Dans le cadre de la collaboration internationale au niveau médicaments 'BeNeLuxA', le KCE estime possible la mise en place d'un " Horizon Scanning " sur les futurs médicaments disponibles. Ce scanning serait commun à la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg et l'Autriche et permettrait d'anticiper les dépenses de santé publique.

La banque ING en collaboration avec Antares Consulting a dévoilé hier une étude sur " les enjeux du système hospitalier belge à la lumière des expériences internationales ". Eduard Portella, consultant, a détaillé les sept faiblesses de notre système et résumé quelques voies de réforme dont la forfaitisation qui pourrait pousser les hôpitaux à plus s'agréger en réseaux.

La première pharmacie en ligne, Newpharma, a constaté un étrange phénomène : les e-patients ne sont pas forcément concentrés dans les zones où il y a peu de pharmacies physiques. Autrement dit, la proximité d'une officine ne dissuade pas forcément le client de commander des médicaments en ligne. Mauvaise nouvelle pour les pharmaciens traditionnels ?

Les accords conclus entre la ministre de la Santé publique et l'industrie pharmaceutique " au profit du patient " débouchent sur un bilan satisfaisant aux yeux de la ministre de tutelle. Tout n'a pas été réalisé mais le chemin parcouru lui semble plus que positif. Un petit exercice d'autocongratulation avant que le cabinet de la Santé publique prenne un repos bien mérité.