Tout sur AFMPS

"Rapporter des effets indésirables, ce n'est pas obligatoire, mais cela devrait devenir un réflexe faisant partie de la pratique clinique", a souhaité Jamila Hamdani (cellule Pharmacovigilance, AFMPS) lors du symposium du CBIP. Le nombre de notifications est en effet insuffisant, même si les vaccins contre le Covid-19 l'ont fait passer de 1.000 à 36.000/an!

A l'occasion de la Journée scientifique sur les psychédéliques organisée par la Clinique Ste-Anne, St-Rémi (1), la Dr Laurence Jeunieaux a expliqué l'expérience conduite à l'hôpital Vincent Van Gogh à Charleroi pour traiter par eskétamine intranasale des patients souffrant de dépression résistante aux traitements.

Cette année, le Centre belge d'information pharmaceutique fête ses 50 ans d'existence. Cerise sur le gâteau: il vient d'être accrédité comme source evidence-based-practice par le Centre Belge pour l'Evidence-Based Medicine. Un gage de plus assurant la qualité et l'indépendance de l'information qu'il délivre.

Présentée au Gouvernement en mars 2021, il aura fallu plus d'un an pour que la Chambre l'approuve. Quelques propositions initiales ont été retirées lors des discussions entre ministres. L'inventaire de cette loi est difficile à résumer. Nous en retiendrons quelques éléments, qui concernent directement les professions de santé, dont les médecins.

En 2020 et 2021, près de 800 médicaments génériques remboursés ont définitivement disparu du marché belge. En raison du prix fixe des médicaments et de l'inflation, les fabricants se retrouvent souvent pris entre le marteau et l'enclume, déclare Joris Van Assche, de l'organisation-cadre Medaxes.

L'Unité audit hôpitaux constate que le recours aux IRM augmente mais que les hôpitaux n'effectuent pas, malgré les recommandations officielles, moins de CT-scans. Les enquêteurs pointent des différences régionales - les MG wallons prescrivent plus de CT-scans que leurs homologues flamands - et formulent plusieurs recommandations.

L'Unité audit hôpitaux constate que le recours aux IRM augmente mais que les hôpitaux n'effectuent pas, malgré les recommandations officielles, moins de CT-scans. Les enquêteurs pointent des différences régionales - les MG wallons prescrivent plus de CT-scans que leurs homologues flamands - et formulent plusieurs recommandations.

L'objectif budgétaire global 2022 des soins de santé a été fixé à 31,7 milliards d'euros, obéissant à une norme de croissance à nouveau de 2,5%. 124 millions sont prévus pour de nouvelles initiatives en soins préventifs et pour améliorer l'accessibilité financière.

La panne de courant qui a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi au centre de vaccination de Gand n'a finalement pas de conséquence fâcheuse pour les vaccins qui y étaient conservés. Les plus de 20.000 doses qu'on craignait devoir jeter sont encore utilisables, indiquent vendredi après-midi les autorités locales gantoises.

Le 30 avril dernier, l'Inami, le SPF Santé publique et l'Agence fédérale des médicaments et produits de santé (AFMPS) ont présenté, pour avis, un projet d'organisation et de financement de l'hospitalisation à domicile (HAD). L'objectif est de fournir un cadre financier et réglementaire d'ici le 30 juin prochain.

Dans "La pandémie, l'anthropocène et le bien commun"1, Benjamin Coriat son auteur, défend l'idée que l'extractivisme2 est à la base de la destruction de la planète et de la création des zoonoses. Selon lui, la pandémie est la fille naturelle de l'anthropocène et le Covid-19 marque le début d'une nouvelle ère, celle des pandémies. Face à ce constat, l'auteur questionne différentes postures et développe l'importance de préserver le bien commun.

Une campagne de vaccination à grande échelle comme celle qui cible aujourd'hui le coronavirus nécessite des outils de planification et de suivi adaptés. Le point avec deux responsables en gestion informatique des autorités.

La pandémie Covid a mis sous pression de manière considérable les hôpitaux belges, une première fois à partir de mars 2020 et une seconde fois en novembre 2020 (seconde vague épidémique). C'est pourquoi, en phase avec les recommandations de l'OMS, le KCE (Centre fédéral d'expertise des soins de santé), à la demande de la Cellule d'appui scientifique universitaire (Casu) et du Collège de médecine générale (CMG), a validé et adapté un arbre décisionnel élaboré par la Outbreak Support Team de Liège (OST-Liège) permettant aux MG de prendre en main une partie des patients Covid en ambulatoire. L'Agence des médicaments et des produits de santé (AFMPS) a également participé à la validation.

La pandémie de Covid-19 est une opportunité pour définir plus clairement les pouvoirs et les responsabilités, estime Marnix Denys de beMedTech, la Fédération belge de l'industrie des technologies médicales.

Le Cartel, l'Absym, AADM et les sociétés scientifiques (Belgian Society for Thrombosis and Haemostasis (BSTH) et Belgian Society of Cardiology (BSC)) s'inquiètent de la pénurie imminente de warfarine et de phenprocoumone.