La préparation intestinale avant résection colique mise en question

Il a été rapporté que chez les sujets opérés du côlon, une préparation colique mécanique combinée à une antibioprophylaxie orale s'accompagnait d'une diminution des infections du site opératoire et de la morbidité par rapport à l'absence de préparation intestinale.

La toux associée au reflux gastro-oesophagien a-t-elle une origine inflammatoire ?

Le RGO (reflux gastro-oesophagien) est une cause importante de toux chronique. La substance P étant impliquée dans la physiopathologie de la toux, une équipe japonaise a eu la curiosité de mesurer l'efficacité du traitement anti-reflux par inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) et agents prokinétiques et de rechercher une éventuelle association entre efficacité et inflammation cellulaire et neurogène.

Maladie coeliaque, une étude pointe du doigt le rôle des lymphocytes T

Ce travail qui contribue à résoudre une question posée de longue date, montre que les lymphocytes T CD4+ spécifiques du gluten sont réactivés bien plus tôt qu'on ne le pensait (dès 2 à 4 heures après l'ingestion de gluten), ce qui suggère fortement leur contribution majeure aux symptômes gastro-intestinaux endurés par les personnes atteintes de la maladie coeliaque.

Antiviraux directs et antécédents de cancer du foie

Les avantages du traitement par antiviraux à action directe (AAD) pour combattre l'infection par le virus de l'hépatite C (VHC) chez les patients ayant des antécédents de carcinome hépatocellulaire (HCC) ne font pas l'unanimité. En effet d'aucuns pensent qu'en dépit de ces effets néfastes, le VHC active le système immunitaire lorsqu'il infecte le foie, ce qui permet au foie de mieux résister à la récidive du cancer du foie.

IPP et prévention cardiovasculaire secondaire médicamenteuse

COMPASS (Cardiovascular Outcomes for People Using Anticoagulation Strategies) est un très vaste essai multicentrique international (33 pays, 602 centres, 27.395 patients avec ischémie coronaire ou périphérique) qui a permis de montrer que la combinaison rivaroxaban+aspirine (mais pas le rivaroxaban seul) prévenait mieux la récurrence d'événements cardiovasculaires majeurs que l'aspirine seule, mais au prix d'un surcroît de saignements majeurs (critères ISTH) associés à la prise de rivaroxaban seul ou associé à l'aspirine (JW Eikelboom et al. N Engl J Med 2017; 377: 1319-30).

Infliximab versus le biosimilaire CT-P13

Un travail mené par la Caisse Nationale d'Assurance Maladie de France a comparé l'efficacité et la sécurité d'emploi de l'infliximab et du biosimilaire CT-P13 dont l'indication pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) a été approuvée sur base des résultats d'essais menés chez des patients atteints de spondylarthrite et de polyarthrite rhumatoïde.

MICI, dysplasies indéfinies et risque de néoplasie

L'impact clinique des lésions indéfinies pour la dysplasie, plus souvent appelées dysplasies indéfinies, chez les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) reste mal cerné.

Diabète de type 2 : les personnes de grande taille seraient moins à risque

Des chercheurs allemands observent une association inverse entre la taille des individus (hommes et femmes) et le risque de diabète de type 2, qui est largement liée à la longueur des jambes chez les hommes. Le taux de gras dans le foie et le profil cardiométabolique expliqueraient partiellement cette association inverse.

Découverte de différences génétiques et cérébrales chez les gauchers

Des chercheurs ont mis en évidence des séquences de gènes spécifiques qui semblent avoir une influence sur le fait d'être gaucher et ont découvert des liens avec des différences de structure du cerveau chez ceux qui présentent ces variations génétiques. Ces différences expliqueraient pourquoi les gauchers ont de meilleures capacités linguistiques, mais aussi moins de risque de développer la maladie de Parkinson.

COMPLETE, la revascularisation complète en cas de STEMI

L'étude randomisée contrôlée COMPLETE revient sur la question de l'intérêt d'une revascularisation complète d'emblée ou non en cas de prise en charge d'un infarctus par angioplastie primaire. Une étude importante puisque jusqu'à présent les études entreprises n'avaient pas la puissance statistique permettant de détecter un impact sur la mortalité ou les réinfarctus.

MITRA-FR, données à 2 ans

Les premiers résultats de l'étude indépendante multicentrique randomisée française MITRA FR ont fait couler beaucoup d'encre car ils étaient très différents de ceux de l'étude COAPT publiés à la même époque.

La dapagliflozine ne profite pas qu'aux diabétiques

L'étude DAPA HF restera sans nul doute dans les annales de ce congrès annuel de l'European Society of Cardiology suite à la démonstration d'un impact positif de la dapagliflozine dans la prise en charge de l'insuffisance cardiaque à fraction d'éjection réduite, que les patients soient ou non diabétiques.