Tout sur Santé

Ce jeudi à Bruxelles, les ministres européens de la Santé vont se réunir en urgence pour discuter de mesures contre la propagation du nouveau coronavirus dans l'UE, a-t-on appris auprès du Conseil de l'Union européenne. Les ministres, qui se réuniront en présence d'un représentant de l'OMS à partir de 10H00, devraient tenter de trouver une approche coordonnée face à cette maladie, dont une trentaine de cas ont été recensés dans l'UE.

Les hôpitaux bruxellois attendent avec impatience la publication d'une ordonnance sur le chapitre XII avant de se lancer dans les réseaux hospitaliers locorégionaux. Au parlement bruxellois, le ministre Maron a annoncé ce jeudi qu'il faudra encore un peu de patience avant que l'ordonnance soit publiée. Les hôpitaux devront donc s'engager avant la publication sur base des accords politiques.

La Wallonie a mis les bouchées doubles pour permettre la mise sur pied des réseaux en janvier 2020. Deux décrets ont été adoptés fin novembre pour permettre la collaboration entre hôpitaux privés et publics. Un autre décret, adopté début décembre, pose une base légale à l'agrément des réseaux. La Région attend un arrêté du gouvernement pour compléter ce cadre légal.

Selon Unessa, le budget des soins de santé 2020, approuvé ce vendredi en Conseil des ministres, ne s'écarte finalement pas trop de la proposition initiale mise sur la table par le Comité de l'assurance de l'Inami. Néanmoins, la fédération d'institutions de soins souligne que ce budget fait peser un risque sur les marges des hôpitaux.

Ce n'est pas encore officiel, car aucun vote n'a eu lieu, mais le CDH semble faire cavalier seul concernant l'assurance autonomie. Le gouvernement wallon misera sur d'autres moyens afin de répondre aux enjeux du vieillissement de la population.

Le nouveau ministre flamand de l'Enseignement, Ben Weyts (N-VA), a décidé de ne plus forcément respecter les quotas fédéraux en matière de numéros Inami. Michel Mahaux, économiste de la Santé, s'en réjouit car cela " mettra fin à une pénurie de médecins néfaste aux patients ".

Le nouveau ministre flamand de l'Enseignement, Ben Weyts (N-VA), a décidé de ne plus forcément respecter les quotas fédéraux en matière de numéros Inami. Michel Mahaux, économiste de la Santé, s'en réjouit car cela "mettra fin à une pénurie de médecins néfaste aux patients".

Impulseo est victime de son succès. En raison de l'augmentation de la demande, boostée par le travail des structures d'appui, les budgets 2018 et 2019 se révèlent insuffisants. Le nouveau ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron (Ecolo) demande un budget supplémentaire à la Cocom pour répondre aux attentes des médecins.

La sénatrice socialiste liégeoise Christie Morreale, ministre wallonne de l'Emploi, de la Santé, de l'Action sociale, et de l'Egalité des chances, remplace Alda Greoli (cdH) à la Santé et l'Action sociale. La criminologue de formation est une proche de Laurette Onkelinx et de Jean-Pascal Labille (Solidaris).

Le ministre congolais de la Santé, le Dr Oly "Jim" Ilunga Kalenga, a démissionné lundi de ses fonctions, s'estimant désavoué par la décision du président de la République de prendre le contrôle de la riposte contre l'épidémie d'Ebola qui a tué plus de 1.700 personnes en un an dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

Alors que l'Onusida fait état d'une baisse des décès liés au sida dans son rapport annuel, Médecins Sans Frontières (MSF) rappelle que le taux de mortalité a à peine baissé depuis 2014 alors que l'utilisation à temps d'outils de diagnostic et de traitements efficaces pourrait éviter de nombreux décès. "La lutte contre le VIH est loin d'être terminée", estime l'organisation.

Le service de santé public britannique fait appel à Amazon pour créer un assistant vocal spécifique à la santé. Les citoyens britanniques pourront désormais s'informer auprès du service de santé public NHS par l'intermédiaire d'enceintes intelligentes produites par Amazon.

La barre des 1.600 décès dus à l'épidémie d'Ebola a été franchie jeudi dans deux provinces de l'est de la République démocratique du Congo où le virus a fait une victime dans une nouvelle zone, frontalière avec l'Ouganda et le Soudan du sud, a indiqué vendredi le ministère de la Santé.

Comme pour les élections communales, le journal du Médecin a suivi les résultats des médecins et ministres de la santé présents sur les listes tantôt pour la chambre des représentants (élections fédérales) tantôt pour les parlements régionaux (élections régionales) et même au parlement européen. La tendance est simple : la majorité recule, à l'instar des partis traditionnels.

Comme pour les élections communales, le journal du Médecin a suivi les résultats des médecins et ministres de la santé présents sur les listes tantôt pour la chambre des représentants (élections fédérales) tantôt pour les parlements régionaux (élections régionales) et même au parlement européen. La tendance est simple : la majorité recule, à l'instar des partis traditionnels.

La ministre wallonne de la Santé semble mettre les bouchées doubles pour boucler de nombreux dossiers portés par le cdH durant la législature. Si tout ne sera pas réalisé (on pense notamment à l'étude sur le cluster de cancers à Fernlemont), un cadre tant pour les soins palliatifs que pour la prévention et la promotion de la santé seront présents pour soutenir le secteur des soins de santé wallon.

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.