Tout sur Santé

Maggie De Block, ministre fédérale de la Santé, a pris une mesure pour protéger financièrement le patient face à la crise : les prestataires de soins confrontés à des coûts supplémentaires pour le matériel de protection ne peuvent pas les répercuter sur leurs patients. Ils recevront néanmoins une intervention financière pour les aider à couvrir leurs dépenses exceptionnelles.

Maggie De Block, ministre fédérale de la Santé, a pris une mesure pour protéger financièrement le patient face à la crise : les prestataires de soins confrontés à des coûts supplémentaires pour le matériel de protection ne peuvent pas les répercuter sur leurs patients. Ils recevront néanmoins une intervention financière pour les aider à couvrir leurs dépenses exceptionnelles.

Plusieurs directions de départements infirmiers hospitaliers dénoncent deux arrêtés royaux, publiés au Moniteur Belge le 4 mai 2020. Le premier prévoit la réquisition des professionnels des soins de santé et le second ouvre l'exercice de l'art infirmier aux professionnels de soins de santé non qualifiés.

Le 6 avril, le cabinet de la ministre wallonne de la Santé, l'Aviq et la Fédération wallonne des services de santé mentale (Féwassm) ont mis en place un soutien et une écoute gratuite à l'attention des professionnels de l'aide et du soin : le 0800/16.061.

Dès aujourd'hui, l'Inami met en place en cadre financier et administratif flexible pour soutenir les centres de triage des patients atteints du Covid-19 (voir Une du dernier jdM, n°2623). Ce nouveau financement a été approuvé samedi matin lors d'une réunion de la médico-mut que l'on peut qualifier d' "historique" puisqu'il s'agit de la première réunion à distance via internet.

La Région wallonne prend des mesures de soutien afin de réduire les impacts sanitaires, économiques et sociaux occasionnés par le Covid-19. 350 millions d'euros seront répartis entre différents secteurs. 115 millions d'euros sont destinés aux secteurs de la santé et du social, dont 56,55 millions aux hôpitaux.

Ce jeudi à Bruxelles, les ministres européens de la Santé vont se réunir en urgence pour discuter de mesures contre la propagation du nouveau coronavirus dans l'UE, a-t-on appris auprès du Conseil de l'Union européenne. Les ministres, qui se réuniront en présence d'un représentant de l'OMS à partir de 10H00, devraient tenter de trouver une approche coordonnée face à cette maladie, dont une trentaine de cas ont été recensés dans l'UE.

Les hôpitaux bruxellois attendent avec impatience la publication d'une ordonnance sur le chapitre XII avant de se lancer dans les réseaux hospitaliers locorégionaux. Au parlement bruxellois, le ministre Maron a annoncé ce jeudi qu'il faudra encore un peu de patience avant que l'ordonnance soit publiée. Les hôpitaux devront donc s'engager avant la publication sur base des accords politiques.

La Wallonie a mis les bouchées doubles pour permettre la mise sur pied des réseaux en janvier 2020. Deux décrets ont été adoptés fin novembre pour permettre la collaboration entre hôpitaux privés et publics. Un autre décret, adopté début décembre, pose une base légale à l'agrément des réseaux. La Région attend un arrêté du gouvernement pour compléter ce cadre légal.

Selon Unessa, le budget des soins de santé 2020, approuvé ce vendredi en Conseil des ministres, ne s'écarte finalement pas trop de la proposition initiale mise sur la table par le Comité de l'assurance de l'Inami. Néanmoins, la fédération d'institutions de soins souligne que ce budget fait peser un risque sur les marges des hôpitaux.

Ce n'est pas encore officiel, car aucun vote n'a eu lieu, mais le CDH semble faire cavalier seul concernant l'assurance autonomie. Le gouvernement wallon misera sur d'autres moyens afin de répondre aux enjeux du vieillissement de la population.

Le nouveau ministre flamand de l'Enseignement, Ben Weyts (N-VA), a décidé de ne plus forcément respecter les quotas fédéraux en matière de numéros Inami. Michel Mahaux, économiste de la Santé, s'en réjouit car cela " mettra fin à une pénurie de médecins néfaste aux patients ".

Le nouveau ministre flamand de l'Enseignement, Ben Weyts (N-VA), a décidé de ne plus forcément respecter les quotas fédéraux en matière de numéros Inami. Michel Mahaux, économiste de la Santé, s'en réjouit car cela "mettra fin à une pénurie de médecins néfaste aux patients".

Impulseo est victime de son succès. En raison de l'augmentation de la demande, boostée par le travail des structures d'appui, les budgets 2018 et 2019 se révèlent insuffisants. Le nouveau ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron (Ecolo) demande un budget supplémentaire à la Cocom pour répondre aux attentes des médecins.

La sénatrice socialiste liégeoise Christie Morreale, ministre wallonne de l'Emploi, de la Santé, de l'Action sociale, et de l'Egalité des chances, remplace Alda Greoli (cdH) à la Santé et l'Action sociale. La criminologue de formation est une proche de Laurette Onkelinx et de Jean-Pascal Labille (Solidaris).

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.