Tout sur Oxford

Des chercheurs de l'Université d'Oxford ont récemment pré-publié une étude1 sur l'efficacité des mesures gouvernementales en Europe pendant la 2e vague du Covid-19. La palme de la mesure la plus efficace revient à la fermeture des entreprises. Par contre, la fermeture des lieux de loisirs et de divertissement tels que les zoos, les musées et les théâtres a eu un effet plus que léger.

"Un aspect souvent trop peu mis en avant est que toutes les personnes impliquées dans le développement du vaccin d'Oxford ont leurs racines en Afrique et en Asie. En coulisses, elles travaillent dur pour développer des vaccins contre des maladies extrêmement rares... et la technologie utilisée dans le vaccin Covid s'est appuyée sur ces travaux."

Au début de ce mois, un groupe de scientifiques a publié un plaidoyer sur Internet pour la poursuite de l'immunité de groupe comme moyen de défense contre le covid-19. La réaction dans The Lancet est féroce.

Musique Star éphémère du rock anglais voici trente ans, le groupe Ride s'est reformé sans que leur musique n'en prenne une seule...

C'est humain : à peine le plateau de l'épidémie atteint, on songe à en provoquer la fin le plus vite possible. Mais comment faire ? Très vite se croiseront en rue les personnes à activité essentielle (contaminés ou pas), les guéris non contaminants, les potentiels contaminants à ne pas contaminer, etc. Le faire sans briser des droits fondamentaux sera très difficile.

Une équipe britannique travaille sur une application qui permettrait d'identifier les personnes infectées et de retrouver au plus vite les contacts qu'elle a pu avoir. L'app se servirait de la géolocalisation. Plusieurs pays dont la Belgique utilisent déjà les données de géolocalisation des opérateurs télécoms ou de plateformes pour combattre le coronavirus. Une surveillance qui n'est pas sans soulever des fortes inquiétudes...

Des scientifiques du département des sciences de l'ingénierie de l'université d'Oxford et du Centre de recherche avancée d'Oxford Suzhou (Oxford Suzhou Centre for Advanced Research - OSCAR) affirment par communiqué " avoir mis au point une technologie de test rapide pour le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 (COVID-19). L'équipe est dirigée par les professeurs Zhanfeng Cui et Wei Huang.

De plus en plus souvent utilisé dans le milieu médical, le robot chirurgical vient encore de faire ses preuves lors d'une opération oculaire extrêmement délicate. Cette première mondiale à l'intérieur de l'oeil a été réalisée à l'hôpital John Radcliffe, à Oxford, au Royaume-Uni.