Tout sur Hôpital Erasme

L'imprimante 3-D, qui permet de fabriquer un objet dont on entre les dimensions dans un calculateur, est plus souvent un gadget pour fanas de la miniature qu'un instrument utile, sauf dans la phase de prototypage de nouveaux objets. Mais elle se trouve souvent inapte à être rentable dans la fabrication de série, notamment à cause des restrictions liées au matériau de base que les imprimantes peuvent utiliser.

Le MR a proposé de désigner Jacques Brotchi à la présidence du Sénat, a annoncé lundi le président des libéraux francophones, Olivier Chastel.

La Plate-forme de concertation pour la santé mentale en région de Bruxelles-Capitale s'inquiète de la forte augmentation du nombre de mises en observation et demande aux autorités politiques de pouvoir les rencontrer pour trouver rapidement une solution. Nous publions ci-dessous les arguments des responsables de cette structure.

Surpris en 1e doc de médecine par les mouvements contestataires de 1968, le jeune Alain De Wever va se lancer dans le militantisme étudiant et la gestion hospitalière en réclamant aux autorités facultaires de l'ULB la création de l'Hôpital Erasme.

Le Pr Jean-Louis Vincent estime qu'il faut une loi pour autoriser la sédation terminale dans les hôpitaux belges. Il a plaidé pour cette évolution législative lors de l'ouverture du 38e International Symposium on Intensive Care and Emergency Medicine, ce 20 mars

À l'occasion des 40 ans de l'Hôpital Erasme, le JdM présente les priorités pour l'avenir de l'hôpital académique de l'ULB et plusieurs de ses services.

L'hôpital académique de l'ULB soutient l'ASBL Cité Sérine qui, toujours avec l'aide de Santélys, propose à Schaerbeek ce type de structure. Il est possible d'y délivrer des soins techniques complexes à un patient stabilisé.

Jean-Michel Hougardy, directeur de la recherche biomédicale, trace les contours de la recherche biomédicale à l'Hôpital Erasme et résume la politique menée en la matière. Il insiste sur le fait que la recherche est altruiste et que les patients candidats aux études cliniques ne doivent pas être taxés de cobayes. Régie par des critères de haute qualité et d'exigences réglementaires importantes, la recherche biomédicale académique est en difficulté : il est important de la maintenir en vie car elle garantit la "liberté de chercher".

Etant la cause la plus fréquente des inflammations articulaires chroniques, la polyarthrite rhumatoïde (PR) mérite une attention particulière de la part du médecin généraliste. Les nouveaux traitements médicamenteux parvenant à empêcher une évolution délétère, un diagnostic précoce est très important. Tel est le principal message du Pr Muhammad Shan Soyfoo, spécialiste en rhumatologie à l'Hôpital Erasme.

Le paradigme de la relation soignant-soigné s'est fondamentalement modifié en quelques décennies: d'un modèle traditionnel paternaliste, il a évolué dans les années 1980 vers une conception de soins "centrés sur le patient", pour en arriver aujourd'hui à la notion de "partenariat de soins". Le patient est un acteur de ses soins au même titre que les professionnels de santé. On parle ici de partage de l'information et des décisions thérapeutiques au travers d'une démarche "d'empowerment" du patient. Ainsi, le partenariat avec le patient et ses proches est sous-tendu par une philosophie de soins fondée sur la co-construction du projet de soins.

Les laboratoires de biologie clinique de cinq hôpitaux bruxellois (1) ont fusionné en octobre 2015 en une seule entité : le Laboratoire hospitalier universitaire de Bruxelles. Les débuts du LHUB-ULB n'ont pas été faciles. En arrivant à la tête du laboratoire quelques mois après son lancement effectif, Jacques Vanderlinden a dû rétablir la confiance entre le gestionnaire, la direction médicale et les équipes de biologistes et technologues. À terme, le plateau central du LHUB concentrera 70% des activités des laboratoires des hôpitaux partenaires. Un défi qui sera relevé progressivement.

L'hypertension pulmonaire, en raison de l'augmentation progressive des résistances artérielles pulmonaires, conduit à une insuffisance cardiaque droite et au décès. Ces dernières années, les progrès réalisés dans l'épidémiologie et la compréhension des mécanismes physiopathologiques ont permis une meilleure classification clinique et ainsi une meilleure prise en charge. Nous avons fait le point avec le Pr Jean-Luc Vachiéry, de l'Hôpital Erasme.

Après 7 ans de travaux de construction et de rénovation, le Centre de traumatologie et de réadaptation de l'hôpital Erasme a inauguté à Bruxelles (Laeken, site Brugmann), jeudi après-midi, sa nouvelle infrastructure agrandie et modernisée. Le CTR est un centre très spécialisé de 117 lits - unique en Belgique et premier sur le continent européen dès 1950 - qui prend en charge des patients blessés médullaires, des patients cérébrolésés, des patients comateux, des patients amputés et des patients polytraumatisés.

La constipation constitue une plainte fréquente des patients ; que celle-ci soit justifiée par la clinique ou non, elle conduit souvent à une automédication parfois délétère. Le Pr André Van Gossum (Hôpital Erasme - ULB, Bruxelles) fait le point pour nous.

Le reflux gastro-oesophagien (RGO) apparait pour beaucoup comme une pathologie banale que l'on peut prendre en charge assez facilement, comme l'explique le Pr Jacques Devière (Hôpital Erasme-ULB). Toutefois, elle mérite que l'on s'y attarde par ses aspects parfois très spécifiques.

Les laboratoires de biologie clinique de 5 hôpitaux (l'Institut Jules Bordet, l'Huderf, le CHU Brugmann, le CHU Saint-Pierre et l'Hôpital Erasme) sont désormais réunis au sein du Laboratoire Hospitalier Universitaire de Bruxelles (LHUB-ULB). Economies d'échelle en vue.