Tout sur France

Une centaine de personnes ont répondu à l'appel du CHU Helora pour participer, début février, au débat "médecine conventionnelle versus médecine non conventionnelle". Un sujet qui a suscité une grande attention de la part des professionnels de soins. À la fin de la conférence, deux doigts suffisaient pour compter les réfractaires au discours - raisonné et raisonnable - du Pr Fabrice Berna (Université de Strasbourg), vice-président du Collège universitaire de médecines intégratives et complémentaires (Cumic).

Parallèlement à une communication médiatique polarisée sur l'attaque des charlatans à laquelle participent les principaux ordres professionnels, les associations militantes ciblant lesdites "fausses médecines", les institutions et associations de lutte contre les dérives sectaires, des actions universitaires concrètes se mettent en place pour structurer la médecine intégrative en France, rejoignant avec retard des pays comme la Suisse, l'Allemagne et de nombreux pays anglo-saxons.

La semaine dernière, mon pouce a ripé sur la télécommande et je suis tombé sur un débat lunaire entre Didier Raoult et Géraldine Maillet, chroniqueuse de l'émission de C8 "Touche pas à mon poste". J'entends déjà les réactions: cet homme se laisse aller s'il regarde un tel vide culturel. Vous n'auriez pas tort, ce pourquoi la précision sur le doigt qui ripe est importante.

Le 1er février prochain, les comités d'éthique du groupe Helora des sites Constantinople et Kennedy organisent une conférence sur une thématique peu abordée, voire taboue : " Médecine conventionnelle et non conventionnelle : enjeux éthiques et règlementaires d'un débat passionnel ". Rencontre avec l'initiateur de la conférence, le Dr Abdelhamid Lalaoui, néphrologue et président du Comité d'éthique du CHU Helora - site Constantinople.

La situation particulière de la province de Luxembourg force Vivalia à faire preuve de créativité pour attirer du personnel soignant et des médecins, mais aussi pour les conserver.

La Collaboration internationale des praticiens et intervenants en qualité dans le domaine de la santé (CIPIQ-S) s'est invitée à Namur les 16 et 17 novembre derniers. L'occasion, pour cette organisation francophone, d'échanger sur une thématique en vogue: la transformation durable en santé. Un congrès où la verve du Dr Philippe Carenco, médecin hygiéniste du CHU de Nice, a fait mouche lorsqu'il a abordé l'empreinte environnementale des établissements de soins de santé, et en particulier la part de l'hygiène hospitalière.

Entre le bistouri et la marquise, c'est la seconde qui a finalement emporté le coeur de Michaël Labro. Le journal du Médecin a rencontré ce jeune entrepreneur liégeois qui a fait ses études de médecine tout en créant une florissante manufacture en pâtisserie (600.000 macarons par jour). Au menu, de la gourmandise et beaucoup de labeur.

Le masque, symbole du covid-19, comme accélérateur de prise de conscience du recours massif au tout jetable: entre avril et septembre 2020, soit au coeur de la pandémie, 165.000 tonnes de masques et 105.000 tonnes de gants ont été importés (massivement d'Asie) dans l'UE. Une empreinte carbone estimée à 6,5 millions de tonnes équivalents CO2 sur six mois.

C'est jusqu'ici pour rien que, depuis plusieurs années, certains experts mettent en garde contre une chute des prix. Y est-on cette fois? Pas encore. Est-ce pour l'an prochain? Pas sûr. C'est donc rassurant? Oui, sauf qu'en termes réels, la baisse est bien là. Explications.

Médecin généticien au CHU de Rouen, le Pr Thierry Frébourg y est mort suite à une erreur médicale que dénonce, dans un magnifique livre hommage, son frère Olivier.

L'élu 'Les Engagés' ne rempilera pas au Parlement en 2024. Il quitte la politique définitivement. D'ici là, il revient sur ses 20 ans en politique, venant de l'humanitaire. En commençant par le massacre perpétré par le Hamas en Israël sur lequel il s'étonne des valses-hésitations du personnel politique francophone, incapable de nommer la barbarie lorsqu'elle se présente. Il continue de croire dans la force de la démocratie dont l'Union européenne est un des exemples les plus vivaces dans le monde et craint la montée des populismes de tout poil.

La montagne, on la connaît l'hiver, parfois l'été, mais pourquoi pas à l'automne ? D'autant que les changements climatiques autant que scolaires, font que les vacances de Toussaint, plus chaudes et longues que dans le passé, incitent à découvrir le calme et la sérénité des Alpes qui, si elles arborent encore et déjà quelques blancheurs, affichent les teintes d'une belle rousse.

"L'incroyable histoire de la géographie", parue aux Arènes, raconte en bande dessinée, avec Philippe Bercovici aux dessins et Benoist Simmat au scénario, l'épopée de la science géographique.

En sa séance du 10 juin 2023, le Conseil national de l'Ordre examinait la problématique de la pénurie de médecins et son impact sur les soins: "Il est impératif de briser le cercle vicieux qui force de moins en moins de médecins à effectuer plus de travail."

En tant que médecin généraliste, vous jouez un rôle essentiel dans leur prise en charge. Quels sont les "red flags" d'une maladie rare ? Existe-t-il des centres spécialisés ? Où trouver des informations sur les maladies, les possibilités de soutien et les associations de patients ? Vous trouverez des réponses en cliquant sur l'image. Enregistrez la page web dans vos favoris !

Le rôle délétère des mauvais scripts - Le cercle vicieux de l'angoisse - Des trains toujours en avance - Faire l'amour autrement