Tout sur France

L'ISPPC, qui compte trois maisons de repos et de soins, ainsi qu'un service de gériatrie au sein de l'Hôpital André Vésale (CHU de Charleroi), a démarré un projet de détection de chutes par intelligence artificielle, en phase test, dans le service de gériatrie du CHU de Charleroi ainsi qu'en maisons de repos, dans cinq chambres et dans les salles communes. C'est la medtech carolorégienne Mintt, spécialisée dans ces systèmes de prévention et détection de chute, qui développe cette technologie.

Le 17 septembre 2022, à l'Institut de sociologie de l'ULB, l'Amgix (Association des médecins généralistes d'Ixelles et d'Etterbeek), m'avait demandé d'ouvrir son colloque annuel sur l'hôpital du futur. A la question, "êtes-vous satisfaits des hôpitaux?", aucune main levée. "Quoi, rien de bon? Ils font tout de même des choses extraordinaires, non?" Quelques approbations.

Éric Neuhoff tombe le masque et prend la plume pour décrire dans "Rentrée littéraire" un milieu de l'édition parisienne en train de disparaître, et dégaine en interview sa nostalgie réactionnaire pour flinguer l'époque actuelle.

La rentrée va être chaude pour les hôpitaux belges. Les travailleurs spécialisés manquent dans de nombreux services. La crise sanitaire et ses conséquences - maladie, fatigue, burn-out - sont passées par là. De nombreux soignants ont quitté l'hôpital et ne veulent pas y revenir.

Les Cliniques de l'Europe lancent un nouveau portail digital à l'attention des patients. Il s'agit d'une plateforme qui va jouer le rôle d'épine dorsale en intégrant dans un socle commun différents services informatiques. L'hôpital veut ainsi offrir à ses patients un espace personnalisé, sécurisé et intégré où ils pourront participer à distance aux différentes étapes de leur trajet de soins. Retour sur cette initiative avec Pascal Cousin, Manager informatique des Cliniques de l'Europe.

S'il y a bien un site proche qui rappelle Alix et Jacques Martin c'est bien celui de Bavay, situé à quelques "milia" à peine de la frontière franco-belge.

Pour la deuxième année consécutive, l'association européenne "Shared patient experience" (SPX), a récompensé d'un award l'une des meilleures initiatives mettant la priorité sur le patient. Le SPX Award 2022 a été décerné au "Nationaal MS Centrum" le 10 juin au Rehazenter à Luxembourg.

Un rapport d'information sur les violences obstétricales est actuellement en cours au Sénat afin d'établir des recommandations qui devraient être finalisées fin 2022. Une série d'audition d'acteurs de la santé a été réalisée et, dans ce contexte Véronique Durenne (Sénatrice MR) a rendu visite au CHU de Liège mercredi 1er juin afin de mieux comprendre les difficultés rencontrées et les projets mis en oeuvre.

Emmanuel Macron a prolongé l'essentiel des cadres de son gouvernement, mais a joué aux chaises musicales. À ce jeu, Olivier Véran quitte le ministère de la Santé pour s'occuper des Relations avec le Parlement tandis que Brigitte Bourguignon troque le ministère de l'Autonomie pour celui de la Santé. Il s'agit de la troisième ministre à ce poste dans le gouvernement Macron, après Agnès Buzyn et Olivier Véran.

Le Mouvement #metoo est né en 2007 aux États-Unis, et a connu un essor suite à l'affaire Weinstein en 2017. En France et en Belgique francophone, il s'est mué en une version plus hard, #balancetonporc. Avant-goût du wokisme, #metoo a-t-il modifié les relations entre les hommes et les femmes? A-t-il changé le comportement des hommes vis-à-vis des femmes? Question santé a interrogé une série d'hommes à ce sujet. Qui "balancent" à leur tour. Certains, dits "aware", affirment avoir anticipé depuis longtemps l'évolution, d'autres voient d'un bon l'oeil ce que #metoo a apporté. D'autres, enfin, craignent que cela ait rallumé la guerre des sexes.

Outre la classique appendicite, plusieurs pathologies ou anomalies peuvent - ou pas - conduire un enfant vers la salle d'opération. Et c'est parfois dans une urgence relative. Il faut donc rester attentif à certains pièges, qu'évoque pour Eduthon le Pr Henri Steyaert, qui dirige le service de chirurgie pédiatrique à l'Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola (ULB).

L'affirmation de la Banque nationale de Belgique (BNB) a fait grand bruit voici quelques semaines. Persiste-t-elle dans cette conviction? Et qu'en pense-t-on chez ING, qui a plus d'une fois averti d'une surévaluation?

La Belgique est passée du numerus clausus au numerus fixus. La Fédération Wallonie-Bruxelles a rejoint le train de la Flandre en imposant, en lieu et place d'un examen, un concours d'entrée. Un acte politique majeur qui a suscité de nombreuses réactions. Parmi celles-ci, l'affirmation que le numerus fixus - malgré une méthode de calcul affinée de la part de la Commission fédérale de planification - ne fera qu'aggraver la pénurie déjà prégnante, notamment au sud du pays. Au même moment, en France, où la situation est également peu enviable, le numerus apertus est entré en vigueur après 50 ans de numerus clausus. Comparaison des trois méthodes.

La pénurie de MG qui pointe risque d'entraîner une augmentation des dépenses de santé publique par recours supplémentaires à la 2e ligne, explique Lawrence Cuvelier, vice-président du GBO. Qui craint une volonté du consortium hospitalo-universitaire de produire des assistants spécialistes taillables à merci...

Emmanuel Macron a entamé son deuxième mandat. Un mandat qui s'annonce difficile, car si l'on ne peut pas parler de victoire à la Pyrrhus, il n'y a pas d'état de grâce pour le président réélu. On soulignera toutefois que la démocratie l'a emporté face au populisme dimanche dernier. Les Français n'ont toutefois pas donné un chèque en blanc au président pour les cinq prochaines années. Les défis à relever sont nombreux, dont le chantier en cours pour "sauver l'hôpital".

Médecin généraliste à Nivelles, le Dr Chloé Quenon gère aussi un haras dans un domaine où la Belgique est leader mondial. Une vie qui la fait sauter de son cabinet aux boxes en gérant tous les obstacles.

Votre avis compte !

Comment restez-vous à jour avec les soins de santé actuels ? Trouvez-vous facile ou difficile d'obtenir les points d'accréditation annuels ? Quelle est votre principale source d'information médicale ? Êtes-vous abonné au journal du médecin?Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes et ainsi pouvoir vous informer à l'avenir de la manière que vous souhaitez et avec les activités adéquates...

Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes !