Tout sur Flandre

David Weytsman (MR): " L'accès aux soins a été favorisé "

David Weytsman, député bruxellois, détaille pour le jdM le programme santé du Mouvement réformateur. Pour lui, le bilan du gouvernement Michel est largement positif : l'accès aux soins de santé a été favorisé notamment avec le tiers-payant obligatoire chez le MG, la diminution du prix de 4.000 médicaments et un travail sur la transparence des soins. Il pointe aussi la baisse des coûts du transport urgent et le démarrage de la mise en réseau des hôpitaux ainsi que le remboursement forfaitaire pour les interventions à basse variabilité. Côté remboursement de nouvelles thérapies, M. Weytsman pointe un meilleur remboursement de l'oncofreezing, de la détection de la trisomie 21, de l'immunothérapie du cancer du poumon, des traitements de l'hépatite C, du traitement du VIH à titre préventif ainsi que le remboursement de huit séances de soins psychologiques en 1ère ligne.

Rapport KCE et réflexions linguistiques

" Sinds de oprichting in 2003 draag ik het KCE een warm hart toe", je suis très engagé avec ce centre, " it has a place in my heart" et j'aurais presque pu écrire que je le " mit voller Kraft unterstütz " mais l'allemand " liegt nicht am Herzen " de ce centre fédéral.

Mutualités et suppléments d'honoraires : une vision manichéenne

L'article 35 de la loi sur les professions de santé stipule la libre fixation du montant des honoraires par le médecin sans préjudice des taux fixés par la loi ou des conventions. La loi Inami précise ce qu'est l'honoraire conventionnel, et attribue au conseil des ministres le pouvoir de définir le montant des tickets modérateurs. La différence entre l'honoraire conventionnel et les tickets modérateurs, c'est le remboursement par l'assurance maladie. Parler de suppléments, c'est en fait un glissement sémantique d'origine comptable étant donné qu'on devrait parler d'honoraire libre et d'honoraire conventionnel.

Santé mentale: sept leviers d'actions pour l'améliorer

Six associations actives dans le secteur de la santé mentale, en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre, ont présenté leur plaidoyer en vue des élections européenne, fédérale et régionales du 26 mai prochain. Elles ont érigé sept leviers d'action à mettre en oeuvre par les prochains gouvernements.

Pourquoi le climat nous intéresse en tant que médecins

Une série de médecins des maisons médicales de Gand avaient lancé un appel à participer le vendredi 15 mars aux actions prévues pour le climat. " Nous avons redistribué notre travail de cette journée-là afin de pouvoir faire entendre notre voix et de façon à ce que la continuité des soins pour les patients reste garantie."

Un " think tank " wallon pour les réseaux hospitaliers

Plusieurs dirigeants d'hôpitaux wallons ont décidé ne pas attendre que la réforme hospitalière soit définitivement ficelée avant de réfléchir à la mise sur pied concrète des réseaux hospitaliers. A l'initiative d'Unessa, une vingtaine de directeurs se réunissent depuis quelques semaines pour échanger et formuler des propositions constructives, entre autres à l'attention des pouvoirs publics.

Moins d'un directeur hospitalier sur cinq est une femme

Le pourcentage des femmes qui gèrent quotidiennement un hôpital s'élève à 22% dans les hôpitaux francophones. Un directeur hospitalier francophone sur cinq est donc une femme. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par le journal du Médecin et son journal frère le Artsenkrant.

Expo: histoires de la natalité

Une exposition sur l'histoire de la natalité qui aborde tous les aspects sanitaires et médicaux et montre l'évolution des moeurs autour de la fécondité. Du 18 février au 6 avril à l'ULB culture.

PMG : le GBO veut équité, stabilité et pérennité

Le GBO appuie le communiqué du FAGW sur les postes médicaux de garde (PMG). La formule fonctionne, elle diminue la pénibilité et devrait donc rendre la médecine générale plus attractive dans les communes en pénurie. Misons sur ce système plutôt qu'une garde organisée par les médecins de terrain à leurs frais. Puisque c'est une obligation légale, l'Etat doit la financer. Les transferts sud-nord avantageant la Flandre doivent être objectivés.

Un Pays, trois Régions, trois Communautés non superposables ?

L'application effective de la 6e réforme de l'Etat à partir du 1er janvier 2019 et surtout les différences régionales fondamentales dans l'exercice du pouvoir en matière de santé publique n'ont entrainé que peu de commentaires ou de critiques car elles ont été peu communiquées et surtout ont été ininterprétables pour la plupart des citoyens...

"2019 sera l'année des acouphènes"

Loquace sur les réseaux, le GBS l'est tout autant sur les soins à basse variabilité, la formation et la pratique médicale. Avec toujours, en fond, la crainte que les affaires courantes hypothèquent le système de santé dans les six prochains mois.

Réseaux hospitaliers : Maggie De Block victorieuse

La ministre de la Santé publique gardera certainement la Saint-Valentin 2019 en mémoire, jour où son projet de loi réseautage clinique a été adopté à la Chambre des représentants par 71 voix "pour", "0" contre et "52" abstentions.

Gardes MG : la grogne monte

Éternelle pierre d'achoppement en médecine générale, la garde continue d'inquiéter et de susciter de la grogne. Il y a peu, les conventions (c'est-à-dire les budgets) ont été " proposées " par l'Inami aux différents Postes médicaux de garde (PMG). Deux réunions d'explication ont eu lieu avec les coordinateurs de PMG. Mais ceux-ci ont l'impression de devoir signer le couteau sous la gorge. Par ailleurs, la Wallonie, financièrement vertueuse, paierait, en matière de garde de semaine, pour une Flandre qui privilégie un outsourcing coûteux en matière de transport du médecin de garde avec chauffeur...

Les suppléments d'honoraires toujours en hausse

Selon une étude de l'Agence Inter Mutualiste (AIM), les suppléments d'honoraires sont passés de 531 millions d'euros en 2015 à 563 millions d'euros en 2017. En moyenne, le supplément pour un patient hospitalisé en chambre individuelle est de 1.065 euros.

AVC: 15 " Stroke Units " à répartir

Un arrêté royal publié ce 1er février fixe à maximum 15, les hôpitaux belges qui pourront encore pratiquer des thrombectomies ou d'autres formes de soins interventionnels de l'AVC chez les patients après un infarctus cérébral. Les entités fédérées doivent encore se les répartir et agréer les centres.

Numéros Inami : la guerre relancée

Maggie De Block, ministre de la Santé publique en affaires courantes (Open-VLD), a relancé cette semaine la mini-guerre avec la Fédération Wallonie-Bruxelles en réclamant un filtre en fin d'études dès 2025 qui puisse aiguiller plus de jeunes doctorants vers la médecine générale. Elle a critiqué également l'examen d'entrée francophone qui a permis à " trop " d'étudiants de s'inscrire en médecine. La ministre wallonne de la Santé Alda Greoli (CDH) lui répond qu'elle est " hors-sol ". Le ministre francophone de l'Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt (PS) ne comprend pas l'agenda de Maggie De Block estimant qu'on n'a pas de recul sur la rentrée 2019. Giovanni Briganti (Cium) met le prochain gouvernement au défi de défendre un système de santé publique cohérent ou, à défaut, de l'enterrer. On peut le dire : ça a chauffé cette semaine sur le front des cohortes médicales...

Réseaux hospitaliers: le soufflé est retombé

Maggie De Block avait mitonné longuement une ambitieuse réforme du secteur hospitalier, dont la création de 25 réseaux loco-régionaux. La recette était complexe, un peu épicée, et demandait aux acteurs de terrain de mettre la main à la pâte.

Quotas Inami : Marcourt " prêt au dialogue "

Jean-Claude Marcourt, le ministre PS de l'Enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles, se demande, quel est l'agenda de la ministre De Block en matière de numéros Inami. En effet, on ne sait pas combien d'étudiants réussiront les examens de janvier 2019 et combien s'inscriront en 2eBAC en septembre prochain. Par ailleurs, le système de concours a été historiquement rejeté par le conseil d'Etat. Et il attend toujours un cadastre dynamique et robuste. Le dialogue n'est cependant pas rompu.

Postes de garde: ce qui a bougé en 2018

Depuis le gel du financement des postes médicaux de garde (PMG) en 2015, la garde peine à se développer. Un fait particulièrement criant dans les zones en pénurie de médecins généralistes, à l'instar de la province de Luxembourg. Pourtant, en 2017, Maggie De Block lance un plan de réforme de la garde basé sur un cluster de 300.000 habitants qui organise coordination, accueil, visites à domicile et visites de nuit. Les médecins de famille trouvent depuis la parade et arrivent à développer des solutions du nord au sud du pays, sans oublier Bruxelles.

Prix Galien 2018 - ma. 28 mai 2019 - Palais des Colonies, Tervuren

Le 28 mai prochain, le journal du Médecin présentera le Prix Galien pour la 37e fois consécutive. Un jury d'experts décernera trois prix pour l'occasion : le prix de pharmacologie, qui récompense un travail de pharmacologie clinique et/ou fondamentale réalisé par un chercheur ou un groupe de chercheurs ; le prix du médicament, qui récompense les médicaments les plus innovants ; et le prix du dispositif médical, attribué à un dispositif médical susceptible d'améliorer un traitement.