Tout sur Arnaud Dessoy

Cette année, l'étude Maha s'est penchée sur les résultats financiers des hôpitaux en 2019. Les experts de Belfius révèlent également les premières estimations mesurant l'impact du Covid-19 sur la santé des hôpitaux après avoir épluché les comptes de résultats du premier semestre 2020 de 31 institutions.

A côté de leur évaluation de l'impact de la pandémie sur les finances hospitalières, les auteurs de l'étude Maha ont également présenté, comme d'habitude, les chiffres-clés de l'année passée.

En 2018, le résultat courant des hôpitaux généraux ne s'est élevé qu'à 31 millions d'euros. Cela représente seulement 0,2% de leur chiffre d'affaires, qui culmine à 15,5 milliards d'euros. Un tiers des hôpitaux est dans le rouge. Dans certaines institutions, les honoraires des médecins sont utilisés pour équilibrer les comptes.

Le résultat courant des hôpitaux s'est fortement détérioré en 2017. Par rapport, à l'exercice précédent, il est en baisse de 67,1 millions d'euros, soit une chute de 70%. " Cette nette détérioration des résultats des hôpitaux risque de fragiliser la capacité du secteur à affronter les défis et les réformes futures ", préviennent les auteurs de l'étude Maha (1) 2018. Les fédérations hospitalières sont inquiètes.

La dernière étude sectorielle Maha (*) révèle qu'un tiers des hôpitaux généraux (26 sur 83) étaient dans le rouge en 2016. C'est un plus que l'année précédente (32 sur 90). Les experts de Belfius constatent de fortes disparités tant au niveau de la structure que des performances financières des hôpitaux généraux.