Tout sur AADM

Aussitôt au courant de l'avant-projet de loi, l'Absym a demandé au Premier et au ministre Vandenbroucke de renoncer à leur projet autorisant les pharmaciens à vacciner leurs clients contre le Covid-19. Le Cartel attendait de lire le texte tout en appelant à une collaboration entre MG et pharmaciens, ceux-ci pouvant, sous condition, administrer le vaccin.

Les discussions musclées, principalement visibles sur Twitter ce week-end, sur la vaccination contre le Covid-19 par les pharmaciens rappellent que l'Absym et le GBO défendent tous les deux une vision assez différente du rôle du médecin (lire LienVaccination Covid-19 par les pharmaciens: l'Absym pas en phase avec le Cartel/AADM/Lien).

Lors de la médico-mut du 25 octobre, une note détaillée sur les coopérations fonctionnelles - nouveau mode de financement des gardes qui débuterait officiellement le 1er juillet 2022 - a été présentée. Les syndicats médicaux estiment qu'il n'est pas opportun d'accaparer actuellement les généralistes avec ce projet.

Les trois syndicats représentés en médico-mut, Absym, Cartel et AADM, se plaignent dans une lettre adressée au Premier ministre, au ministre des Affaires sociales et à la Secrétaire d'Etat au Budget, de ce que les méandres de l'administration freinent tout une série de dossiers. C'est le cas de l'introduction d'une taxe de surveillance pour les hématologues de l'hôpital de jour oncologique. Nombre de lenteurs relèvent, selon les syndicats, de " manoeuvre dilatoire ". Solutionner ce problème de frein sera un des enjeux du prochain accord médico-mutualiste.

Quels sont les revenus "raisonnables" d'un médecin? Et combien d'argent un médecin peut-il gagner de plus qu'un de ses confrères? La Mutualité chrétienne a relancé le débat sur ces questions épineuses le 31 mai en Médicomut. Les représentants des médecins ont réagi de différentes manières.

Le Cartel, l'Absym, AADM et les sociétés scientifiques (Belgian Society for Thrombosis and Haemostasis (BSTH) et Belgian Society of Cardiology (BSC)) s'inquiètent de la pénurie imminente de warfarine et de phenprocoumone.

Le cartel et l'AADM demandent à la Commission nationale médico-mut que les médecins généralistes reçoivent un point gratuit pour leur prime intégrée en compensation de la perte des services de santé en ligne.Mais le président Jo De Cock veut résoudre le problème pour de bon et veut laisser pisser le mérinos.

Alliance avenir des médecins (AADM) - Domus medica s'attendait à un meilleur résultat lors des élections syndicales. Le syndicat est tout de même content de conserver deux sièges en médico-mut.

Le verdict est tombé. Après un faux départ, les élections médicales se sont terminées mardi à minuit. Les syndicats se sont bien défendus durant une campagne riche et animée, mais les votants ont manqué à l'appel. Seuls 12.139 médecins ont participé à ce scrutin, nettement moins que lors des dernières élections, soit 23,9%. En 2014, 37,4% des médecins avaient voté.

Lundi, seulement 5.003 médecins avaient déjà participé aux élections syndicales. Moins de 10 % des électeurs potentiels. Un faible taux de participation qui inquiète les syndicats médicaux - Absym, AADM et Cartel - qui se sont mobilisés comme jamais pour présenter depuis des mois leurs arguments et leurs programmes.

Les 50.612 médecins inscrits sur la liste électorale devront choisir entre l'Association belge des syndicats médicaux (Absym), le Cartel regroupant l'ASGB, le GBO et Modes ainsi que l'Alliance Avenir des Médecins (AADM). Le vote, qui est secret, se tiendra uniquement sous forme électronique, via l'application de l'Inami.