Vue web

J'aurais aimé commencer cet éditorial avec un roulement de tambour, des bulles et quelques zakouskis épicés en compagnie des membres de la rédaction. Mais ce n'est pas possible. Peut-être quand nous serons tous vaccinés. Mais nous ne voulons pas vous faire attendre plus longtemps. Nous en resterons donc à notre fierté, en gardant le sourire. Parce qu'il est là: le nouveau Belgian Oncology & Hematology News, BOhN (c'est ainsi que nous le surnommons, n'hésitez pas à en faire autant) est arrivé et, oui, nous en sommes très fiers.

ÉDITORIAL

Une équipe pluridisciplinaire a développé un outil pratique, récemment publié dans The Lancet Oncology (1), qui reprend des conseils détaillés à l'attention des cliniciens, pour leur permettre de vaincre les obstacles cliniques et techniques après un traitement systémique primaire (PST) d'un cancer du sein. Le Pr Philip Poortmans (radiothérapeute-oncologue, GZA/UA/Iridium Netwerk), un des initiateurs de ce projet, souligne l'utilité de cet outil pour les patientes chez qui une chirurgie mammaire conservatrice paraît initialement " borderline ".

IN THE PICTURE

Lors de la réunion du BGDO consacrée aux " Updates on lower GI tumours ", le Pr Marc Peeters (UZ Antwerpen) a évoqué les différents facteurs à prendre en compte lors du choix d'une chimiothérapie adjuvante dans le carcinome colique (CCR) de stade II-III.

UPDATES

Lors de la réunion du BGDO consacrée aux " Updates on lower GI tumours ", le Pr Francesco Sclafani (Institut Jules Bordet, ULB) a commenté les résultats de deux études de phase III qui marquent un véritable tournant pour le traitement du cancer rectal.

UPDATES

Lors du congrès du BGDO, dédié aux " Updates on lower GI tumours ", le Pr Alain Hendlisz (Institut Jules Bordet, Bruxelles) s'est attardé sur l'utilisation des biomarqueurs pour une meilleure personnalisation du traitement des patients atteints d'un cancer colorectal métastatique (mCRC).

UPDATES

La 3e réunion nationale de l'ImmunoScience Academy (ISA) du 16 décembre 2020 a été bouleversée par la pandémie de coronavirus et s'est tenue en ligne pour la première fois. Des orateurs belges et luxembourgeois de différents domaines thérapeutiques y ont présenté des exposés éducatifs axés sur les défis médicaux actuels. Avec plus de 250 médecins participants, l'édition virtuelle de l'ISA 2020 a remporté un franc succès. En voici un bref compte rendu.

HIGHLIGHTS

Le Prix Elaut 2021 s'est tenu virtuellement le samedi 23 janvier dans les studios de Roularta HealthCare. Cette réunion annuelle, organisée par la Société belge d'Urologie (SBU), offre aux jeunes collègues et futurs urologues l'occasion de présenter leurs travaux et d'échanger des connaissances scientifiques avec des spécialistes expérimentés.

HIGHLIGHTS

L'Union Européenne a récemment approuvé une nouvelle indication pour l'atézolizumab, un anticorps anti-PDL-1 (Tecentriq), à savoir le traitement des patients adultes atteints d'un carcinome hépatocellulaire (HCC) avancé ou non résécable qui n'ont reçu aucune thérapie systémique antérieure. Cette nouvelle option thérapeutique pour le traitement du HCC est remboursée en Belgique également.

HIGHLIGHTS

Le congrès annuel du BGDO, dont l'édition virtuelle s'est déroulée le 9 janvier dernier, a été l'occasion pour une série d'experts belges et étrangers d'aborder divers aspects du cancer du rectum. Le congrès a été introduit par le président du BGDO, le Pr Marc Peeters de l'UZ Antwerpen.

HIGHLIGHTS

La 23e réunion annuelle de la Société belge des Oncologues médicaux s'est tenue virtuellement, cette année, le samedi 6 février 2021. Voici le résumé de quelques interventions remarquables.

HIGHLIGHTS

Comme chaque année, nous attendions tous avec impatience, malgré la crise de la Covid-19, les nouvelles du symposium annuel de San Antonio sur le cancer du sein. Comme presque tous les congrès de l'année passée et de cette année, le congrès annuel ayant lieu habituellement en live dans la charmante ville texane a été remplacé par un congrès virtuel. Comme d'habitude, le San Antonio Breast Cancer Symposium (SABCS), en collaboration avec l'Institut Bordet, a organisé le dernier samedi de janvier un "Best of SABCS", également à visionner en ligne. Et pour la deuxième année consécutive, les hôpitaux d'Anvers ont également organisé un meeting post-San Antonio, avec comme groupe cible supplémentaire les infirmières des cliniques du sein, qui ont profité volontiers de cette occasion.

HIGHLIGHTS

Pour notre nouvelle série "Médecin et cancer", nous irons à la rencontre de médecins eux-mêmes confrontés à un cancer ou qui sont encore en train de le combattre. Nous leur demanderons leur expérience en tant que patient, et l'influence que cette maladie a eue sur leur vision de la médecine. Lors de la première semaine de 2021, nous avons rencontré le Dr Kristine Rommens, 53 ans, dermatologue, actuellement traitée pour un cancer du sein. Son parcours fut long et de toute évidence non conventionnel. Elle affirme avoir beaucoup appris et souhaite que d'autres puissent profiter de son expérience.

TÉMOIGNAGE

Il est désormais évident que le rôle de l'intelligence artificielle (IA) dans les soins de santé ne cesse de s'accroître. Conjointement aux capacités de calcul haute performance (high-performance computing) actuellement disponibles et aux possibilités de stocker de grandes quantités de données, les nouveaux algorithmes d'IA ont le potentiel de digitaliser les soins de santé. Qu'en est-il en oncologie et quelles questions éthiques cela soulève-t-il?

INNOVATION

Financé par un ERC Starting Grant du Conseil Européen de la Recherche, le projet tRNAtoGO vise à identifier une ou des signatures des ARN de transfert caractéristiques des cellules souches cancéreuses. Un des objectifs poursuivis est d'améliorer le diagnostic précoce des cancers de mauvais pronostic.

DOSSIER

Environ 80% des patients souffrant d'un cancer de la tête et du cou (HNC) sont traités par radiothérapie (RT). Elle peut avoir des effets indésirables aigus et tardifs sévères, impactant sérieusement la qualité de vie. C'est pourquoi un bon encadrement par une équipe pluridisciplinaire est important. Le Pr Sandra Nuyts (radiothérapeute-oncologue, UZ Leuven) nous explique les principaux effets indésirables.

SOINS SUPPORTIFS

La radiothérapie (RT) après une chirurgie mammaire conservatrice (BCS) améliore le contrôle locorégional et la survie globale, mais peut s'accompagner d'une toxicité aiguë et tardive. Ce qui peut avoir des répercussions négatives sur les aspects esthétiques et sur la qualité de vie (HRQoL). La durée totale du traitement ainsi que la dose totale d'irradiation jouent ici un rôle. Une équipe de chercheurs de l'UZ Gent a ainsi testé un hypofractionnement accéléré de RT adjuvante (5 fractions en 12 jours) avec boosts intégrés simultanés: une première mondiale.

SOINS SUPPORTIFS