Tout sur Belgique

KCE : "Ne pratiquez qu'exceptionnellement la chirurgie de l'obésité chez les ados"

Le centre fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) ne recommande de pratiquer une chirurgie de l'obésité chez des jeunes de moins de 18 ans qu'"en cas de nécessité médicale majeure" et plaide pour que le remboursement de telles interventions "demeure tout à fait exceptionnel", indique-t-il dans un rapport publié début juin. À peu près 2 à 5% des ados belges sont concernés

La goutte, pathologie mal-aimée de la rhumatologie moderne

Passionné par la rhumatologie avec un tropisme tout particulier pour la goutte, une maladie de généraliste comme il aime à le rappeler, le Dr Marc de Meulemeester (médecin généraliste, Belgique) a participé très activement au volet belge d'une enquête paneuropéenne ciblant la prise en charge actuelle de la goutte au sein de 14 pays de l'Union. C'est à ce titre qu'il a été invité par le comité scientifique de l'EULAR à en présenter les principaux résultats. Malgré une incidence en forte croissance et des traitements simples et efficaces, la goutte apparaît, au fil des résultats de l'enquête, comme une pathologie largement sous-estimée tant sur le plan diagnostique que thérapeutique laissant ainsi le patient bien seul face à sa douleur, son handicap et, surtout, un risque cardiovasculaire non négligeable. Le temps est donc venu de passer enfin à l'action pour sortir la goutte de son impasse.

La cardio-oncologie: une nouvelle sous-discipline à promouvoir

Un survivant du cancer sur quatre souffre de maladies cardiovasculaires. Lors du congrès de la Société belge de cardiologie (BSC), les 7 et 8 février, le Pr Patrizio Lancellotti a plaidé pour une collaboration plus étroite entre les cardiologues et les oncologues dans l'intérêt du patient.

KCE : le rapport coût-efficacité des statines est meilleur chez les sujets à risque élevé

Les statines ont connu un "boom" de consommation ces dernières années. Face à ce constat, il est cependant essentiel, si l'on veut réellement lutter efficacement contre le risque d'incidents cardiovasculaires potentiellement mortels d'informer le patient sur l'importance de suivre le traitement correctement et sur la possibilité de diminuer le risque en agissant prioritairement sur le mode de vie, souligne le KCE, le Centre d'expertise des soins de santé, dans un rapport publié ce mardi.