Tout sur Santé publique

Pedro Facon, directeur général Santé au sein du service public fédéral (SPF) Santé publique, a été désigné au poste de commissaire du gouvernement en charge de la gestion de la crise du coronavirus.

"Allant à l'encontre de tous les arrangements convenus avec l'Absym, la ministre De Block a publié au Moniteur belge son arrêté royal relatif à la permanence médicale des médecins généralistes qui n'a souffert aucune modification ", regrette Philippe Devos, président du syndicat médical.

Les ministres de la Santé publique informent sur l'importance de la vaccination contre la grippe saisonnière 2020-2021 dans le contexte Covid-19 et privilégient une approche phasée de la vaccination.

Le Comité d'évaluation fédéral (Celeval) est renforcé avec l'arrivée du Pr Lieven Annemans de l'UGent, qui s'était auparavant montré critique sur la gestion de la crise du coronavirus, rapportent De Tijd et les journaux Mediahuis ce mercredi.

Les Académies royales de Belgique "instillent la méfiance au sein de la population à un moment particulièrement malvenu", a déploré le Conseil supérieur de la Santé (CSS) la semaine dernière en réponse aux critiques émises par les institutions. L'organe d'avis du SPF Santé publique souhaite apporter son "soutien et (sa) reconnaissance" à Sciensano, l'Institut scientifique de santé publique.

Les Académies royales de Belgique "instillent la méfiance au sein de la population à un moment particulièrement malvenu", a déploré jeudi le Conseil supérieur de la Santé (CSS) en réponse aux critiques émises par les institutions mardi. L'organe d'avis du SPF Santé publique souhaite apporter son "soutien et (sa) reconnaissance" à Sciensano, l'Institut scientifique de santé publique.

La conférence interministérielle Santé publique (CIM) du 4 mai s'est penchée sur les stratégies de testing (dépistage) et de tracing (suivi de contacts) qui ont débuté le même jour. Une concertation provoquée par l'ensemble des médecins généralistes du pays, jusqu'alors dans le flou sur le rôle concret qu'ils devaient jouer dans ces phases cruciales d'accompagnement du déconfinement.

La conférence interministérielle Santé publique du 29 avril a débouché sur l'officialisation du Comité interfédéral testing et suivi des contacts (ou contact tracing, c'est selon). La phase de démarrage de ce suivi de contacts sera lancée le 4 mai. La Région wallonne a déjà communiqué un plan d'action en deux temps pour " réussir cette phase délicate et éviter un nouveau pic épidémique ".

" Espérons que la seule réponse policière que notre myriade de gouvernements actuels a pu opposer au coronavirus fasse place à la préparation d'une gestion de la Santé publique efficace ", écrit Henri Anrys face aux médecins poursuivis par le Service d'évaluation et de contrôle médicaux. Pour l'ancien secrétaire-général des Chambres syndicales des médecins du Brabant wallon, Hainaut et Namur, la crise du coronavirus révèle les failles béantes du système politique et l'héroïsme, en revanche, du personnel médical et soignant.