Tout sur European Association for the Study of Diabetes

"Plus de 32 millions de personnes vivent avec le diabète dans l'UE. C'est l'un des plus grands défis sanitaires actuels et il continuera de croître si nous ne prenons pas des mesures concrètes." Tel est le cri lancé par une série d'associations actives dans la lutte contre le diabète [1].

En septembre 2022, l'ADA et l'EASD ont publié un nouveau rapport de consensus (1) sur le traitement de l'hyperglycémie dans le diabète de type 2. Une année durant, un groupe d'endocrinologues américains et européens triés sur le volet ont planché sur de toutes nouvelles recommandations basées sur une étude systématique et poussée de la littérature. Le résultat? Une synthèse destinée aux cliniciens qui reflète l'état actuel des connaissances, doublée d'une série de conseils pratiques.

Les fluctuations pondérales cycliques ont un impact cardiovasculaire négatif tant chez les diabétiques que les non-diabétiques, indique une revue systémique, avec méta-analyse, présentée lors du 58e congrès annuel de l'European association for the study of diabetes.

Après deux congrès annuels purement virtuels l'European Association for the Study of Diabetes (EASD) a renoué avec le face à face avec la 58e édition qui s'est déroulée à Stockholm du 19 au 23 septembre tout en gardant la possibilité d'un accès virtuel en direct et en différé. Morceaux choisis.

Une étude réalisée par le centre de recherche Sciensano décrit le gros effort fourni par le système de santé belge pour maintenir à son meilleur niveau la prise en charge des ulcères graves du pied diabétique au cours de la période de confinement liée au Covid-19.