Tout sur Conseil supérieur de la Santé

Le trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) a déjà fait l'objet de deux avis du Conseil supérieur de la Santé (CSS), un premier au sujet de la sécurité et des effets secondaires des stimulants (publié en 2011) et un deuxième concernant les bonnes pratiques cliniques en matière de reconnaissance, de diagnostic et de traitement du TDAH (publié en 2013). Suite à une demande du SPF Santé publique, le CSS a actualisé ses recommandations sur les interventions, et les ont élargies aux adultes. Dans l'ensemble, on peut dire que la Belgique n'a pas fait suffisamment d'efforts pour améliorer la prise en charge du TDA/H.

Pour le Conseil supérieur de la santé et la Task force vaccination, il faut continuer en Belgique à administrer deux doses des vaccins de Pfizer et Moderna afin d'assurer une meilleure protection contre les variants.

Le Conseil supérieur de la Santé (CSS) a réuni une vingtaine d'experts pour formuler des recommandations aux autorités en matière de vaccination des moins de 65 ans (phase 1b). Le rapport1 qui en émerge propose en outre un outil de prise en charge à l'attention des médecins.

Les technologies émergentes regroupées sous le terme générique "omiques", qui permettent d'appréhender dans leur globalité des systèmes biologiques complexes et dynamiques, doivent faire l'objet d'un débat public compte tenu des limites éthiques et sociales existantes, selon un avis émis lundi par le Conseil supérieur de la Santé (CSS).

Les 443.000 doses du vaccin d'AstraZeneca vont être réservés aux adultes âgés jusqu'à 55 ans, dont, entre autres, les professionnels de santé, les patients à risques et les forces de police active sur le terrain.

Les femmes enceintes, souhaitant devenir enceinte ou en période d'allaitement peuvent-elles être vaccinées en toute sécurité contre le Covid-19 ? Et si oui, est-ce souhaitable ? Le Conseil supérieur de la santé (CSS) s'est penché sur la question. La réponse est très nuancée, puisque les données spécifiques manquent à l'appel. Ce sera du cas par cas.

Les Académies royales de Belgique "instillent la méfiance au sein de la population à un moment particulièrement malvenu", a déploré le Conseil supérieur de la Santé (CSS) la semaine dernière en réponse aux critiques émises par les institutions. L'organe d'avis du SPF Santé publique souhaite apporter son "soutien et (sa) reconnaissance" à Sciensano, l'Institut scientifique de santé publique.

Les Académies royales de Belgique "instillent la méfiance au sein de la population à un moment particulièrement malvenu", a déploré jeudi le Conseil supérieur de la Santé (CSS) en réponse aux critiques émises par les institutions mardi. L'organe d'avis du SPF Santé publique souhaite apporter son "soutien et (sa) reconnaissance" à Sciensano, l'Institut scientifique de santé publique.

Le nouvel avis du Conseil supérieur de la santé (CSS) met en avant le concept d'hygiène environnementale physicochimique, la nécessité de faire reposer la prévention sur les connaissances et non seulement sur les preuves, et l'extrême prudence qu'il faut porter à la vie prénatale.

Le Conseil supérieur de la santé (CSS) a mis à jour ses recommandations aux voyageurs se rendant dans des régions où sévit le virus zika. Depuis mai 2015, une épidémie de zika qui sévit au Brésil a connu une diffusion rapide vers le reste de l'Amérique latine, les Caraïbes et autres zones géographiques. A ce jour, plus de 80 pays ou territoires ont signalé des cas autochtones à l'OMS.

Fin juin 2018, le Conseil supérieur de la santé (CSS) fait de nouvelles recommandations afin de contrôler les risques pour la santé liés à la consommation d'alcool.

Le récent avis du Conseil supérieur de la santé (CSS) confirme l'existence d'un lien entre le cancer du col de l'utérus et une infection antérieure du col utérin. Il confirme également le lien entre une infection persistante par papillomavirus humain (HPV) et d'autres types de cancers anogénitaux et oro-pharyngés. La prévention doit donc être adaptée, et élargie. En Wallonie, cela attendra la publication du plan prévention-promotion de la santé qui devrait être publié en début 2018.

Le Conseil Supérieur de la Santé préconise d'élargir la prévention vaccinale contre les infections à papillomavirus humain, au-delà de la prévention du cancer du col de l'utérus, à tous les autres cancers pour lesquels le papillomavirus humain est impliqué, ainsi qu'à la prévention des verrues anogénitales en raison de leur morbidité.

Les organisations représentatives des patients seront toujours représentées au sein du conseil d'administration de l'actuel Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE), et ce même après la création de la nouvelle plateforme Sciensano, a indiqué mercredi la ministre de la Santé publique, Maggie De Block. La plateforme répond à un audit basé sur les préceptes de l'OMS.

Le Conseil supérieur de la Santé (CSS) a réactualisé son avis sur les acouphènes à la demande de la ministre de la Santé publique. Il estime que le problème est sous-estimé et mérite une attention plus grande des autorités et une adaptation de la règlementation. L'explosion de l'utilisation des diffuseurs portables de musique est en ligne de mire.