Tout sur Belgique

MG et cardiologue unis contre l'insuffisance cardiaque

Le réseau multidisciplinaire local de Bruxelles (RML-B) organisait un matinée d'étude samedi dernier à la thématique intitulée 'patient cherche soignant'. En ligne de mire, notamment, la concertation MG-médecin spécialiste (en l'occurrence une cardiologue).

Plongée au coeur du profil cardiovasculaire du dolutégravir

Présentés lors du tout récent congrès Glasgow HIV 2018, les résultats d'une analyse secondaire pré-programmée de l'étude NEAT022 évaluant l'impact, sur les marqueurs cardiovasculaires, d'une stratégie de switch d'un inhibiteur de protéase boosté par ritonavir vers un inhibiteur de l'intégrase chez des patients à très haut risque cardiovasculaire présentant une charge virale indétectable révèlent toute la complexité du profil cardiovasculaire du dolutégravir notamment en terme de gain pondéral.

Nintédanib en monothérapie en cas de fibrose pulmonaire

Le nintédanib, un inhibiteur de plusieurs tyrosine-kinases, est indiqué pour le traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) légère à modérée. L'étude INSTAGE a examiné si l'ajout de sildénafil, un inhibiteur de la PDE5, peut encore améliorer l'oxygénation, la capacité de diffusion du CO (DLCO), les symptômes et la qualité de vie.

Focus sur les agonistes du GLP-1

Dans le domaine du traitement médicamenteux du diabète de type 2, les deux classes thérapeutiques les plus récentes ont fait l'actualité lors de cet EASD 2018.

AIRFLOW-2 met sur les rails une nouvelle option pour le traitement endoscopique de la BPCO

Symptômes, exacerbations et hospitalisations réduits de moitié sur une période de 1 an, des résultats issus de l'étude de phase II, AIRFLOW-2, qui suggèrent que la technique endoscopique de dénervation pulmonaire ciblée pourrait, dans un proche avenir, constituer une option thérapeutique complémentaire au traitement pharmacologique classique pour tout patient souffrant de BPCO modérée à sévère déjà sous traitement à doses optimales mais toujours symptomatique.

La FA à l'heure du digital

Une application et un smartphone pourraient révolutionner le dépistage de la fibrillation auriculaire (FA). Les explications de Pieter Vandervoort (Genk, Belgique). Rappelons que l'application Fibricheck, dont il est ici question, avait obtenu à l'ESC 2017 le prix de la meilleure application dans le domaine du digital dédié aux soins de santé.

Navigation au sein des NOACs

Evénements thromboemboliques veineux, fibrillation auriculaire, cardiomyopathie ischémique...Le Professeur Thomas Vanassche (Leuven, Belgique) évoque le champ d'action actuel des NOACs (novel oral anticoagulants). L'extension de ce champ d'action et la diversité des molécules rendent parfois la tâche du clinicien plus complexe...

Risque d'arrêt cardiaque dans l'infarctus STEMI

Une étude observationnelle menée en Belgique a évalué l'association entre, d'une part le moment de survenue de l'infarctus au cours du nycthémère et différentes caractéristiques liées au patient, d'autre part le risque d'arrêt cardiaque.

Le mot de la fin et un regard vers le futur

Le Professeur Paul Boon (Gand, Belgique) tire les conclusions du congrès de cette année, axé sur la neurogénétique. Il nous explique pourquoi le comité a décidé de centrer la réunion de l'an prochain sur la neuro-inflammation. Rendez-vous à Oslo, en 2019...

Neuromodulation chez les patients comateux

Steven Laureys (Liège, Belgique) fait le point sur la stimulation transcrâninienne à courant direct (tDCS, transcranial direct current stimulation) Qu'attendre de cette technique et quelles sont les questions en suspens ?

Chaque jour, 45 Belges reçoivent un diagnostic d'IC

Plus de 16.500 Belges apprendront cette année qu'ils souffrent d'insuffisance cardiaque (IC), soit plus de 45 personnes par jour. En raison des remboursements insuffisants, 230.000 patients ne pourront plus être pris en charge conformément aux recommandations européennes. Plusieurs associations se mobilisent durant les Journées européennes de sensibilisation à l'insuffisance cardiaque du 30 avril au 12 mai 2018. 24 hôpitaux se mobilisent.

Dépistage du cancer colorectal : la Wallonie (toujours) en retard sur la Flandre

La Fédération liégeoise de cancérologie digestive annonçait récemment qu'en Wallonie et à Bruxelles, seuls 14,6% de la population à risque a participé au dépistage gratuit proposé par courrier. Parmi ceux-ci, trois personnes sur cinq dont les résultats se sont révélés positifs ont poursuivi les examens. Des standards toujours lointains de la Flandre, où 54,5% de la population ciblée a participé au dépistage.

L'antibioprophylaxie en question

Les fluoroquinolones sont depuis longtemps les antibiotiques les plus fréquemment utilisés en Belgique pour la prophylaxie en cas de résection transurétrale de la prostate (TURP). Ce qui n'est pas sans conséquence en termes de résistance microbienne et de problèmes potentiellement dommageables pour les patients.

Le nombre de gastro-entérologues en légère croissance

Dans son dernier rapport annuel, Marc Moens révèle les tout derniers chiffres de la démographie médicale dans notre pays. En un an, le nombre de gastro-entérologues a augmenté de 15 unités (+ 2,02%), passant de 743 (au 01/02/2017) à 758 (au 01/02/2018). 76,91/% des gastro-entérologues sont accrédités.

Le nombre de pneumologues en légère croissance

Dans son dernier rapport annuel, Marc Moens révèle les tout derniers chiffres de la démographie médicale dans notre pays. En un an, le nombre de pneumologues a augmenté de 13 unités (+ 2,23%), passant de 584 (au 01/02/2017) à 597 (au 01/02/2018). 80% des pneumologues sont accrédités.

De réels bénéfices occultés par un manque flagrant d'information

Quelle solution proposer pour prévenir le risque thromboembolique chez les patients porteurs d'une fibrillation auriculaire d'origine non valvulaire et pour qui le traitement par anticoagulants oraux est formellement contre-indiqué ? Selon le Pr Werner Budts (Chef du département des sciences cardiovasculaires, KULeuven), ces patients sont éligibles à la fermeture percutanée de l'auricule gauche. Les bénéfices de cette technique ont été démontrés par de multiples et solides études prospectives randomisées et contrôlées, publiées ces dernières années.