Tout sur Sudpresse

Le médecin qui assurait la fonction chef des urgences du centre hospitalier de l'Ardenne (CHA - Libramont), le Dr Guy Mazairac, a été révoqué pour "motif grave en lien avec des faits de non-respect des règles sanitaires", a annoncé jeudi soir l'intercommunale luxembourgeoise de soins de santé Vivalia, gestionnaire de la clinique. Le médecin avait déclaré, le mois dernier dans une interview, ne pas porter d'office le masque dans le cadre de son activité.

En dépit des critiques dont elle fait l'objet au sujet de la gestion de la crise sanitaire du coronavirus, la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open VLD), indique ne pas avoir eu l'intention de démissionner. "Non, j'ai toujours pris mes responsabilités et je suis médecin : quand le patient va mal, ce n'est pas le moment de fuir", indique-t-elle dans un entretien accordé lundi aux titres Sudpresse.

En 10 ans, la Belgique a connu une "hausse spectaculaire" de son nombre de donneurs d'organes, se réjouit la ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open VLD) mardi dans Sudpresse. En 2006, 58.032 personnes avaient signifié autoriser le don de leurs organes. Ce total a atteint 244.767 en 2016, pour un nombre de citoyens s'y déclarant opposés restant quant à lui relativement stable, de 190.257 à 190.678. Le nombre de donneurs d'organes déclarés a donc plus que quadruplé en 10 ans

Le conseil d'administration de l'ISPPC (Intercommunale de Santé publique du pays de Charleroi qui gère le CHU) a décidé mardi soir que les administrateurs devront rembourser 272.000 euros indus. C'est le cas du Dr Philippe Lejeune, le directeur général des hôpitaux de l'ISPPC, dont la rémunération dépasse les 300.000 euros brut annuels.

Après avoir été approuvé par les médecins et les mutuelles mercredi dernier à l'unanimité, l'accord médico-mutualiste pour 2021 a été approuvé au Comité de l'assurance et par le Conseil général de l'Inami ce lundi. " En cette période marquée par l'incertitude, les tarifs garantis chez le médecin 2021 sont une certitude très appréciable ", réagit le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke.