Tout sur Open VLD

Les médecins qui enfreignent la loi sur l'euthanasie pourront également bénéficier d'une réduction de peine ou d'une sanction disciplinaire. Le gouvernement De Croo est arrivé à se mettre d'accord à ce sujet. L'information est confirmée par le cabinet du ministre de la Justice Paul Van Tigchelt (Open VLD).

La loi qualité, également appelée mini AR78, constitue l'un des chantiers de l'ancienne ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open VLD). En raison de la crise sanitaire, plusieurs dispositions prévues initialement pour juillet 2022 entreront déjà en vigueur en janvier.

En dépit des critiques dont elle fait l'objet au sujet de la gestion de la crise sanitaire du coronavirus, la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open VLD), indique ne pas avoir eu l'intention de démissionner. "Non, j'ai toujours pris mes responsabilités et je suis médecin : quand le patient va mal, ce n'est pas le moment de fuir", indique-t-elle dans un entretien accordé lundi aux titres Sudpresse.

Afin de garantir la continuité des soins hospitaliers et d'éviter les problèmes de liquidités, deux nouvelles avances de 500 millions d'euros sont libérées par Maggie De Block, tant pour les hôpitaux généraux que les hôpitaux psychiatriques. Ce milliard s'ajoute à celui débloqué fin avril.

Un accord a été conclu sur la nouvelle répartition des compétences des ex-membres nationalistes flamands au sein de la Suédoise. La ministre des Affaires sociales et de la Santé publique hérite d'un portefeuille sensible qu'elle connaît bien. "Je récupère aujourd'hui un département en crise."

La ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block (Open Vld), a exprimé son mécontentement envers l'examen d'entrée en médecine organisé cette année en Fédération Wallonie-Bruxelles. Près de 1.200 candidats ont réussi l'épreuve, alors qu'il n'y aura que la moitié d'attestations Inami disponibles au terme de leurs six années de formation.

Une partie des moyens alloués aux hôpitaux dépendra à compter du 1er juillet de la qualité des soins donnés, selon Het Nieuwsblad, De Standaard et Het Belang van Limburg. La satisfaction des patients sera notamment prise en compte.

La ministre fédérale de la Santé publique Maggie De Block (Open Vld) est fatiguée de la fragmentation entre huit ministres de la politique en matière de santé. "En étant honnête, on sait que les soins de santé ont besoin de structures cohérentes", estime-t-elle dans Het belang van Limburg samedi. Elle plaide dès lors pour une refédéralisation de la matière. "Quand on réalise qu'une idiotie a été faite, on doit pouvoir la réparer." Geert Bourgeois (N-VA) et Wouter Beke (CD&V) rejettent catégoriquement cette option.

Entre juin 2017 et mars 2018, 1.352 personnes ont été autorisées à bénéficier du remboursement du traitement Truvada, un médicament anti-rétroviral préventif. Ce sont principalement des hommes de 38 ans en moyenne qui ont profité de cette mesure de la ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld), selon des données récoltées par Gaylive.be auprès de l'Inami, l'Institut national d'assurance maladie-invalidité.

Seul un médecin généraliste sur dix a déjà opté pour le service eAttest, soit l'envoi de manière électronique des attestations de soins donnés, rapporte jeudi Het Belang van Limburg sur base des chiffres des Mutualités socialistes. Le système, qui n'est pas obligatoire, est en place depuis un mois et demi. De Block et les mutualités s'attendent toutefois à un boom rapide. Il n'y a pas de grand changement depuis les informations du journal du Médecin.

L'utilisation par les patients d'applications informatiques en soins de santé stimule le contact avec les prestataires de soins et les motive davantage à suivre le traitement prescrit, a affirmé lundi la ministre de la Santé, Maggie De Block, au vu de l'évaluation finale de 24 projets pilotes en "santé mobile".

Médecine

Porté par le Pr Natzi Sakalihasan, du service de chirurgie cardiaque, vasculaire et thoracique du CHU de Liège, le centre "Raymond Limet Liège Aortic Center" va proposer une structure multidisciplinaire unique en Fédération Wallonie-Bruxelles et reconnue internationalement.

Clinical Update

Article du magazine

La prévalence de l'asthme est toujours en augmentation dans notre pays, et tout particulièrement chez les enfants au nord du sillon Sambre-et-Meuse - la faute en revient sans doute à une densité de population et à un degré de pollution atmosphérique plus élevés. Dans ce contexte, plus que jamais, le choix d'un traitement adapté et la garantie d'un bon suivi sont d'une importance majeure.