Tout sur Hong Kong

En mars dernier, je me suis positionné en faveur du confinement pour endiguer l'épidémie. Nous étions face à une maladie inconnue et les informations nous parvenant du Nord de l'Italie - dont le système de santé peut être comparé au nôtre- étaient inquiétantes. Rappelons-nous que face à l'afflux massif des patients, les médecins italiens ont dû restreindre l'accès aux Soins Intensifs, et n'ont pas eu d'autre choix que de laisser certains patients sans soins.

En mars dernier, je me suis positionné en faveur du confinement pour endiguer l'épidémie. Nous étions face à une maladie inconnue et les informations nous parvenant du Nord de l'Italie - dont le système de santé peut être comparé au nôtre- étaient inquiétantes. Rappelons-nous que face à l'afflux massif des patients, les médecins italiens ont dû restreindre l'accès aux Soins Intensifs, et n'ont pas eu d'autre choix que de laisser certains patients sans soins.

Les Etats-Unis ont doublé leur investissement financier, à près d'un milliard de dollars au total, pour soutenir le développement d'un potentiel vaccin contre le Covid-19 mis au point par la société américaine Moderna, qui entre lundi dans la dernière phase de son essai clinique. En tout, près de 200 candidats vaccins sont développés, dont 23 en phase clinique, c'est-à-dire testés chez l'être humain.

CORONAVIRUS Dans le courant du mois de février, le journal télévisé a relayé les images irréelles de la désinfection de rues chinoises désertées au moyen de canons d'eau de javel afin de limiter la propagation du Sras-CoV2. À l'époque déjà, les virologues affirmaient pourtant que le virus ne se transmet pas par les objets. Depuis, ce point a fait l'objet de recherches concrètes dans deux hôpitaux.

Après avoir été approuvé par les médecins et les mutuelles mercredi dernier à l'unanimité, l'accord médico-mutualiste pour 2021 a été approuvé au Comité de l'assurance et par le Conseil général de l'Inami ce lundi. " En cette période marquée par l'incertitude, les tarifs garantis chez le médecin 2021 sont une certitude très appréciable ", réagit le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke.