Le Dr Serge Vanderroost, médecin généraliste à Molenbeek, prescrit du Brufen Codéine une dizaine de fois par mois. "Son action antidouleur est renforcée par l'anti-inflammatoire. J'évite d'en prescrire aux patients âgés, à cause du risque majoré de rétention d'eau, dangereuse en cas d'insuffisance rénale ou de décompensation cardiaque. Mais pour des patients plus jeunes, le Brufen Codéine est intéressant dans certaines pathologies et/ou de douleurs aigües." La preuve par trois.

Dr S. Vanderroost

Une "méchante" sinusite

F., 57 ans, est femme au foyer et ne manque pas de travail ! Son mari se bat contre un cancer et suit une chimiothérapie. Deux de ses quatre enfants vivent encore chez elle et elle garde souvent ses trois petits-enfants. "Elle vient me voir pour une sinusite", explique le Dr Vanderroost. "Elle a mal au niveau frontal, surtout lorsqu'elle se penche en avant."

Outre des antibiotiques et un décongestionnant, le médecin lui prescrit donc du Brufen Codéine. "Je n'en donnerais pas dans n'importe quel contexte infectieux, mais je connais bien cette patiente. Elle assume beaucoup de responsabilités dans sa famille. Pour pouvoir y faire face, elle devait aller vite mieux."

Une petite entorse

S. aussi avait besoin d'être rapidement soulagé. Il est employé de voirie, un métier qui exige d'être en forme. Le jeune homme de 23 ans le sait et fait régulièrement du sport. Lors d'un match de foot avec ses copains, il se tord la cheville. Il se rend chez son médecin dès le lendemain. Verdict : une entorse de premier degré. Rien de grave, donc, mais S. a mal. Le Dr Vanderroost met sa cheville en contention et lui prescrit trois comprimés de Brufen Codéine par jour pendant une semaine. Et du repos, bien sûr !

Lombalgie chronique

Autre cas : M., 43 ans, souffre de lombalgie chronique. Cette employée de bureau mène une vie sédentaire et, malgré les conseils de son médecin, ne semble pas disposée à faire davantage d'exercices ni à modifier sa posture. Résultat : ses lombalgies finissent toujours par récidiver ! "Comme le paracétamol 1g ne suffit pas, je lui ai prescrit une boite de Brufen Codéine", explique le Dr Vanderroost. "Je lui ai recommandé de prendre trois comprimés par jour, pendant maximum cinq jours." Soulagée au bout de 72 heures, M. arrête le traitement. "Je conseille toujours à mes patients d'en prendre le moins longtemps possible, mais pour ce type de douleurs chroniques, le Brufen Codéine est un médicament utile à avoir dans sa pharmacie."