Le SPF évalue le handicap de personnes qui s'estiment devoir bénéficier d'allocations spécifiques ou d'une carte de stationnement.

Le SPF est obligé de contacter personnellement le médecin via eHealth. "Si le médecin ne dispose pas d'un certificat eHealth ou s'il préfère malgré tout encore recourir à la procédure via documents en format papier, l'échange de données se fait encore par courrier postal", regrette l'Inami.

Etant donné que le processus de demande d'informations médicales n'est pas toujours exempt de problèmes, le SPF entend mener une enquête auprès des médecins(généralistes).

"Les réponses seront traitées de manière anonyme et les conclusions de l'enquête seront communiquées via le site web et le bulletin d'information de Domus Medica et de la Société Scientifique de Médecine Générale (SSMG)."

Tout cela dans quel but ? Améliorer l'échange des données et la communication avec les médecins.

Vous pouvez compléter le questionnaire de l'enquête avant le 30 novembre.