Tout sur Inami

Un colloque Solidaris/Dulbea/Ciriec s'est penché la semaine dernière sur les expériences européennes en matière de décentralisation des soins. Championne de l'efficacité en la matière, la Finlande souffre cependant de problèmes d'accessibilité. L'efficacité ou l'efficience ne sont pas toujours au rendez-vous des expériences de régionalisation. Bien souvent, la décentralisation mène à des logiques de silos.

Frank Vandenbroucke estime que, selon les calculs les plus récents, les hôpitaux ne devront pas rembourser les avances distribuées aux hôpitaux pour surmonter la crise sanitaire. Il demande à l'Inami de réfléchir à un nouveau système d'indexation des honoraires des médecins.

Frank Vandenbroucke estime que, selon les calculs les plus récents, les hôpitaux ne devront pas rembourser les avances distribuées aux hôpitaux pour surmonter la crise sanitaire. Il demande à l'Inami de réfléchir à un nouveau système d'indexation des honoraires des médecins.

La proposition de Wachtposten Vlaanderen de créer des accords de collaboration provinciaux part d'une bonne intention, affirme le Dr Stijn Geysenbergh (VAS). Mais elle intervient en tout cas beaucoup trop tôt.

Le système des soins de santé belge est fondé depuis 1964, date de création de l'Inami, sur la concertation entre les autorités, les organismes assureurs, les partenaires sociaux, les prestataires de soins... Ces "partenaires" se rencontrent et négocient dans de nombreuses structures: médico-mut, Comité de l'assurance, Conseil général de l'Inami, Conseil national des établissements hospitaliers, CRM.

Le Conseil général de l'Inami, qui regroupe les représentants des mutualités, des partenaires sociaux et du gouvernement, a fixé ce lundi le budget des soins de santé 2023. Un budget marqué par les crises et qui comporte une mesure de soutien réservée uniquement aux prestataires conventionnés qui irrite les bancs syndicaux.

Lundi de la semaine dernière, les prestataires, établissements de soins et mutuelles sont parvenus à un accord* global sur une proposition pour le budget 2023 des soins de santé. Le consensus qui a pu être trouvé est axé sur trois grands piliers: le bien-être des prestataires de soins, la viabilité des organisations de soins et l'accessibilité financière des soins.

Le Conseil général de l'Inami, qui regroupe les représentants des mutualités, des partenaires sociaux et du gouvernement, a validé ce lundi le budget des soins de santé 2023.

Artsenkrant, le pendant néerlandophone du journal du Médecin, et Médecins en difficulté lancent HealthSpace.be, une plateforme numérique pour les médecins et alimentée par des professionnels de la santé. Elle propose des articles, des témoignages, des opinions sur le bien-être mental, la vulnérabilité et la résilience.

Les patients atteints de BPCO tendent à être de moins en moins actifs et à se replier sur eux-mêmes. Avec des conséquences délétères multiples. Un programme de réhabilitation respiratoire peut inverser cette tendance et améliorer durablement plusieurs paramètres.

Xavier De Cuyper est à la tête de l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé depuis 15 ans. L'administrateur général retrace les grandes évolutions de l'AFMPS et déclare au jdM, à la veille de céder son poste à son futur remplaçant - pour lequel une procédure de sélection est en cours - que la crise sanitaire a permis aux citoyens de mieux connaître le travail de l'agence.

C'est la dernière fois avant la mise en place d'un véritable concours (numerus fixus) que la Fédération Wallonie-Bruxelles organisait samedi dernier l'examen d'entrée en médecine et dentisterie (2e session). 333 candidats ont déjà réussi la session de juillet. Le 5 septembre, on saura combien s'y ajouteront. En tout, l'Inami octroiera 744 numéros en 2028. L'excédent éventuel sera résorbé les trois prochaines années.

Il arrive que le médecin doive remettre un document justificatif à un patient lors de prestations pour lesquels l'assurance soins de santé n'intervient pas. C'était déjà le cas pour les prestations remboursables cumulées avec des prestations non remboursables. Depuis le 9 juin, c'est aussi le cas pour les prestations exclusivement non remboursables.