Tout sur Institut De Duve

Pour les chercheurs de l'UCLouvain, un an après le déclenchement du plan d'urgence hospitalier (PUH) le 14 mars, les bonnes nouvelles ne manquent pas. Mais les variations permanentes du virus doivent être monitorées, car elles peuvent représenter un péril supplémentaire. La pandémie a déjà occasionné une surmortalité de 17% en un an.

CANCERS PÉDIATRIQUES Quatre années de recherches menées par Anabelle Decottignies et son équipe à l'Institut de Duve (UCLouvain) laissent entrevoir une nouvelle stratégie thérapeutique pour soigner certains cancers pédiatriques. L'idée est de cibler les télomères des cellules malignes afin de les faire mourir rapidement et ainsi les empêcher de se multiplier.