Tout sur Etats-Unis

Le PDG du laboratoire américain Pfizer, Albert Bourla, a déclaré jeudi qu'il n'était "pas du tout" favorable à la proposition américaine d'une levée des brevets de vaccins anti-Covid, estimant dans un entretien à l'AFP qu'il fallait plutôt accroître la production des sites existants. Un vaccin basé sur la technologie inédite de l'ARN messager, comme celui mis au point par Pfizer et son partenaire allemand BioNTech, suppose un processus "très long" et une "expertise technique" pointue pour mettre sur pied un site de fabrication, explique Albert Bourla.

Le président américain Joe Biden a annoncé jeudi que l'objectif de 100 millions de vaccinations contre le Covid-19 durant les 100 premiers jours de son mandat serait atteint vendredi, avec plusieurs semaines d'avance. Le pays continue sa campagne de vaccination massive, avec désormais une moyenne de 2,4 millions d'injections par jour sur la semaine passée. 40 millions d'Américains sont totalement vaccinés (2 doses). Quelque 113 millions de doses ont été administrées au total.

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé jeudi l'échec d'un des essais sur son médicament tocilizumab, évalué en association avec l'antiviral remdesivir du laboratoire Gilead Sciences, pour les patients atteints d'une forme sévère de pneumonie de Covid-19. En revanche, le groupe pharmaceutique américain Eli Lilly a de nouveau rapporté mercredi des résultats positifs pour un traitement contre le Covid-19 associant deux anticorps de synthèse, qui réduit les hospitalisations et les décès de 87%, selon des essais menés par l'entreprise.

Dans un courrier adressé à Frank Vandenbroucke et à Dirk Ramaekers, l'Association professionnelle belge des médecins spécialistes en anesthésie et réanimation (APSAR) interpellent les autorités sur l'ordre de priorités de la vaccination anti-Covid pour les prestataires de soins. Nous publions ci-dessous le courrier dans son intégralité.

Les Etats-Unis ont de nouveau enregistré jeudi un bilan très lourd avec plus de 3.200 morts et presque 250.000 nouveaux cas de coronavirus en un jour, selon les chiffres de l'université Johns Hopkins, qui font référence.

Lorsqu'ils seront disponibles, les vaccins contre le coronavirus seront administrés sur base volontaire et gratuite à la population, ont convenu les différents ministres en charge de la Santé en Belgique. L'objectif sera de vacciner au moins 8 millions de Belges, selon un communiqué diffusé lundi par les autorités.

" Grâce aux efforts conjoints de sa population tout entière, Taïwan a fait face à la menace posée par cette pandémie en respectant quatre principes : une action prudente, une réponse rapide, un déploiement anticipé, et enfin l'ouverture et la transparence. " "Nous demandons à l'OMS et aux différentes parties concernées de reconnaître la contribution continue de Taïwan à la santé publique mondiale, à la prévention des maladies et au droit humain à la santé, et à soutenir l'inclusion de Taïwan au système mondial de santé."

La vaccination s'est imposée comme la pierre angulaire de la lutte contre le coronavirus, a indiqué le porte-parole interfédéral, Yves Van Laethem, mercredi, lors de la conférence de presse du Centre de crise national. Sciensano espère un vaccin pour le mois de mars en Belgique, mais rappelle que dans l'attente de celui-ci, il est important de respecter les mesures de distanciation sociale, de port du masque et de désinfection des mains.

Il y a deux semaines, l'annonce par le président russe en personne de la prochaine mise sur le marché d'un vaccin anti-Covid avait entraîné le scepticisme le plus large. Même si les équipes de chercheurs russes disposent du niveau et de la technologie nécessaire pour ce faire, l'absence totale de données disponibles relatives à cette nouveauté laissait plutôt croire à un coup de bluff. Analyse avec un expert.

Le Dr Antoine Sassine, urologue au Chirec, a vécu le coronavirus dans sa chair. Admis en soins intensifs sur le site Delta vers la mi-mars et rapidement admis en réanimation, il est tombé dans un coma profond. Après trois semaines et demi en réanimation, il s'en remet très lentement. " C'est un virus redoutable, rien à voir avec la grippe ", confirme ce fringant urologue de 58 ans par ailleurs en excellente santé.

Il n'est plus besoin de souligner le manque de traitements efficaces du Covid-19 : il existe un besoin criant de trouver remède efficace. Reprenons brièvement l'histoire de l'hydroxychloroquine en 10 points :

Après l'absence de prévoyance, c'est l'excès de précaution qui risque de faire des dégâts considérables. Dans la région bruxelloise, 30% des salariés sont déjà au chômage temporaire. Chez nous, 50.000 personnes meurent chaque année du cancer et de maladies cardiovasculaires. Près de 20.000 décès par an sont liés au tabagisme et l'alcoolisme est la quatrième cause de décès. Apprenons à vivre avec ce coronavirus sans détruire notre prospérité et nos systèmes sociaux.

Une nouvelle étude montre que le rein pourrait être un organe cible du SARS-CoV-2 compte tenu de la prévalence élevée de la protéinurie ou de l'hématurie dès l'admission hospitalière. Au cours de l'hospitalisation, un état hémodynamique précaire est à même de précipiter l'évolution vers une insuffisance rénale aiguë (IRA).

Plusieurs périodes de distanciation sociale seront sans doute nécessaires jusqu'en 2022 pour empêcher que le nouveau coronavirus n'engorge les hôpitaux de malades aux Etats-Unis, estiment des chercheurs d'Harvard dans une étude publiée mardi par la revue Science. Car le confinement total ne permet pas de bâtir une immunité collective. Une chose est quasi-sûre, selon les auteurs de l'étude: le nouveau coronavirus ne va pas disparaître du jour au lendemain.