Tout sur Elie Cogan

Sciensano, via la communication du RAG (Risk Assessment Group) du 16 mars, nous prévient: il ne faut pas se faire d'illusions, le variant BA. 2 est là et bien là. Pour moins agressif qu'il est de manière générale, il n'en présente pas moins une transmissibilité importante, et le R a bien passé le cap de l'unité.

CoronavirusSciensano, via la communication du RAG (Risk Assessment Group) du 16 mars, nous prévient : il ne faut pas se faire d'illusions, le variant BA.2 est là et bien là. Pour moins agressif qu'il est de manière générale, il n'en présente pas moins une transmissibilité importante, et le R a bien passé le cap de l'unité.

Un anti-inflammatoire miracle, clé de la déroute du Covid-19? Une équipe de Montréal l'affirme. Mais son étude arrêtée trop tôt ne permet pas de soutenir ses conclusions. Et entraîne une nouvelle désillusion, au risque de discréditer les chercheurs intègres.

A Erasme, un Conseil d'administration, composé de membres internes et externes, remplace désormais l'ancien Conseil de gestion. "Il travaillera, davantage que son prédécesseur, sur les enjeux stratégiques de l'hôpital", communique l'institution universitaire.

Dans notre dernière édition (jdM n°2481 du 3/02/2017), Marc Moens accusait Elie Cogan de cynisme. "Pour le Pr Cogan, tout le monde peut entamer des études de médecins, disait Marc Moens, mais il doit y avoir une loi d'établissement. Un plan cynique: être conscient de former plus de médecins que nécessaire et ensuite les envoyer dans le désert." Elie Cogan lui répond.

À l'issue de leur formation, les médecins devraient être obligés de postuler pour une place ouverte de généraliste ou spécialiste, propose ce mercredi le Pr Elie Cogan afin de rationaliser une bonne fois pour toutes les forces de travail. Est-ce la solution ? Cette recommandation va-t-elle trouver soutien dans le milieu ? Une loi d'installation ne serait pas judicieuse, estimait fin juin Maggie De Block.

Médecine

Porté par le Pr Natzi Sakalihasan, du service de chirurgie cardiaque, vasculaire et thoracique du CHU de Liège, le centre "Raymond Limet Liège Aortic Center" va proposer une structure multidisciplinaire unique en Fédération Wallonie-Bruxelles et reconnue internationalement.

Clinical Update

Article du magazine

La prévalence de l'asthme est toujours en augmentation dans notre pays, et tout particulièrement chez les enfants au nord du sillon Sambre-et-Meuse - la faute en revient sans doute à une densité de population et à un degré de pollution atmosphérique plus élevés. Dans ce contexte, plus que jamais, le choix d'un traitement adapté et la garantie d'un bon suivi sont d'une importance majeure.